Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


PDF Symbol

La vache folle

Articles de presse sur la maladie de la « vache folle » parus dès le 1er janvier 2001. A suivre !….
(Pour 2000 voir ici)

La viande valaisanne menacée

Vache folle - Sans test de dépistage, l'abattoir de Martigny pourrait fermer.
A fin janvier, un dépistage aléatoire réalisé à l'abattoir de Martigny avait permis de détecter un animal atteint de l'ESB. Depuis, le propriétaire des lieux et grossiste en viande, Gaétan Borgeaud, est monté aux barricades: «J'ai adressé un ultimatum au canton lui demandant de rendre le dépistage obligatoire» … Depuis les années 70, les Suisses mangent chaque année plus de 50 kg de viande par personne. Pour satisfaire cette demande, les protéines des farines animales devront être remplacées par du soja, relève le WWF dans une étude publiée hier. Rien que pour la Suisse, la demande équivaut à 16.000 hectares. La Suisse ne peut produire autant de soja et une majorité sera importée du Brésil, selon le WWF. La demande du continent européen a déjà des conséquences néfastes sur la savane du centre du pays et en aura bientôt sur la forêt amazonienne. … » (ats)

La Tribune de Genève, 17-28.02.2001

Valais: ESB - Abattoir de Martigny bientôt fermé?

L'abattoir de Martigny menace de fermer à la fin mars, à moins qu'un dépistage systématique de la maladie ESB ne soit instauré. Dans la foulée, les bouchers du canton pourraient décider de retirer la viande valaisanne de leurs étalages.

Le Matin, 17.02.2001

Couchepin ne vous a pas convaincus (Sondage et résultats)

Vache folle (dossier) - L'intervention du conseiller fédéral mercredi soir la TSR se voulait rassurante. Elle a déclenché la colère des lecteurs du « Matin ». A 95%, ils estiment que le Conseil fédéral doit imposer un test systématique pour la viande de bœuf. … - (Fedele Mendicino)
Visite au labo de Migros : Une véritable base militaire. … - (Sébastien Jost)
Abattages programmés à Fribourg. … - (Jean-Marie Rolle)

Le Matin, 16.02.2001

Vache folle : Recommandations pour les ovins et les caprins français

L'agence française de sécurité sanitaire des aliments a recommandé jeudi au gouvernement d'accroître préventivement les mesures de précaution sur la viande d'agneau, de mouton et de cabri, au cas où la maladie de la vache folle se transmettrait à ces animaux. … - (afp)

Le Temps, 16.02.2001

Brûler des vaches plutôt que les brader

Depuis le début de la semaine, la Société Vaud-Genève des producteurs de bétail préfère acheter et incinérer des vaches plutôt que de les laisser vendre à prix cassés. Ainsi, deux bêtes ont été acquises lundi sur un marché à Oron, alors que leur prix était fixé au plus bas. « Si le bétail vaut si peu d'argent, ce n'est plus la peine de le proposer à la consommation », a expliqué hier Jacques Monachon, président de la Société. … « Nous voulons surtout choquer, montrer notre ras-le-bol …». … - (ats)

Le Courrier, 15.02.2001

Couchepin ne croit pas aux tests obligatoires

Crise de la vache folle - Le Conseil fédéral, face à l'effondrement des prix de la viande bovine(30%), frappe trois fois. Et d'un, il débloque 2 millions de francs pour une campagne d'information des consommateurs. De deux, il accorde 700 millions de francs d'aide alimentaire à la Corée du Nord de Kim Jong Il, sous la forme de 700 à 900 tonnes de viande. Et de trois, une lettre sera adressée aux éleveurs pour les rendre attentifs aux signes avant-coureurs, chez leurs bêtes, de la maladie. … Tant Couchepin que le porte-parole Achille Casanova avouèrent d'ailleurs sans broncher qu'ils venaient d'en déguster (viande de bœuf). … - (Georges Plomb)

Le Courrier, 15.02.2001

Vache folle pour la Corée du Nord

La chaîne de télévision allemande ARD révèle que le gouvernement nord-coréen souhaite recevoir une partie des 400.000 têtes de bétail destinées aux abattoirs pour cause de «vache folle». … - (afp)

Le Courrier, 15.02.2001

Les Coréens du Nord recevront du steak suisse pour soutenir les pr à la production

… Le Conseil fédéral a également décidé mercredi de dégager 2 millions de francs pour une campagne d'information destinée à «rétablir la confiance des consommateurs à l'égard du bœuf suisse et des mesures prises par la Confédération». Il ne s'agira pas de faire de la propagande, mais de donner uniquement des faits, assure Pascal Couchepin. … - (D.S. Miéville)

Le Temps, 15.02.2001

Viande: Faut-il imposer un test systématique?

Vache folle - Le conseil fédéral ne veut que renforcer les mesures en place. «Ce n'est pas assez», tonne Fernand Cuche.
La maladie de la vache folle a changé les habitudes alimentaires des Suisses. Pour aider le marché qui a perdu 30% et rétablir la confiance, le gouvernement a débloqué hier 9 millions de francs. Mais Pascal Couchepin a annoncé qu'il n'y aura pas de dépistage systématique des bovins. La découverte d'un nouveau cas à Martigny n'a pas ébranlé la confiance du conseiller fédéral. … 2 millions pour une campagne d'information dont l'objectif est de rétablir la confiance. … 7 millions sont destinés à l'aide alimentaire à la Corée du Nord. … Fernand Cuche regrette que le Conseil fédéral n'ait pas pensé à proposer un dédommagement direct aux paysans qui ont perdu des dizaines de milliers de francs. … - (Anne Dousse, Berne)

Le Matin, 15.02.2001

Le soupçon pèse sur les moutons

Les experts de la Commission européenne appellent à renforcer la surveillance des moutons, même si aucun cas d'ESB n'a été constaté sur les ovins. … La seule méthode de dépistage de l'ESB chez les moutons donne des résultats au bout de deux ans seulement, et « très peu de tests » ont été achevés à ce jour. Les scientifiques relèvent cependant que certains groupes d'ovins et de caprins pourraient avoir été contaminés par des farines carnées avant leur interdiction dans l'Union européenne en 1996. - (afp)

Le Courrier, 15.02.2001

Vache folle: Cri d'alarme en Valais

Effaré par la découverte d'un nouveau cas, Thomas Burgener, chef de la Santé publique valaisanne, alerte Pascal Couchepin : «La santé du consommateur n'a pas de prix».
Achetée le 29 janvier au marché contrôlé des animaux de boucherie de Bulle (FR), avec des papiers ne signalant la présence d'aucune maladie, une vache a été tuée aux abattoirs de Martigny pour être mise en vente en boucherie. … Or un contrôle ponctuel, consistant en un prélèvement de cervelle analysé à Zurich chez Prionics SA, a révélé que la vache était atteinte de la maladie de la vache folle. Sans ce contrôle ponctuel, fait au hasard, la viande finissait dans l'assiette du consommateur. … A supposer que cette viande ait été commercialisée, quel risque pour le consommateur? Le vétérinaire valaisan Joseph Jäger sourit quand on lui dit que la consommation de muscle est sans danger: «En principe, c'est juste. Mais alors pourquoi brûle-t-on quand même la bête en entier?». - (Jean Bonnard, Sion)

Le Matin, 14.02.2001

Valais: contamination ESB évitée de justesse

Un nouveau cas de vache folle, le 14ème enregistré en Valais, vient d'être découvert. Il s'agit d'un bovin de boucherie acheté au marché contrôle des animaux de boucherie de Bulle, le 29 janvier dernier. … Préoccupé, Thomas Burgener (chef de la Santé publique valaisanne) relève que sans le contrôle ponctuel dans un abattoir du Valais romand, la viande du bovin aurait été vendue aux consommateurs.

Le Matin, 13.02.2001

Un cas de vache folle détecté au hasard d'un contrôle

Valais: le Conseiller d'Etat, Thomas Burgener, demande un dépistage systématique de l'ESB.
… «Ce test ne coûterait que 13 millions pour toute la Suisse …».

Le Temps, 13.02.2001

Le canton de Vaud augmente son soutien au marché de la viande bovine

… Les contributions cantonales pour les génisses et vaches de moins de 3 ans ont été doublées à partir du 1er janvier, passant de 200 à 400 francs par tête dans les zones de montagne. En plaine, elles ont passé de 170 à 200 francs. …Quelques 5.000 bêtes sont vendues chaque année sur les marchés surveillés du canton. - (ats)

Le Courrier, 10.02.2001

Inquiétant: Farines animales

Plus de 1200 bovins américains en ont mangé par erreur.
… Les risques de contamination d'ESB sont minimes. Purina Mills, le fabricant des aliments pour bétail, a annoncé qu'il allait racheter les 1222 bovins afin d'éviter qu'ils n'entrent dans la chaîne alimentaire. - (ats-LeMatin)

Le Matin, 01.02.2001

L'UE va interdire la côte de bœuf

Vache folle - Pour tenter d'enrayer la crise, les 15 adoptent de nouvelles mesures de sécurité … déjà en vigueur en Suisse. La consommation de bœuf en chute libre. Baisse sur le porc.
La crise de la vache folle est à son comble dans l'UE, avec une chute moyenne de la consommation de bœuf de 27% en trois mois. Pour tenter de calmer les esprits, les ministres de l'Agriculture des 15 ont adopté, hier à Bruxelles, trois nouvelles mesures de sécurité, déjà toutes appliquées en Suisse, dont l'interdiction des côtes de bœuf. … Enfin, pour soutenir le marché et détruire la viande qui ne trouve pas preneur, le budget agricole des 15 va exploser. Seul un milliard d'euros (1,5 milliard de francs) est prévu pour faire face à la crise de l'ESB cette année. Or, il pourrait en coûter entre 3 et 8,7 milliards supplémentaires, estime la Commission européenne. - (ats-LeMatin). Alors que l'Autriche s'enorgueillit de n'avoir pour l'instant aucun cas de vache folle, la découverte de produits interdits dans des porcs autrichiens a entraîné une chute de 20% des ventes. … A la suite de cette affaire, la Suisse, premier importateur, a décrété, mardi dernier, un embargo temporaire sur le porc autrichien. - (ats-afp-LeMatin).

Le Matin, 31.01.2001

Fraude sur la vente de farines animales

France-Italie - Pendant l'interdiction à la crise de l'ESB, des négociants et des éleveurs français ont continué à vendre des farines animales sur le marché italien, révélait hier « Le Monde. Les autorités italiennes ont été prévenues au début de mois de janvier 2001. Les services vétérinaires des hautess-Alpes ont établi que plusieurs centaines d'animaux nourris de manière illicite avaient été vendues en Italie. - (ats/Reuters)

Le Courrier - 26.01.2001

La vache folle inquiète le monde de la corrida

Espagne - Les milieux taurins craignent que les mesures adoptées par l'UE ne donnent l'estocade aux traditions locales.
Si la découverte d'un « taureau fou » reste une hypothèse peu probable - le taureau de combat, élevé au grand air, ne goûte en principe jamais aux farines carnées susceptibles de provoquer la maladie - le monde taurin n'échappe pas aux règles de sécurité concernant le traitement des bovins morts. Des règles pas forcément compatibles avec les rites de la corrida. … Les principales inquiétudes des éleveurs portent cependant sur le traitement de la viande des taureaux de combat, jusqu'à présent destinée à la consommation humaine. Toujours âgés de plus de 30 mois, les animaux tués devraient en principe faire systématiquement l'objet d'un test de dépistage de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Cette mesure est difficilement applicable dans la mesure où 11.000 taureaux sont mis à mort chaque année en Espagne. Or les laboratoires existants sont déjà débordés et la viande de taureau de combat qui en raison de sa fermeté n'est mangeable que si elle est consommée rapidement ne peut pas être congelée indéfiniment dans l'attente de subir un test … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 25.01.2001

Vache folle - Européens écartés du don de sang au USA

Inquiétée par la crise de la vache folle, la Croix-Rouge américaine a demandé mercredi à la Food and Drug Administration d'écarter du don du sang les personnes ayant séjourné en Europe occidentale depuis 1980. - (ap)

Le Temps, 18.01.2001

La psychose s'installe

Vache folle - Au sein de l'Union européenne, seules la Suède et la Finlande échappent à l'épizootie. Les prix de la viande bovine en chute litre.
L'épidémie de la vache folle tend à se confirmer en Europe et fait craindre une aggravation de la psychose des consommateurs. Les scientifiques et les responsables politiques avaient prévenu : «Plus on fera de tests, plus on découvrira de nouveaux cas».
Au tour de l'Italie et de l'Autriche … Consommation de viande en baisse (en moyenne de 27% depuis octobre 2000 dans l'ensemble des pays de l'UE) … 13 Etats de l'UE touchés … Mise en place des tests difficile (les carcasses doivent attendre de 24 à 48 heures dans des chambres froides) … Eleveurs espagnols en colère … Farines animales dans le ciment … - (ats-afp-Reuters-LeMatin)

Le Matin, 16.01.2001

Vache folle - La psychose s'étend Outre-Rhin

Editorial du 24H du 15.01.01 - La «Wurst» dans la tourmente, par Francine Brunschwig.
Symbole culturel, la saucisse trahit l'Allemagne
Elle est aux Germains ce que le fromage est aux Français. Mais voici que le doute s'installe: et si notre «Wurst» tuait ? Enquête sur un choc de société et regard en Suisse.
Saucisses suisses: mais de quoi sont-elles faites?
Contenu: du pur porc ou du parc mélangé avec du bœuf. … - (Francine Brnunschwig).
Allemagne - La psychose de la vache folle touche un symbole
Les Allemands vont-ils renoncer à la Wurst, aussi symbolique pour leur consommation que la bière qui l'accompagne souvent ? Pour le moment, c'est le règne de la grande confusion.
… Les informations ne cessent de tomber, qui ne peuvent qu'inquiéter le consommateur. Öko-test annonçait ainsi vendredi avoir découvert des morceaux de cervelle bovine dans 15% des saucisses de foie de veau testées par ses soins, en contradiction avec les étiquettes qui étaient apposées dessus. A la rédaction de Öko-test, on est catégorique. «Si vous voulez éviter tout risque, le plus simple est d'éviter de consommer de la viande actuellement.» 40% des Allemands affirment déjà avoir modifié leur habitudes alimentaires, mais 6% seulement ont carrément fait le choix de rejoindre le camp des végétariens, déjà important ici. … - (Michel Verrier, Berlin)

24 Heures, 15.01.2001

Autriche - Vache folle: Premier cas

Un premier cas de maladie de la vache folle a été découvert en Autriche, et le gouvernement a déclenché un plan de crise pour enrayer son expansion. Ce premier cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) chez une vache autrichienne a été découvert sur une bête vendue et soumise à un test en Allemagne, ont annoncé les autorités du Tyrol. - (afp)

Le Matin, 15.01.2001

Viande - Plan de crise à Vienne

Premier cas de vache folle en Autriche
… C'est dans la région du Tyrol que l'animal, âgé de sept ans, a été élevé. … Le plan de crise prévu en cas d'apparition de l'ESB en Autriche … prévoit la fermeture immédiate de l'élevage d'où provient la bête suspecte, et la destruction du troupeau si la maladie est confirmée. …L'Autriche avait espéré échapper à cette maladie, due apparemment aux farines carnées dans l'alimentation du bétail. Les experts faisaient valoir que ces farines étaient plus chères en Autriche que les farines végétales. - (afp)

Le Temps, 15.01.2001

Vache folle - Italie

Le premier cas en Italie depuis 1994 d'une vache soupçonnée d'être atteinte de l'ESB occupait hier la une de la presse italienne qui adopte un ton calme dans un souci de rassurer les consommateurs. Ainsi le grand quotidien 'La Repubblica' écrit dans son éditorial que «maintenant, la viande bovine est plus sûre». - (afp)

Le Matin, 15.01.2001

Une centaine de tracteurs encercle l'Hyper Coop de Signy

Danse du scalp
… Gilles Sandoz, fermier à Lavigny, confie qu'il a vu ses prix de vente de viande de taureau baisser de 20%, suite à la crise de la vache folle. « Sans le paiement direct (subvention fédérale), je ne vis plus. Il y a une année, je vendais une bête 3.000 francs. Maintenant, je n'en retirer plus que 2.600 francs. Mais les prix à l'étalage n'ont pas beaucoup changé ». … - (Yvonne Tissot)

Tribune de Genève, 13-14.01.01

Vache folle - Berlin préconise l'abattage en série

Le gouvernement allemand a annoncé hier qu'il allait imposer l'abattage du troupeau entier en cas de découverte d'un animal atteint d'ESB, passant à l'action deux jours après l'amorce d'un virage de sa politique agricole pour une meilleure protection des consommateurs…. - (afp)

Tribune de Genève, 13-14.01.2001

La vache folle affole les éleveurs allemands

Allemagne - Après avoir ignoré la maladie, Berlin prend le taureau par les cornes. Plus de 400.000 bêtes seront abattues. Les paysans prêts à prendre les autoroutes d'assaut.
« L'ESB sera pour l'industrie agroalimentaire ce que Tchernobyl a été pour l'énergie atomique : le début de la fin » (Bärbel Höhn, ministre de l'Agriculture du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie). … Les consommateurs n'ont jamais été aussi méfiants à l'égard du bœuf et des autorités. … La situation n'a pas laissé de marbre les paysans allemands qui ont immédiatement réagi avec colère. Ils refusent d'être mis sur le banc des accusés car ils ne se sentent aucunement responsables de la propagation de la maladie de la vache folle. La confrontation entre le chancelier et la Fédération agricole risque donc de s'envenimer dans les prochains jours. …- (Christophe Bourdoiseau)

Le Matin, 13.01.2001

Le bœuf déserte les assiettes: Baisse de 27%

La crise de la vache folle a fait chuter la consommation de viande de bœuf dans l'Union européenne (UE). La baisse a atteint 27% en moyenne depuis octobre dernier. Elle n'a pourtant touché que certains pays, a indiqué hier la Commission Européenne.
Scandinaves confiants … Paradoxe britannique … Chute des prix …
Baisse en Suisse : La Suisse connaît, elle aussi, une chute de la consommation et du prix de la viande de bœuf depuis octobre, a indiqué Magdalena Zajac, au service d'information de l'Office fédéral de l'Agriculture. Il n'existe toutefois pas encore de chiffres précis. - (ats-LeMatin)

Le Matin, 13.01.2001

La vache folle sème la zizanie

Allemagne - Les ministres de la Santé et de l'Agriculture, mis en cause pour leur gestion de la crise, démissionnent. Exit, Andrea Fischer et Karl-Heinz Funke. La consommation de viande en chute libre.
Les vaches folles sèment la panique au sein du gouvernement Schröder. … Contrairement aux autres pays d'Europe, l'Allemagne a en effet toujours cru qu'elle était épargnée par l'ESB. …Depuis le 24 novembre dernier, le nombre de cas ne cesse d'augmenter dans le pays. Un dixième cas de vache folle a été diagnostiqué hier dans le cheptel allemand. … « La vache folle est un problème européen », a déclaré hier Gerhard Schröder. … La gestion chaotique du dossier de la vache folle a renforcé considérablement la méfiance des consommateurs, déjà traumatisés par l'absence de leurs saucisses préférées dans les rayons des supermarchés pendant les Fêtes. Enregistrant de chutes de ventes de 50%, certaines usines de saucisses ont d'ailleurs commencé à licencier du personnel. … - (Christophe Bourdoiseau, Berlin).

Le Matin, 10.01.2001

Engrais sans cornes ni onglons

L'interdiction généralisée des farines animales au 1er janvier s'applique aussi aux engrais organiques.
Par mesure de sécurité contre la maladie de la vache folle, tous les déchets d'origine animale doivent être incinérés depuis le 1er janvier 2001. Les cornes et onglons ne doivent pas forcément être incinérés, mais ne peuvent plus être utilisés comme engrais. La plupart des gens ignoraient jusqu'à présent que ces présent que ces produits carnés étaient utilisés dans l'agriculture biologique. L'épandage de farines à base de corne et d'os est utilisé par les agriculteurs depuis des siècles. «Le recyclage de produits riches en protéines animales s'inscrit bien dans les principes de l'agriculture biologique selon laquelle les produits naturels évoluent à l'intérieur d'un cycle», explique René Benguerel, de Coop Naturaplan. L'intérêt de ces engrais naturels a été démontré par de nombreux tests en laboratoires et sur le terrain. Les engrais à base de farine animale ont une teneur en azote deux fois plus élevée que les engrais à base végétale. L'agriculture bio interdit d'utiliser des engrais chimiques et a recours aux lisiers et fumiers de ferme. …. L'interdiction généralisée de farines animales pose de nombreux problèmes à l'agriculture biologique. Il faut rapidement trouver des produits de substitutions … - (Armin Büttner)

Coopération No.2, 10.01.2001

Manuel Tornare: «Etre à l'écoute de la population»

Inconnu il y a quelques mois, le magistrat socialiste de la Ville de Genève a acquis une notoriété romande. En répondant à des psychoses … Démagogie? Certains l'appellent le « Jack Lang genevois ».
L'interdiction du bœuf dans les cantines scolaires, c'est lui. Le combat contre la fermeture de la poste de Saint-Jean, c'est encore lui. En quelques mois, Manuel Tornare, responsable des Ecoles et de l'Environnement en Ville de Genève, s'est forgé un nom en Suisse romande, alors qu'il peinait à se faire connaître dans sa propre cité. Sa recette est toute simple: s'impliquer dans des mouvements de foule. Ou dans des psychoses. Rencontre. … - (Pascale Bieri, Genève)

Le Matin, 08.01.2001

Le bœuf à l'index

Vache folle - Les animaux européens interdits dans de nombreux pays. Au seuil de la nouvelle année, tour d'horizon.
L'Australie et la Nouvelle Zélande se sont ajoutées hier à la liste, déjà longue, des pays ayant pris des mesures d'interdiction d'importation du bœuf européen, en raison de la crise de la vache folle. … (Europe, Europe de l'est, Moyen-Orient, Afrique, Asie). - (afp-LeMatin)

Le Matin, 06.01.2001

Vache folle: 33 cas détectés en Suisse en 2000

ESB - Des traces de cervelle ont été retrouvées dans des saucisses et terrines d'importation.
… Sur les 33 cas d'ESB dénombrés en 2000, 16 ont été détectés dans le cadre du programme de surveillance UP 2000. Les 17 autres sont des cas cliniques, selon la statistique annuelle de l'Office vétérinaire fédéral (OVF). … L'OVF a aussi découvert, lors d'analyses, des produits carnés importés dont la composition a été déclarée de manière incorrecte. Ainsi, l'Office a trouvé, dans 8 des 132 échantillons prélevés, des tissus cérébraux non signalés. 7 échantillons contenaient de la cervelle de porc. Le huitième décelait de la cervelle de veau. … En 2001, l'OVF a l'intention de doubler le nombre d'échantillons prélevés. Les analyses serviront à rechercher la présence de cervelle et de cellules nerveuses dans les saucisses et les terrines. (ats)

Le Courrier, 06.01.2001

Vache folle - 365 cas enregistrés

Jusqu'à présent, 365 cas d'encéphalopathie spongiforme bovine ont été découverts en Suisse. 41 cas ont été décelés dans le cadre du programme de surveillance tandis que les autres ont été découverts suite à un soupçon clinique. Toutes les bêtes qui ont succombé ou qui ont été abattues dans le cadre du programme de surveillance ont subi le test de la société Prionics.

Le Matin, 03.01.2001

Vache folle: prion, mes frères!

«C'est pas nous, c'est eux!». Un leitmotiv, pis, une ligne de conduite pour la majorité des pays européens dans la gestion de la crise de la vache folle pendant 14 ans. Depuis 1986, année de l'apparition de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) au Royaume-Uni, la perfide Albion s'est vue clouée au pilori. Bien sûr, elle a été le berceau de la maladie, et l'embargo sur son bœuf était inévitable. … Cette année aura été celle de la prise de conscience. Comme Tchernobyl, l'ESB n'a que faire des frontières. … Mais le pire est à venir. Une étude anglaise estime que l'épidémie pourrait faire entre 80 et 136.000 victimes en Grande-Bretagne. La France, quant à elle, pourrait connaître entre 10 et 13.000 morts. Prions pour que les prévisions les plus «optimistes» l'emportent. Mourir pour un hamburger, c'est vraiment trop con. - (Sébastien Jost, dans Rétrospective 2000 - Août)

Le Matin, 02.01.2001

Vache volle 2000.

Association suisse pour le végétarisme (ASV)