Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


PDF Symbol

La vache folle 2000

Sélection d'articles de presse sur la maladie de la « vache folle » parus du 18 septembre 2000 à fin décembre 2000. Pour 2001 voir ici.

Inquiétude: Creutzfeldt-Jakob

Une mère aurait transmis à sa fille la maladie de la vache folle. Des médecins ont dit craindre que la forme humaine de la maladie de la vache folle puisse être transmissible d'un être humain à un autre, après qu'un bébé eut présenté des symptômes de la maladie, qui a tué sa mère, a rapporté hier un journal britannique. Selon le Sunday Telegraph, le cas de la fillette pourrait confirmer les craintes d'une contamination plus aisée qu'on ne le pensait de la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vCJD) causée par la maladie de la vache folle, l'encéphalopathie spongiforme bovine. On pensait jusqu'à récemment qu'elle était essentiellement transmissible par la consommation de tissus bovins infectés - (afp-LeMatin)

Le Matin, 18.09.2000

Inquiétant: Vache folle - viande infectée en circulation

Il est possible que de la viande de bœuf infectée par l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la maladie dite de « la vache folle », soit encore offerte à la consommation, a affirmé hier le président de l'Agence britannique de surveillance de l'alimentation. On soupçonne que la consommation de viande infectée est la cause de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) qui affecte l'homme. Actuellement, en Grande-Bretagne, la viande de bœufs âgés de plus de 30 mois, nés avant que des contrôles stricts aient été mis en place, est impropre à la consommation. ... - (afp)

Le Matin, 11.10.2000

Craintes: Vache folle - la France va interdire la totalité des intestins des bovins

Le gouvernement français a décidé de suivre les recommandations rendues publiques hier par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), visant à interdire l'utilisation dans l'alimentation humaine et animale des intestins de bovins. Les recommandations s'inscrivent dans le cadre du dispositif de prévention de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). L'intestin de bovin est utilisé comme enveloppe naturelle pour les produits de charcuterie tels que l'andouille, l'andouillette, certains saucissons, le cervelas, etc. - (ap-LeMatin)

Le Matin, 12.10.2000

Vache folle - Pas de Panique

Le Ministère britannique de la santé a décidé hier de retirer du marché un vaccin contre la polio. Le médicament pourrait théoriquement transmettre la variante humaine de la maladie de la vache folle. … Le gouvernement britannique doit publier le premier rapport d'enquête sur les conditions d'apparition de la maladie de la vache folle. La maladie de la vache folle est apparue en 1986 en Grande-Bretagne. … - (ats-afp-LeMatin)

Le Matin, 21.10.2000

Vaccin retiré - Il transmettrait la maladie de la vache folle

… Des éléments issus de fœtus bovins auraient été utilisés pour le vaccin, selon la BBC. Or, un comité scientifique a recommandé dès 1989 aux fabricants de ne pas utiliser de produit bovin d'origine britannique dans les vaccins pour éviter tout risque de propagation de la maladie de Creutzfeldt-Jacob. Le vaccin, fabriqué par le groupe Medeva, est généralement administré aux enfants et aux personnes devant voyager. - (afp)

La Tribune de Genève, 21-22.10.2000

De la «vache folle» vendue sur le marché français

ESB - Une tonne de viande d'un troupeau contaminé aurait été commercialisé
Pas moins de 39 supermarchés Carrefour du nord de la France ont vendu entre 500 kilos et une tonne de viande hachée provenant d'un troupeau de bovins suspectés d'être atteints de l'ESB, la maladie de la vache folle. Plusieurs autres points de vente liés au grand distributeur auraient également commercialisé cette viande. … Par ailleurs, un nouveau cas d'ESB a été détecté dans les Vosges. ... - (M.If/afp)

La Tribune de Genève, 23.10.2000

Vache folle - Les autorités françaises ruminent

Après l'incarcération d'un négociant en bestiaux, les appels au dépistage systématique se multiplient. Les supermarchés Carrefour se portent partie civile.
La vache folle dans un nouveau tourbillon. Au lendemain de l'incarcération d'un négociant en bestiaux de l'Eure, et après la polémique sur les farines animales, les appels se sont multipliés hier en faveur d'un dépistage systématique et d'une plus grande transparence sur ce dossier. … Au-delà des aspects judiciaires, se pose la question de la sécurité alimentaire. Le ministre de l'Agriculture français, Jean Glavany, l'a reconnu dimanche en l'état actuel des connaissances, «aucun gouvernement du monde ne pourra prétendre, la main sur le cœur, avoir atteint le risque zéro en matière de vache folle». … - (ap-LeMatin).

Le Matin, 24.10.2000

Vache folle: le contrôle des fourrages reste insuffisant

En France, l'affaire de la viande douteuse vendue par Carrefour relance la polémique. Les farines animales, toujours présentes dans la nourriture des porcs et des volailles aussi bien français que suisses, restent suspectes. Récapitulation.
Il aura suffi de 500 à 1000 kilos de viande hachée issue d'une seule et même vache folle soient mis sur le marché pour qu'un nouveau débat sur la sécurité alimentaire s'ouvre en France. Deux maquignons malhonnêtes ont donc réussi à dissimuler un cas de vache atteinte de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Au-delà de ce cas de fraude, cet incident relance la question de l'alimentation du bétail. Des failles existent bel et bien dans le dispositif anti-ESB, et pas qu'en France. Ainsi, la Suisse vient seulement de durcir ses règles sur la production de farines animales destinées à la volaille et au porc. Et l'Europe se demande comment légiférer. 71 cas de vaches folles en France en l'an 2000, 26 en Suisse aux dernières nouvelles. …(Xavier de Stoppani)

Le Temps, 24.10.2000

Affolement - France: Deux nouveaux cas de vache contaminée

Après Carrefour, deux autres chaînes de supermarchés français, Cora et Auchan, ont reconnu hier qu'elles avaient elles aussi vendu de la viande suspecte provenant de l'abattoir Soviba dans le Calvados, et ont pris des mesures pour rappeler les produits concernés. Le retrait de cette viande est une mesure de précaution. La bête malade n'est pas entrée dans la chaîne alimentaire, mais, en France, chaque troupeau où a séjourné une vache atteinte d'ESB doit être abattu et ne peut être commercialisé. Si la liste des distributeurs touchés devait s'arrêter là, le flou demeure sur la quantité totale de viande mise en vente. En raison des mélanges de viandes provenant de 11 bêtes du troupeau dépecées, la Soviba peut seulement indiquer
Qu'une tonne de steaks hachés provenant de ce troupeau a bien été vendue, mélangée à d'autres viandes, au groupe Carrefour. - (afp-LeMatin)

Le Matin, 25.10.2000

Viande suspecte vendue dans un autre hyper

L'hypermarché Auchan de Valenciennes (nord) a vendu de la viande du «même lot» que celle, suspecte, retirée par la Chaîne Carrefour. … Après la mise en examen d'un négociant en bestiaux de l'Eure, soupçonné d'avoir sciemment commercialisé un animal atteint de la maladie de la «vache folle», la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) demande «à la justice de prononcer des sanctions exemplaires, si la fraude était avérée, car on ne jour pas impunément, ni avec la santé des consommateurs, ni avec l'image de l'élevage français». … - (ats-afp-ap)

La Tribune de Genève, 25.10.2000

Vache folle: la France va plus loin que la Suisse

Santé : L'usage des graisses animales dans l'alimentation des bovins sera interdit en France
Face à l'inquiétante encéphalopathie spongiforme bovine, la Suisse vaut-elle toujours mieux que la France? … - (Xavier de Stoppani)

Le Temps, 26.10.2000

La maladie de la vache folle secoue la Grande-Bretagne

Le scandale lié à la maladie de la vache folle a connu un nouveau rebondissement. Le gouvernement britannique doit faire face à la publication d'un rapport officiel l'accusant d'avoir tardé à informer le public de l'ampleur du mal. Il lui est aussi reproché de ne pas avoir écouté les scientifiques qui s'inquiétaient d'une possible transmission de la maladie à l'homme.

Le Courrier, 27.10.2000

Vache folle: «Une tragédie nationale»

Grande Bretagne. Lourd bilan.
85 Britanniques ont à ce jour été affectés par la forme humaine de l'ESB, la nouvelle variante de la maladie de Creuzfeldt-Jakob, et 80 sont déjà morts, selon un nouveau décompte révélé par le ministre travailliste de l'Agriculture, Nick Brown. … Berne estime avoir pris des mesures suffisamment tôt pour protéger la population suisse de la variante humaine de l'ESB. Les abats à risques ont été exclus de la chaîne alimentaire dès le premier cas d'ESB sur sol helvétique, fin 1990. …

Le Matin, 27.10.2000

Vache folle: l'angoisse demeure

Des projections scientifiques viennent d'avancer l'hypothèse de 136.000 décès jusqu'en 2020. D'autres évoquent l'éventualité d'un million de morts. Dans les pays comme en Suisse et en France aujourd'hui, où les tests de dépistage sont organisés systématiquement, on découvre encore dans le cheptel une «vache folle» par semaine. L'épizootie est donc loin d'être maîtrisée. Plus angoissante encore, la découverte par un groupe de chercheurs britanniques d'une possible transmission de l'ESB par voie sanguine. Si la réalité de cette nouvelle voie de contamination était confirmée, le pire serait à venir. Sont en effet concernés les transfusions, les greffes et les médicaments d'origine humaine. Voilà qui élargit de manière dramatique l'éventail des victimes potentielles de la vache folle. (Editorial : Michel Imhof)

La Tribune de Genève, 27.10.2000

La confiance trahie des britanniques

Maladie de la vache folle: un rapport officiel critique l'attitude du gouvernement.
C'est un lourd pavé qui a été rendu public hier. Un rapport officiel sur la maladie de la vache folle qui reproche aux autorités britanniques d'avoir minimisé les risques pour l'homme de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Selon l'étude, le précédent gouvernement conservateur, hanté par la crainte d'un mouvement de panique des consommateurs et par la perte de ressources d'exportations, s'en est tenu à une campagne visant à rassurer.… - (Xavier Berg, Londres).

Le Courrier/La Liberté, 27.10.2000

Viande contaminée en vente? Les Français s'interrogent

Après l'annonce de la mise en vente de viande potentiellement contaminée, et malgré les efforts de la grande distribution pour rassurer le client, les Français restent perplexes devant les rayons de boucherie de leurs supermarchés. … Gestion de crise efficace ou souci sincère du consommateur, Carrefour a demandé mardi «un dépistage systématique de l'ESB à l'abattoir» … Cette mesure suffira-t-elle à rassurer le chaland ? Pas si sûr quand on sait que les tests ne sont pas fiables à 100%. - (Alexandra Da Rocha, Paris)

Le Courrier/La Liberté, 27.10.2000

Les Britanniques auraient été informés trop tard des dangers de la vache folle

Alimentation. Un rapport indépendant estime que les dirigeants politiques ont commis de nombreuses erreurs dans leur gestion de l'épidémie d'encéphalopathie spongiforme bovine
… Zoé gît sur son lit à barreau de fer, installé dans le salon de son domicile de Wigan, près de Manchester, au nord-ouest de l'Angleterre. L'adolescente ne dit rien, ou gémit, tousse et entrouvre de temps en temps les yeux. … Les jours de cette jeune fille de 14 ans sont désormais comptés. Elle est atteinte de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), la forme humaine de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la maladie de la vache folle. Ces images diffusées par la chaîne télévisée britannique Channel 4 mercredi soir ont bouleversé l'opinion publique. … - (Aude Marcovitch, avec les agences)

Le Temps, 27.10.2000

Vache folle: les trahisons de l'establishment britannique

Consommation. Les volumineux rapport publié cette semaine continue de faire des vagues
… Au lendemain de la publication du rapport de la commission indépendante sur l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), plusieurs journaux populaires reproduisaient hier le «tableau noir» des responsables politiques et autres hauts fonctionnaires ayant manqué à leurs devoirs en n'informant pas le public sur les conséquences du virus. … Certes, le monde agricole a payé un prix très lourd, avec la destruction de 4,3 millions de têtes de bétail. Mais qu'en est-il des milliers de familles qui vivent dans l'angoisse d'une possible contamination, une fois la période d'incubation écoulée?… - (Quentin Rousseau, Londres)

Le Temps, 28.10.2000

Viande importée d'Angleterre, quel danger pour les Suisses?

… «Pour l'instant, les risques sont quasi nuls qu'un humain ait contracté le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nv-MCJ) en consommant de la viande britannique.», selon l'Office fédéral de la santé publique. … - (Mathieu Mermoud)

Le Temps, 28.10.2000

Vache folle: l'hécatombe ne fait que commencer

Grande-Bretagne. Le gouvernement a reconnu que l'estimation du nombre de personnes contaminées était beaucoup trop optimiste. La période d'incubation est plus longue que prévu. La Suisse réduit les tests. Descente aux enfers.
Le nombre de victimes de la forme humaine de la maladie de la vache folle en Grande-Bretagne pourrait dépasser de loin les estimations jusqu'à présent admises, selon de nouvelles indications scientifiques révélées ce week-end. Le ministre de l'Agriculture, Nick Brown a donné crédit à ces sombres pronostics hier en soulignant sur la BBC que son gouvernement se préparait à ce que le nombre de victimes soit «beaucoup, beaucoup plus important» que la petite centaine aujourd'hui recensée. Par une douloureuse coïncidence, le pays, qui a vu naître la maladie dans les années 80, a assisté samedi à la mort de sa victime la plus symbolique, Zoe Jeffries, 14 ans. … Mais c'est un autre décès qui suscite l'inquiétude des scientifiques: celui, l'an dernier, d'un homme de 74 ans dont il n'a été établi que tout récemment qu'il avait succombé à la vMCJ. Une très mauvaise nouvelle qui signifie que la maladie frappe bien au-delà de la tranche d'âge envisagée - aucune victime n'approchait jusqu'à présent les 60 ans - et que sa période d'incubation pourrait être encore plus longue qu'estimé jusqu'à présent. … Le décès du septuagénaire a incité un des experts britanniques en matière de vache folle, le professeur John Collinge, à faire passer de 100 à 1000 son estimation du nombre minimal de cas de vMCJ à attendre. … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 30.10.2000

Halte aux farines animales !

Vache folle. L'Office vétérinaires fédéral propose au gouvernement de nouvelles mesures pour lutter contre l'encéphalopathie spongiforme bovine
… Ces nouvelles mesures devraient permettre d'accélérer l'éradication de l'ESB. La protection des consommateurs ne nécessite pas de mesure supplémentaire. … - (ap-Le Matin)

Le Matin, 04.11.2000

Farines animales: l'interdiction se précise

Vache folle: La loi actuelle n'est pas suffisante
La traque aux prions se poursuit en Suisse. …Au vu de la reprise de l'épidémie en France et de la situation anglaise, Berne juge utile de ne pas attendre pour renforcer la lutte. Les porcs, les poules et tous les autres animaux d'élevage ne devraient plus manger la moindre farine issue de recyclage des cadavres d'animaux. Les « contaminations croisées » - celles des vaches par des aliments destinés à d'autres bêtes - sont en effet suspectées d'avoir provoqué les récents cas de vaches folles. … Pour mémoire, la Suisse a enregistré 17 cas de vaches folles cette année. - (Berne, Adrien Bron)

La Tribune de Genève, 4-5.11.2000

La côte de bœuf reste en vente à Genève

… La principale chaîne de restaurants Buffalo Bill a pour sa part annoncé qu'elle allait bannir de ses menus les côtes de bœuf et les T-bones. … - (J.-F. M.)

La Tribune de Genève, 4-5.11.2000

Les farines animales, loin!

Vache folle - La loi actuelle n'est pas suffisante
A l'origine de la demande de l'Office vétérinaire fédéral : la découverte de deux cas d'encéphalopathie spongiforme chez des vaches nées après le renforcement des mesures dans le domaine des aliments pour animaux.

24 Heures, 4-5.11.2000

La vache folle rend les savants dingues

Les avis autorisés sur la maladie de la vache folle et les moyens de la combattre sont d'autant plus nombreux, contradictoires et changeants qu'ils s'appuient sur des connaissances scientifiques un peu bancales. Les chercheurs les plus pointus dans ce domaine l'avouent tous sans détour : Leur seule certitude, c'est l'étendue de leur ignorance. … Face à cet océan d'incertitudes, les gouvernement sont sommés d'agir. Et en prenant des précautions, ils font croire tout naturellement que les questions posées sont résolues. Si on interdit les farines, c'est qu'elles sont dangereuses. Si on interdit les abats, c'est qu'ils empoisonnent. Si on lance une campagne de dépistage, c'est qu'il y a péril. Du coup, le consommateur s'affole. Et le gouvernement s'agite davantage. Preuve que la situation est grave. Etc. - (Louis-Marie Horeau)

Le Canard Enchaîné, No. 4176, 08.11.2000

Vache folle - Mesures réclamées

Inquiète des problèmes de maladie liés à la vache folle, la Commission fédérale de la consommation demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour protéger les consommateurs. Selon elle, il faut renforcer l'information et les contrôles. L'interdiction des farines animales répondrait au principe de précaution, estime la commission. Néanmoins, celle-ci est consciente que l'interdiction ne pourrait apporter qu'une sécurité aléatoire. La Suisse ne peut faire cavalier seul.

Le Matin, 08.11.2000

Des élèves français privés de bœuf

Vache folle: De plus en plus de cantines scolaires retirent cette viande de leurs menus
Toulouse, Carcassonne, Dunkerque, Caen, Cherbourg, Grenoble ou Clichy : dans le sillage de 11 arrondissements parisiens, de nombreuses municipalités viennent d'annoncer le retrait de la viande de bœuf des menus servis dans leurs cantines scolaires «par mesure de précaution». … Aucune mesure de retrait n'a été annoncée dans les 500 restaurants et cafétérias universitaires français. - (afp-Le Matin)

Le Matin, 08.11.2000

La vache folle ne fait pas paniquer les Suisses

Epidémie - La France vit dans la psychose de la maladie de Creutfeldt-Jakob. Dans notre pays, commerçants et consommateurs restent sereins. Les mesures prises sont bien appliquées et permettent la maîtrise du problème
Avec notamment un tableau montrant les cas de vache folle par année en Suisse, de 1990 à 2000.
La France panique. Interdiction du bœuf dans les cantines et interventions présidentielles, la maladie de la vache folle y occupe le devant de la scène. … - (Sébastien Jost)

Le Matin, 09.11.2000

Vache folle: le bio dopé

Viande - La maladie influence positivement les ventes de l'agriculture alternative en Suisse. La demande des consommateurs ne fait qu'augmenter. Et ce n'est qu'un début.
La maladie de la vache folle fait trembler l'Europe. Les consommateurs ne savent plus à quel saint se vouer pour remplir leur assiette. En Suisse, cependant, l'hystérie qui règne chez nos voisins n'a pas cours, et la viande de bœuf se porte bien. …Genève a décidé hier d'interdire le bœuf dans les cantines scolaires. - (Sébastien Jost)

Le Matin, 10.11.2000

Ces vaches folles qui affolent la France

Santé - Lundi soir, la chaîne M6 a diffusé les images d'un jeune homme probablement atteint de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Depuis, une véritable psychose a gagné le pays. Filière bovine très inquiète.
Jusqu'à ce jour, combien de Français sont-ils décédés des suites de la maladie de Creutzfeldt-Jakob? Deux, si l'on en croit les chiffres officiels. Une 3ème personne, un jeune homme de 19 ans, probablement victime de la même affection, est actuellement dans un état critique. Et ses parents ont décidé de parler à visage découvert. Lundi dernier, dans l'émission « Zone interdite », les images terribles d'Arnaud, gisant sur son lit, décharné, le regard absent. Et depuis, la France vit dans la psychose … Le pire, aujourd'hui, dans cette gigantesque cacophonie, c'est que personne n'est plus en mesure de distinguer le vrai du faux. … Tandis que le débat se poursuit, certaines collectivités locales, affolées, prennent des mesures d'urgence. … Conséquence de tout cela, la consommation de viande bovine régresse chaque jour un peu plus et c'est l'ensemble de la filière qui panique. … - (Thierry Brandt, Paris)

Le Matin, 10.11.2000

Bœuf interdit pour «calmer les esprits»

Cantines scolaires - La psychose liée à la vache folle fait tache d'huile. Après ceux de Genève, d'autres établissements romands ne serviront pas de viande aux élèves.
Jusqu'à nouvel ordre, les cuisines scolaires genevoises ne serviront plus de viande de bœuf à leurs jeunes pensionnaires. C'est pour répondre aux craintes de parents sensibilisés par des décisions semblables prises en France que la Ville de Genève a pris cette initiative.

Le Matin, 11.11.2000

Vache folle: Genève fait tache d'huile

Bœuf interdit - La Ville, qui vient de proscrire cette viande dans les cuisines scolaires, a été rejointe par DRF, numéro un romand de la restauration des collectivités
Aujourd'hui, le risque est grand de voir une véritable psychose s'installer, alors que les chimistes cantonaux et les bouchers affirment qu'on n'a jamais trouvé de prion dans le muscle ni dans le lait des bovins, et qu'il n'y a donc pas de risque d'ingérer un bifteck, par exemple. … - (Xavier Lafargue)

Le Matin, 11.11.2000

La viande de vache afolle les restaurants scolaires romands

Les retraits de bœuf se succèdent. Aucune viande infectée découverte.
Ce n'est que vendredi qu'on a véritablement commencé à parler d'un début de psychose de la vache folle en Suisse romande. En fait, tout a commencé lundi, après la diffusion sur M6 d'un documentaire montrant un jeune Français atteint de la nouvelle variante de la maladie de Cretuzfeldt-Jakob (nv-MCJ). Le lendemain, suite notamment à des appels de clients apparemment inquiétés par le témoignage français, l'entreprise Scolarest décide discrètement de retirer la viande de bœuf de son offre. Scolarest fournit dix restaurants scolaires sur Genève, 14 dans le canton de Vaud et deux à Fribourg. Vendredi, une autre entreprise, DSR, numéro un de la restauration collective en Suisse romande, qui fournit 27 établissements scolaires romands (la Cité universitaire à Neuchâtel, le gymnase Beaulieu à Lausanne, l'Ecole française à Berne), lui emboîte le pas : plus de bœuf dans les cantines scolaires qu'elle approvisionne. … Au début de la semaine, les bouchers suisses affirmaient ne pas voir fléchir leur bœuf. Quatre jours et un documentaire plus tard, certains commerçants se plaignaient vendredi que leurs ventes avaient plongé de 80%. … - (Stéphane Bonvin)

Le Temps, 11.11.2000

La psychose de la psychose

Quelle cacophonie. … D'ailleurs, tout le monde, au restau, autour de la table familiale, ou dans les sandwicheries, on ne parlait que de cela. … La seule chose qu'on sache, à propos de l'ESB et de sa variante humaine, c'est que les scientifiques en ont encore presque tout à apprendre, que les personnes infectées se comptent entre quelques dizaines et plus de 100.000. Que plus de 70 Britanniques en sont morts. … - (Stéphane Bonvin)

Le Temps, 11.11.2000

Genève retire le bœuf du menu des cuisines scolaires

Santé - Les cantines devront appliquer cette mesure à titre provisoire. La mise au point du Département de la santé. Les commerçants brandissent leur label. Les nouvelles chez nos voisins. …
« Jusqu'à nouvel avis, l'utilisation de viande de bœuf dans les repas est suspendue. » La consigne a été adressée vendredi par le conseiller administratif de la Ville de Genève, Manuel Tornare, à l'ensemble des institutions subventionnées par les pouvoirs publics de la Ville ainsi qu'aux cuisines scolaires du canton. … Pour le magistrat, il ne s'agit pas de céder «à la psychose qui semble frapper nos voisins français, mais de donner un signal fort au gouvernement suisse et répondre aux inquiétudes des familles.» … - (Adélita Genoud)

La Tribune de Genève, 11-12.11.2000

Vache folle: y a-t-il vraiment panique dans l'assiette?

Interview - Un généticien fait le point sur les dangers causés par l'ESB
De la France, la psychose de la vache folle s'étend dans toute l'Europe. Y a-t-il vraiment panique dans l'assiette?… Professeur à l'Université de Genève et spécialiste des virus à la Faculté de génétique et de biologie, Laurent Roux fait le point. Il comprend l'inquiétude des consommateurs. … «De ce fait, il n'existe que peu de doute que le prion bovin ait franchi la barrière des espèces. Toute la question et de savoir avec quelle facilité il la saute.» - (Michel Imhof)

La Tribune de Genève, 11-12.11.2000

Ils ne chantent pas le blues du boucher

Vache folle - Bien sûr la psychose leur fait du tort. Mais les artisans français tout proches de la Suisse sont persuadés que les clients leur feront, à l'avenir, plus confiance que jamais.
Quatre-vingt pour cent de baisse, mais tout n'est pas perdu … - (Philippe Dubath)

Le Matin, 12.11.2000

Inquiets

Vache folle - 70% des Français admettent leur angoisse
Plus de deux Français sur 3 (70%) se disent inquiets pour eux et leur famille à propos de la maladie de la vache folle, contre 23% qui ne sont pas inquiets, selon un sondage de l'IFOP qui publie Le Journal du dimanche. Cependant 54% des personnes interrogées affirment ne pas avoir l'intention de changer leurs habitudes alimentaires en matière de consommation de bœuf. Seulement 13% disent ne plus vouloir en consommer désormais, et 32% vont en consommer moins. … - (ap-LeMatin)

Le Matin, 12.11.2000

Impératif - Farines animales: Interdiction 'indispensable'

Selon la présidente du Parlement européen …La présidente a rappelé que l'institution avait adopté «dès 1996 une recommandation extrêmement ferme interdisant les farines animales. Malheureusement, nous n'avons pas été écoutés, nous payons des années de laxisme et d'immobilisme.» - (afp-LeMatin)

Le Matin, 13.11.2000

Italie: Le bœuf interdit dans les cantines scolaires

Une trentaine de municipalités, dont Rome, Milan, Florence et Naples, ont décidé hier d'interdire la viande de bœuf dans les cantines des écoles maternelles, primaires et secondaires, à «titre de précaution». Les cantines remplaceront la viande bovine par des aliments ayant la même valeur nutritive, comme les œufs ou la viande de poulet. - (afp)

La Tribune de Genève, 15.11.2000

Pressé par l'opinion, Jospin interdit les farines carnées pour tous les animaux

Vache folle - De temporaire, la « suspension » pourrait devenir permanente
Le premier ministre avait la tâche délicate d'expliquer pourquoi, sous la pression de l'opinion, il renonce à la procédure par étapes qu'il pensait pouvoir suivre: consultation de l'Agence de sécurité sanitaire d'abord, ce qui prendrait trois à quatre mois, décision ensuite. … - (Vincent Philippe, Paris)

Les éleveurs vaudois prennent en otage des bovins français destinés à Genève

Abattoirs de Malley - Après ce coup de force, les importations ont été gelées
En empêchant, hier au milieu de la matinée, un camion de bovins français d'entrer aux abattoirs de Lausanne, 250 éleveurs vaudois ont obtenu des principaux acheteurs suisses qu'ils renoncent aux importations. … - (Isidore Raposo)
D'où vient le steak dans vos assiettes ? Trois journalistes sur la piste du bœuf
De l'étal du boucher jusqu'au pâturage, la traçabilité tient parfois du parcours du combattant
De Genève à Adligenswil (Catherine Focas); … à Estavayer-le-Lac (Christophe Minder); … et au Val-de-Travers (Pierre-Antoine Preti)

La Tribune de Genève, 15.11.2000

Les bovins français redeviennent végétariens

Vache folle - Lionel Jospin interdit les farines animales. Une mesure inutile, pour la Commission européenne.
… Sauf au Portugal, au Royaume-Uni et, désormais en France, porcs, volailles et poissons des douze autres pays de l'UE continueront donc d'ingérer des farines carnées, avec tous les risques que cette permissivité comporte. … - (ats-afp-Reuters-LeMatin)

Le Matin, 15.11.2000

De la viande française vendue sous label suisse

Vache folle - Environ 1500 bovins passent chaque année la frontière pour être abattus dans notre pays. Avant d'être commercialisés, parfois, comme produit indigène.
… Depuis bientôt deux siècles, les deux pays (France, Suisse) s'entendent pour que du bétail de la zone franche (Pays de Gex et Haute-Savoie) vienne finir sa course dans les assiettes de Romandie. 1500 bovins, mais aussi 3000 veaux et un millier de porcs franchissent annuellement ainsi la frontière pour un dernier voyage. … (Cédric Jotterand, Lausanne)

Le Matin, 15.11.2000

Viande française sous label suisse : les autorités vont se réveiller

Vache folle - Après nos révélations sur l'importation de bœuf en Suisse, le chimiste cantonal genevois tombe des nues. Et va passer à l'action. Il n'est pas le seul.
La traque aux steaks naturalisés
Vache folle - Suite à nos révélations, le chimiste cantonal genevois va surveiller les morceaux de viande qui viennent de la zone franche. Si les étiquettes n'indiquent pas la provenance, les fautifs seront mis à l'amende. … - (Cédric Jotterand)

Tableau du bétail abattu chaque année en Suisse (en nombre de têtes)

Bœuf: 409.676 (élevage suisse), 1555 (élevage frontalier); Veau: 333.674 (élevage suisse), 3000 (élevage frontalier) ; Porc : 2.686.795 (élevage suisse) ; 1000 (élevage frontalier).
Prix du kilo touché par un producteur suisse : FS 9,30 ; Prix du kilo touché par un producteur français : FS 5,--. Depuis 1996 environ, en raison des problèmes liés à la vache folle, la Suisse n'importe plus d'animaux vivants. Il ne reste donc que les bêtes de la zone franche (Pays de Gex et Haute-Savoie) qui continuent d'être acheminés en vertu d'un accord signé par Napoléon en 1815. Ce contingent est alloué chaque année à six boucheries genevoises, lesquelles ont renoncé temporairement à faire usage de ce droit (CJ). + Les abats de bœuf dans l'assiette, c'est fini.

Le Matin, 16.11.2000

Vache folle: un test suisse contesté

Sécurité alimentaire - La forme zurichoise Prionics commercialise un moyen efficace de détecter le prion. Son utilisation prête néanmoins à discussion.
La maladie de la vache folle fait souffler un vent de panique sur l'Europe. … Mais la maladie de la vache folle suscite de nombreuses interrogations. Seules certitudes toutefois, le prion est le signe tangible de la maladie chez les bovins, et le test Prionics permet de le détecter. La solution semble alors claire : tester tous les ruminants et éliminer les cas pathologiques. Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples. … Le test ne peut s'effectuer que sur des animaux morts. … Roland Dousse, responsable du secteur viande à Swissquality services souligne : «Le test permet de détecter l'ESB six mois avant l'apparition des symptômes cliniques visibles. La maladie apparaît en général entre 4 et 6 ans. Et la plupart des animaux de boucherie sont abattus avant l'âge de 20 mois». …- (Sébastien Jost)

Plainte de deux familles françaises

Deux familles victimes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob ont déposé hier une plainte contre X pour empoisonnement. La plainte vise, sans les nommer, des « agents des institutions britanniques, de l'Union européenne et de l'Etat français ». …- (ap-afp-LeMatin).

Le Matin, 18.11.2000

Vache folle, le point sur les «morceaux à risque»

Boucherie - ESB oblige, le procès du bœuf ne fait pas dans la dentelle
… En fin de compte, la viande est-elle elle-même à l'abri de tout soupçon ? En fait, on ne peut en avoir une absolue certitude : ne peuvent être détectées que des concentrations élevées de prions, celles qui se forment au stade terminal de la maladie. Faut-il donc virer végétarien? … - (Blaise Guignard (BàS). + Pays épargnés, l'ESB - une spécialité européenne. Carnivores, Espagnols en tête. Statistique, l'ESB en Europe. MCJ.02, la variante humaine toujours mortelle. La voie du prion. «Le test n'est pas infaillible».

La Tribune de Genève, 18-19 novembre 2000

«Abattre mes bêtes, c'était juste …»

Vache folle - L'ESB, le prion, pour un agriculteur romand, c'est du concret. Il y a 4 ans, tout son troupeau avait dû être abattu. Mais le destin l'a aidé à se relever.
«Donner de la viande au bétail ? Je ne comprends pas»
Vache folle - A Aclens (VD), en 1997, un agriculteur avait dû faire tuer 29 b^tes, car «Nelly», l'une d'elles, était atteinte. Après avoir connu le désespoir, il a retrouvé le sourire … et un troupeau.
On sait combien le secret entoure chaque cas, accentuant encore la détresse du paysan concerné malgré lui.
«Oui, je continue à manger du bœuf …» - Depuis 13 ans, Patrice Francfort, vétérinaire et inspecteur des viandes aux abattoirs de Lausanne, a suivi d'on ne peut plus près l'arrivée et l'évolution de l'épidémie de la vache folle. Interview. … - Philippe Dubath/Yvan Genevay)

Le Matin, 19.11.2000

Coup de pub trompeur ?

Vache folle - Dépistage systématique dans l'Est vaudois
Les abattoirs de Clarens effectueront le test Prionics sur tous les bovins issus du Chablais, de la Riviera, des Ormonts et du Pays-d'Enhaut. «Fausse garantie», disent certains spécialistes. … - (Edouard Chollet)

Farines animales: à quand l'interdiction ?

… Les abattoirs suisses produisent annuellement 200.000 tonnes de déchets carnés. Depuis 1996, date à laquelle l'ordre de détruire la cervelle, la moelle épinière et les yeux des vaches a été donné, 30.000 tonnes de déchets sont déjà incinérés. En cas d'interdiction généralisée, il faudra y ajouter les 170.000 tonnes de déchets restants qui, aujourd'hui encore, sont servis aux porcs et aux poulets sous forme de farines animales. … L'inquiétude des consommateurs est à son comble, mais rien n'a pourtant fondamentalement changé sur le plan scientifique. … - (Isidore Raposo)

24 Heures, 21.11.2000

Bœuf: le grand flou des étiquettes

Vache folle - Les révélations s'enchaînent. Après la viande française vendue sous label suisse, d'autres morceaux flirtent avec la légalité dans les grandes surfaces. Enquête. … - (Cédric Jotterand)

Le Matin, 21.11.2000

A la recherche du prion de la vache folle dans les transfusions sanguines

…l'hypothèse la plus communément retenue pour expliquer la transmission de l'ESB à l'homme est la voie alimentaire. Or, pour fabriquer notamment les steaks hachés vendus en grande surface, mais aussi les raviolis et les sauces tomate à la viande, on a longtemps utilisé en Grande-Bretagne, mais aussi en France, des « liants » constitués notamment par de la cervelle de vache, ou de la « viande séparée mécaniquement ». A savoir des éléments carnés obtenus en grattant les carcasses. Le risque existe bien que des consommateurs aient avalé des prions (…) si ces personnes donnent aujourd'hui leur sang, elles risquent de transmettre le prion qu'elles portent à des patients (…) « Le nombre de patients potentiellement exposés, écrivent les responsables de l'Etablissement Français du Sang, Christian Charpy et Patrick Hervé, pourrait varier de 8 à 27'300 par an. » (…) Conclusion : il faudrait importer des produits sanguins parfaitement sécurisés. Mais à quel pays faire vraiment confiance ? (Claude Roire)

Le Canard Enchaîné, 22.11.2000

Plan d'aide aux éleveurs: un gouffre financier !

Le plan d'aide à la filière bovine présenté le 21 novembre par le Ministre de l'Agriculture Jean Glavany devrait coûter au bas mot 3.2 milliards (FF). C'est beaucoup (…) mais c'est beaucoup moins que ce que demandaient les organisations agricoles. (…) Après avoir réclamé en vain l'abattage de 3 millions de vieilles vaches, ce qui aurait coûté 20 milliards selon Glavany, ils ont demandé 400 millions d'aides directes par semaine de crise. Celle-ci dure depuis la fin d'octobre, les ventes de viande bovine se sont effondrées de 50%, et la reprise des cours n'est pas pour demain. Petite précision : les éleveurs français de bovins reçoivent déjà 7.5 milliards de subventions européennes…

Le Canard Enchaîné, 22.11.2000

La psychose de la vache folle enfle en Europe

Santé - Alors que la consommation de viande bovine est en chute libre, l'Espagne découvre ses deux premiers cas d'ESB
Chute de la consommation, fermeture des frontières, nouveaux cas d'ESB : la psychose de la fache folle enfle en Europe, tandis que les gouvernements peinent à redonner confiance dans la viande de bœuf. En France, d'où est partie la dernière éruption de la crise, six nouveaux cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ont été annoncés dans la seule journée d'hier, ce qui porte à 189 le nombre total depuis l'apparition de la maladie. L'Espagne a annoncé de son côté ses deux premiers cas de vache folle enregistrés dans le pays. … Dans de nombreux pays, la consommation (de viande de bœuf) est en chute libre. En France, les ventes de viande bovine ont baissé de 40 à 50% la semaine dernière par rapport à la même période de l'année passée. En Espagne, la consommation de viande bovine a baissé de 15% depuis une semaine. … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 23.11.2000

Vache folle - Genève: Tornare s'active

Le conseiller administratif Manuel Tornare ne s'est pas seulement contenté de supprimer le bœuf des cuisines scolaires. La semaine dernière, il a organisé des rencontres avec les spécialistes cantonaux dans le but de trouver des solutions. Egalement pour que désormais la nourriture donnée aux enfants soit inspectée. … - (Christine Zaugg)

Genève Home Informations (GHI), 23.11.2000

Crise de bon sens

Il n'y a pas que la vache qui soit folle. La crise touche tout le monde, augmentée par la résonance des médias. … Le bon sens en a pris un coup. D'abord l'aberration de nourrir les vaches avec des farines animales saute aux yeux. Ensuite, augmenter sans cesse notre consommation de viande : tous les nutritionnistes s'accordent, nos besoins sont couverts avec de la viande une fois par semaine (et on vit bien en étant végétarien) ; comment se fait-il qu'on ne trouve pas un plat du jour sans viande ? … - (Editorial, G. Egger, rédacteur en chef du GHI)

Genève Home Informations (GHI), 23.11.2000

Bovins : l'illusion des tests

Le président de la République souhaite un dépistage systématique à l'entrée des abattoirs. Mais ce n'est qu'en phase finale que la maladie est décelable.
… L'efficacité des techniques de dépistage est, en effet, actuellement limitée. On ne détecte aujourd'hui le prion pathogène (PrPres) responsable de l'ESB que dans le cerveau ou la moelle épinière du bovin. En pratique, les 3 méthodes disponibles en Europe fonctionnent à partir de prélèvement effectués au niveau du tronc cérébral de l'animal mort. Or, l'agent infectieux n'y apparaît que dans les dernières semaines de la période d'incubation, qui dure en moyenne 60 mois. … Un nouveau test n'étant pas pour demain, la campagne annoncée par Lionel Jospin ne sera donc pas systématique. … - (Vahé Ter Minassian)

L'Express (France), 23.11. 2000

La vache folle au tribunal

Deux familles de victimes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob ont porté plainte contre X. Leur avocat a réuni un lourd dossier.
C'est un pavé de 106 pages comme seul sait le concoter François Honnorat, brillant avocat des deux familles de victimes de la maladie de la vache folle qui viennent de porter plainte contre X pour empoisonnement. - (Anne-Marie Casteret)

L'Express (France), 23.11. 2000

Bovins - Importations bloquées

Les importations de bovins d'élevage sont bloquées en Suisse pour l'instant. En attendant des éclaircissements concernant la maladie de la vache folle, l'Office fédéral de l'agriculture a renoncé à mettre aux enchères le contingent prévu.

Le Matin, 24.11.2000

Les pays du Sud hériteront-ils de nos farines animales interdites?

Au début du mois, l'Office vétérinaire fédéral (OVF) recommandait au gouvernement d'étendre à tous les animaux de rentes l'interdiction des farines carnées. Selon les chiffres de l'OVF - qui restent à confirmer - la Suisse « fabrique » 200.000 tonnes de déchets issues des abattoirs. La moitié est transformée en farine, 90.000 tonnes sont exportées vers la France et 10.000 tonnes sont destinées aux porcs et à la volaille. Hans-Peter Fahrni, qui dirigine la division Déchets de l'Office fédéral de l'environnement, s'inquiète. En effet, lorsque la France refusera d'importer ces farines, comment se débarrassera-t-on de ces déchets encombrants? Les enverra-t-on dans les pays du Sud? …

Le Courrier, 24.11.2000

Confuse, Berne patauge dans les farines animales

… Une grande confusion règne en la matière. Il y a quasiment autant d'estimations qu'il y a d'offices fédéraux chargés du dossier de la vache folle, ce qui n'est pas peu dire. … - (Christian Campiche)
La «dame aux cochons» nous avait bien avertis !
… Avant que la première vache folle ne soit identifiée en Grande-Bretagne, elle (Denise Grandjean, en 1982) dénonçait déjà «la soupe de cadavres». … (Pascal Fleury)
Historique: Une longue lutte
De novembre 1986 à novembre 2000, les dates et les chiffres - (PFY)

Le Courrier, 24.11.2000

L'homme est fou, pas la vache

… La farine animale est-elle interdite aux vaches qu'on la refile aux poules, aux porcs. Envisage-t-on de la retirer des marchés européens qu'on s'apprête à l'écouler dans les pays du Sud. Poudre d'os et poudre d'or, rien ne se perd dans la carcasse. Cesserait-on de manger de la cervelle ou du filet qu'il faudrait se méfier des raviolis et des sauces, riches en liants carnés. … S'abstiendrait-on même de manger du bœuf qu'on retrouverait des résidus de farine animale dans la volaille. Ce que Kafka ou Orwell n'ont osé imaginer dans leurs pires cauchemars, l'industrie de la fin du XXe siècle l'a fait. S'il est vrai que le degré d'une civilisation se juge à la manière dont elle traite ses animaux, alors le navire prend l'eau. - (Commentaire d'André Klopmann)

Le Courrier, 24.11.2000

Vache folle - Organe de contrôle national

La Suisse veut créer un organe de contrôle national pour accélérer l'éradication de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) … L'Office vétérinaire fédéral prévoit de détruire en tout 150.000 tonnes de déchets par an. Depuis 1996, quelque 30.000 tonnes étaient incinérées par année. Cette hausse engendrera des coûts supplémentaires de 45 millions par an.

Le Matin, 25.11.2000

Les farines animales interdites dès le 1er mars

Vache folle - L'interdiction des farines animales pour tous les animaux de rente entrera en vigueur dès le 1er mars. L'incinération des farines coûtera environ 45 millions, dont une part devrait être à la charge de la Confédération.
… Rappelons que les farines animales sont interdites pour les bovins depuis 1990, mais pas pour les porcs et les volailles. Le risque de mélange étant toutefois réel, L'OVF (Office vétérinaire fédéral) estime qu'il faut les interdire totalement, non pas pour des raisons de santé publique mais pour éradiquer totalement la maladie de la vache folle du cheptel bovin suisse. - (François Nussbaum et l'Impartial)

Le Courrier, 25.11.2000

Inquiétant

Vache folle - Premier cas en Allemagne
Un premier cas de vache folle issu du cheptel allemand a été découvert en Allemagne, dans le Schleswig-Holstein (nord), ont annoncé hier les autorités allemandes. Le chancelier allemand Gerhard Schröder s'est de son côté déclaré « favorable à une interdiction générale des farines carnées », en marge du sommet européen de Zagreb entre l'Union Européenne et les Balkans occidentaux. Il a estimé que cette décision devait être prise au niveau européen, mais que les farines seraient «probablement interdites à partir de lundi en Allemagne». - (afp-LeMatin)

Le Matin, 25.11.2000

Premières vaches folles allemandes

ESB - Un animal abattu en Allemagne, un autre au Portugal
Un premier cas de vache folle issue du cheptel allemand a été découvert en Allemagne, dans le Schleswig-Holstein. Le ruminant est resté dans le même élevage jusqu'à son abattage, le 22 novembre dernier. … Dans la matinée, le Portugal a annoncé qu'une vache importée d'Allemagne dans l'archipel des Açores était atteinte de l'ESB. L'animal serait originaire de Saxe-Anhalt. Des vétérinaires allemands s'étaient déclarés il y a quelques jours convaincus que la « haute sécurité » du système sanitaire en Allemagne. … - (afp)

Le Temps, 25.11.2000

Les nouvelles mesures coûteront 45 millions de plus par an

… Les mesures prévues supposent une modification de l'ordonnance sur les épizooties. Selon Hans Wyss, cette modification devrait être mise en consultation avant la fin décembre dans la perspective d'une entrée en vigueur le 1er mars 2001. - (ats)

La Tribune de Genève, 25-26.11.2000

Préventif

Vache folle - L'Allemagne interdit les farines animales
L'utilisation de farines animales en Allemagne sera totalement interdite à partir de mercredi, a annoncé hier le secrétaire d'Etat à l'Agriculture Martin Wille. Vendredi, les deux premiers cas de vache folle ont été découverts dans le cheptel allemand. L'importation et l'exportation de farines carnées seront également interdites, a précisé M. Wille. L'interdiction des farines carnées était en vigueur depuis 1994 en Allemagne pour les bovins et les ovins. Elle sera étendue à tous les animaux à compter de mercredit. - (ats-LeMatin)

Le Matin, 26.11.2000

Alerte au prion: des Suisses sont-ils déjà morts ?

Le médecin et rédacteur en chef de la revue genevoise Médecine et Hygiène, Bertrand Kiefer, estime avoir déjà rencontré deux ou trois cas douteux. … «Le décès d'un homme âgé en Angleterre soulève de nouveaux doutes: Et si les personnes âgées étaient aussi victimes de la nv-MCJ ? En Suisse, beaucoup de personnes âgées décèdent de démence sénile. Qui nous dit que ces personnes ne sont pas des victimes de la nouvelle variante de la maladie de Creuzfeldt-Jakob? …». …Vache folle: la Suisse prévoit des morts. « Notre seule certitude c'est que ça va aussi nous arriver. La preuve: notre communiqué de presse est déjà prêt », déclare Pierre-André Raeber de l'Office Fédéral de la santé publique - (Véronique Egloff)

Dimanche.ch, 26.11.2000

Destruction des déchets carnés et leur remplacement par des céréales

Une solution à cent millions par an
Deux nouveaux cas de vache folle ont été découverts en Suisse à la fin du mois d'octobre. Ce qui est pour le moins préoccupant quand on sait que les deux bêtes étaient nées après le renforcement des prescriptions en matière d'affouragement en 1996. … - (Annetta Bundi/Cash)

Dimanche.ch, 26.11.2000

Courrier des lecteurs du 26.11.2000

«Enjeux financiers trop importants», Elisabeth Marchand, Leysin; et «Erreur alimentaire», Christina Maier, ASV-Lausanne (… «Il est effarant que, dans le chaos sanitaire, écologique et économique qui se profile, il se trouve vraiment peut de monde, si ce n'est personne, pour évoquer la solution simple du végétarisme. Faudra-t-il vraiment attendre que des centaines de milliers d'humains soient contaminés par la maladie de Creutzfeldt-Jakob et que des catastrophes écologiques surviennent pour qu'enfin les autorités se décident à encourager l'alimentation végétale pour la population?» …).

Le Matin, 26.11.2000

La fin brutale de l'exception allemande

Vache folle - Après la découverte de deux cas d'ESB dans son cheptel, le pays, qui se croyait à l'abri de la contagion, tente de faire face

Réunion de crise, pronostic d'experts inquiétant, gros titres de la presse : la découverte des deux premiers cas de vache folle issus du cheptel allemand, dont l'un a été officiellement confirmé hier, a brutalement enterré cette fin de semaine le mythe de l'exception allemande. La mauvaise nouvelle est tombée vendredi matin. … «Il ne s'agit plus maintenant d'un cas présumé, mais d'un cas tout court. L'Allemagne n'est désormais plus épargnée par l'ESB», a déclaré une porte-parole du ministère. Berlin avait certes déjà recensé six cas d'ESB sur son sol entre 1994 et 1997, mais il s'agissait à chaque fois de bêtes d'origine étrangère déjà malades. Comme l'Espagne, rattrapée elle aussi par l'ESB mercredi, l'Allemagne se croyait à l'abri d'une contagion. … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 27.11.2000

Eleveurs fâchés

«Le scandale de l'ESB se révèle être le big bang de l'agriculture industrielle. Il est clair qu'un changement urgent des modes de production et de consommation est nécessaire», a affirmé le ministre de la Santé, Andrea Fischer. Ces propos viennent après ceux du virologue néerlandais Albert Osterhaus, membre de la direction scientifique de la Commission européenne, estimant dans l'hebdomadaire Der Spiegel que «plusieurs douzaines» de bêtes infectées étaient jusqu'à présent passées à travers les contrôles pour atterrir dans la chaîne alimentaire. En attendant, touchée dans leurs certitudes, les éleveurs ont rapidement stigmatisé «le laxisme de Bruxelles». Riposte de David Byrne, commissaire européen chargé de la Santé et de la Protection des consommateurs, qui s'attend d'ailleurs à d'autres cas de vache folle en Allemagne : « L'Allemagne et l'Espagne ont peut-être été trop suffisantes face au risque d'ESB. » - (afp-LeMatin)

Le Matin, 27.11.2000

Rattrapée par la vache folle, l'Allemagne exprime sa colère et redoute le pire

Révélation - Le réveil est brutal pour les Allemands qui ont trop longtemps voulu croire que leur pays était épargné par la maladie. La subite angoisse des consommateurs n'est pas calmée par les mesures sanitaires décidées en urgence.
Depuis vendredi, le pays est «en état de choc», comme le titrait dimanche le journal de boulevard Bild. … La plupart des consommateurs exprimaient leurs angoisses, mais plus encore leur colère. … Dans son édition à paraître ce lundi, le magazine Der Spiegel, connu pour débusquer les grands scandales en Allemagne, révèle que plusieurs douzaines de bêtes infectées étaient jusqu'à présent passées à travers les contrôles pour atterrir dans les chaînes alimentaires. Une information qui ne manquera pas d'attiser les craintes des consommateurs. … - (François Modoux, Berlin)

Le Temps, 27.11.2000

La psychose atteint l'Allemagne

Vache folle - Nos voisins se croyaient épargnés et protégés par les frontières. Les deux premiers cas d'ESB déchaînent la colère des consommateurs
… Les Allemands découvrent aujourd'hui que leurs frontières ne sont pas hermétiques. Le mythe s'est en effet définitivement écroulé en fin de semaine lorsque les médias ont annoncé la découverte de deux cas d'ESB parmi les bovins allemands. Lundi, les cantines scolaires ne servaient plus de viande aux enfants. … Les consommateurs allemands ont l'impression qu'on leur a menti. Les experts sont persuadés que plusieurs animaux malades ont déjà pénétré la chaîne alimentaire ces dernières années … - (Christophe Bourdoiseau)

Le Matin, 28.11.2000

Vache folle: Tornare instaure une commission de sécurité

Bœuf - Le magistrat veut s'assurer d'une approvisionnement de qualité
… Manuel Tornare, qui préside également le Groupement intercommunal pour l'animation parascolaire (GIAP), a annoncé vouloir mettre sur pied rapidement une « commission de qualité et sécurité alimentaires ». Tous les milieux concernés y seront représentés, dont les parents d'élèves, les restaurants scolaires, le Service de protection de la consommation, ainsi que le monde agricole. … - (Xavier Farinelli et Internet www.ville-ge.ch/actu5)

La Tribune de Genève, 28.11.2000

Viande de bœuf: Genève durcit le ton

Restaurants scolaires - Le conseiller administratif de la Ville, Manuel Tornare, veut mettre au point un dispositif de contrôle sur la qualité des produits distribués.
« Qu'on le veuille ou non, la psychose existe, particulièrement chez les parents d'élèves, et il faut calmer le jeu ! ». Manuel Tornare, président du Groupement intercommunal genevois pour l'animation du parascolaire, le GIAP, persiste et signe. Le 10 novembre dernier, il demandait que cesse jusqu'à nouvel avis toute fabrication de repas comportant de la viande de bœuf dans les restaurants scolaires de Genève. … Les restaurants scolaires sont également dans le collimateur du magistrat, depuis que certains responsables ont annoncé posséder de la viande de bœuf dans leur frigo et attendre la levée de l'interdiction pour la servir. … - (Genève, Xavier Lafargue)

Le Matin, 28.11.2000

Genève maintient les repas sans bœuf dans ses cantines

Vache folle - Un dispositif de surveillance devrait être mis en place dès décembre
Dans les cantines scolaires de Genève, la cote d'amour des bovidés continue de chuter. … Soucieux de calmer le jeu, le conseiller administratif Manuel Tornare propose de mettre en place dès le mois de décembre un dispositif de surveillance et de précaution qui permettrait aussi de garantir une « traçabilité » des différents produits susceptibles de contenir des farines animales. Ce contrôle ne se limitera pas à la viande de bœuf. Du poulet chinois est en effet régulièrement servi dans les restaurants scolaires du canton. … - (fog-ats)

Le Temps, 28.11.2000

Le beuglement du réel

…Reportage dans un abattoir. Voyez, mon brave - dit le boucher - cette carcasse-là n'a plus de moelle ni de cervelle, on a tout passé «à l'aspirateur». En fond, le bruit des scies découpant les pièces. A l'heure du petit déjeuner, rien de tel pour entamer la journée dans l'allégresse. Tout en beurrant sa biscotte, l'auditeur apprend que «quand on assomme les bêtes (avec un pistolet électrique), il arrive que leur cervelle explose». L'innocent steak haché, si menu dans son petit emballage rose de la boucherie du coin, acquiert soudain une couleur plus sombre. Et il n'est guère étonnant que le soir venu, au moment de le sortir du frigo, le fidèle de la station romande ait comme une hésitation. - (Nicolas Dufour, 'Entendu')

Le Temps, 28.11.2000

La Suisse ne sait plus quoi faire des farines animales

Exportation - Les Pays-Bas et l'Allemagne ferment leurs frontières à ces produits
Les producteurs suisses de déchets carnés ne peuvent plus exporter de farines animales depuis hier. Les services sanitaires hollandais et allemands ont fermé leurs frontières jusqu'à nouvel ordre. Leur réouverture n'est guère probable. … Les Pays-Bas et l'Allemagne sont pratiquement les seuls pays européens qui importaient encore ces produits. L'interdiction touche pratiquement toute la production annuelle de l'entreprise (de Centravo AG, à Lyss), soit quelque 25.000 tonnes de farines animales, ainsi qu'environ 10.000 tonnes de graisses animales. … La Grèce interdit elle aussi depuis lundi l'importation de farines animales. La République tchèque refuse quant à elle celles en provenance de l'Union européenne (UE) et de la Suisse. … - (ats)

La Tribune de Genève, 28.11.2000

  « Notre Arnaud va mourir » 

Désormais, En France, la forme humaine de la maladie de la vache folle a un visage. Les familles des premières victimes parlent. Et racontent un véritable calvaire.
L'image d'un bonheur condamné : l'été dernier, Eric Eboli soutenait Arnaud, 19 ans, dans la piscine familiale. Cette scène, le père et le fils ne la rejoueront plus. Arnaud est aujourd'hui à l'agonie, victime du prion. Il ne bouge plus, ne mange plus, ne parle plus…Les parents d'Arnaud veulent qu'on leur explique pourquoi leur fils va mourir…Avec Jean Duhamel, le frère de Laurence, décédée au début de l'année, il a créé l'Association des victimes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (Avmcj)…Ils portent plainte contre X pour empoisonnement. « Les Britanniques ont exporté volontairement des farines animales contaminées, accuse l'avocat de l'association, Me François Honnorat. Pour protéger sa filière bovine, la France a laissé faire. »

Paris-Match 28.11.2000

Le goût de la viande

… L'Europe communautaire de l'après la guerre réserve son plus fort budget à l'élevage. Le bœuf, le cochon, la poule, la dinde et même la morue sont les usines à protéines où s'approvisionnent les démocraties. Les «30 glorieuses» sont glorieuses à cause du frigidaire pour garder la viande abondante et de l'automobile pour aller la faire cuire le dimanche à la campagne. … C'est alors qu'arrive la vache folle. La viande qui tue. L'événement est considérable. … - (Joëlle Kuntz)

Le Temps, 29.11.2000

Farines animales: Interdites?

Bruxelles propose de les proscrire pour six mois et de sortir les bêtes à risque de la chaîne alimentaire
La Commission européenne s'est prononcée hier en faveur d'une interdiction d'au moins six mois de l'utilisation des farines carnées pour tous les animaux de ferme dans l'ensemble de l'Union européenne, a annoncé à Bruxelles David Byrne, commissaire européen à la Santé. Il a d'autre part proposé de sortir de la chaîne alimentaire des Quinze tous les bovins de plus de 30 mois n'ayant pas subi de tests de dépistage de la maladie de la vache folle, soit quelque 6 millions de bêtes. M. Byrne a également proposé d'ajouter dans la liste des abats à risques devant être détruits l'intestin complet des bovins. Ces propositions seront soumises aux ministres de l'Agriculture des Quinze, qui doivent se réunir pour un Conseil spécial lundi prochain à Bruxelles. - (afp). Avec photo et légende explicite relative au mot «sortir» : Quelque 6 millions de bovins bientôt sacrifiés dans l'UE (ap), c.à.d. tués.

Le Matin, 30.11.2000

Vaud: Un cas de vache folle dans le canton

Cossonay - Il s'agit d'un cas de bête née après l'interdiction des farines animales
… La bête était née en décembre 1994, après l'interdiction d'affouragement avec des farines animales prononcée le 1er décembre 1990. Il s'agit par conséquent d'un cas dit «BAB» (Born after ban). …
364 cas en tout
Par ailleurs, l'OVF a enregistré depuis le début de l'année 17 cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) dits cliniques, c.à.d. indépendants de son programme de détection de l'OVF. Depuis l'apparition de la vache folle en Suisse en 1990, 364 cas ont été découverts au total. - (ats)

Le Courrier, 30.11.2000

Bruxelles veut interdire les farines animales

Europe - La Commission européenne veut interdire les farines carnées pour tous les animaux dans l'UE. Elle exige aussi de bannir des assiettes les bœufs de plus de 2 ans ½ qui n'ont pas passé le test de l'ESB
… De son côté, Franz Fischler a constaté que malgré les progrès immenses réalisés ces dernières années dans la lutte contre la maladie de la vache folle cette maladie est toujours présente. «La maladie de la vache folle ne connaît pas de frontières et se déplace d'un pays membre à un autre», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. - (ap)

Le Courrier, 30.11.2000

Vache folle : l'Allemagne met ses pâturages en quarantaine

Panique - Le soupçon existe maintenant que des farines carnées ont été mélangées à des engrais
Est-ce peur, ou panique par contagion ? On dirait que la vache folle fait chanter tout un continent… La possibilité que le prion de l'ESB, véhicule de la maladie de la vache folle, ait contaminé des pâturages ne peut être exclue … Même des bœufs élevés selon des méthodes biologiques ne sont pas à l'abri … - (Alain Campiotti, avec F. Maudoux à Berlin, D.S. Miéville à Berne, et C. Hans à Zurich)

Bruxelles veut interdire toutes les farines carnées

ESB - Volailles, porcs et poissons sont toujours engraissés à coups de farines animales dans l 'UE
… La commission de Bruxelles propose également aux 15 d'éliminer de la chaîne alimentaire tous les bovins de plus de 30 mois qui n'auront pas été testés contre l'ESB à leur arrivée à l'abattoir. La facture sera lourde là aussi : 6 millions d'animaux sont concernés. … - (Roland Krimm, Bruxelles)

Le Temps, 30.11.2000

Vache folle - Une maladie pas honteuse

On est bien d'accord, quand une vache est découverte atteinte de l'ESB, dans une ferme d'ici ou d'ailleurs, c'est elle qui est malade, et pas le paysan. On peut, comme avant parler avec celui-ci, lui serrer la main, le garder comme voisin, manger à sa table, l'inviter pour le souper, boire son vin, accepter ses légumes, caresser son cheval et même les vaches restantes, lui emprunter sa voiture ou son tracteur ; on ne risquera rien. Les seuls maux dont hérite le propriétaire d'une vache folle, c'est une tristesse soudaine, le désarroi, la surprise, l'incompréhension. Pourtant, on y ajoute un autre boulet. La vache folle, c'est comme ça : en Suisse, on cache. … - (Philippe Dubath 'L'actualité en 3 points')

Le Matin, 01.12.2000

Vache folle - Un silence dérangeant

Le mutisme des autorités suisses autour de chaque affaire de bête atteinte par l'ESB n'envenime-t-il pas la psychose ambiante qui règne dans notre pays. Cela ne transforme-t-il pas le propriétaire en pestiféré ? Quant à l'Union européenne, elle se décide enfin à prendre des mesures communes.

Le Matin, 01.12.2000

L'Europe prend enfin le taureau par les cornes

Vache folle - La proposition de l'UE d'interdire les farines animales a été accueillie favorablement
Les pays de l'Union européenne ont dans l'ensemble accueilli favorablement la proposition mercredi de la Commission d'interdire les farines animales, à l'exception de la Suède et de la Finlande, terra incognita pour l'ESB, qui restent réservées … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 01.12.2000

Silence, vache folle!

Secret - C'est presque banal: une bête atteinte de l'ESB a été découverte à Cossonay (VD). Mais les autorités, par leur mutisme, ne transforment-elles pas le propriétaire en pestiféré?
C'est dans le district de Cossonay qu'un nouveau cas de vache folle a été découvert voici quelques jours. La bête était née le 16 décembre 1994, après l'interdiction d'affouragement avec les farines animales ; elle s'ajoute aux 363 cas détectés en Suisse depuis 1990, et aux 14 recensés en l'an 2000. En fait, cette vache n'a pas été abattue pour cause d'ESB, mais sacrifiée, et destinée à l'équarrissage, parce qu'elle souffrait de plaies aux pieds qui ne se refermaient pas. C'est lors de l'analyse de son cerveau que le prion a été détecté. Ses descendants, ainsi que les bêtes nées un an avant elle et un an après elle, seront abattues. …
Interdiction des farines animales dès mars
L'interdiction d'utiliser des farines animales dans l'alimentation des animaux d'élevage devrait entrer en vigueur en mars. La Suisse doit agir aussi vite que possible tout en gardant un œil sur l'UE, a déclaré en substance la conseillère fédérale Ruth Dreifuss, hier devant le Conseil national. Ruth Dreifuss s'est également opposée à l'introduction systématique de tests de dépistage de l'encéphalite spongiforme bovine (ESB) parmi les vaches et les veaux à grande échelle, car ils offriraient au consommateur une «fausse sécurité», la validité du test n'étant pas absolue. - (Philippe Dubath)

Le Matin, 01.12.2000

Sans farines animales, l'Europe n'est déjà plus autosuffisante

Elevage - Selon une experte en aliment végétal, l'Union va avoir du mal à nourrir ses animaux en aliments oléagineux. Recours aux OGM en vue.
Entretien avec la Belge Christine Cartrysse, responsable de l'Association pour la promotion de protéagineux et des oléagineux . Une des questions: «Les vache belges mangent donc des OGM ?». Réponse: «Oui, depuis novembre 1996».… - (Xavier Ducarme)

Le Courrier, 01.12.2000

En Allemagne, tous les bovins de plus de 30 mois seront testés

Vache folle - Des mesures pour reconquérir la confiance des consommateurs
Le gouvernement, après avoir mésestimé l'étendue de la propagation de la maladie de la vache folle sur son territoire, a décidé d'employer les grands moyens pour reconquérir la confiance des consommateurs. ... Nombre de capitales sont plus évasives quant à l'élimination des bovins âgés de plus de 30 mois. - (afp)

Le Temps, 01.12.2000

Vache folle : record de cas en Irlande

L'Irlande a enregistré en novembre 25 cas de maladie de la vache folle, un chiffre record…C'est la première fois que le chiffre annuel dépassera les 100 cas

Le Courrier, 02.12.2000

Le Bœuf-Gourmand ne fait pas recette…

Restaurateur malchanceux : il inaugure son établissement quinze jours avant la panique provoquée par la vache folle…
…les ventes de viande de bœuf ont diminué d'environ 20% en Suisse romande ces trois ou quatre dernières semaines constatent de concert Migros et Coop. Dans les boucheries romandes, le recul atteint 25% selon l'Union suisse des maîtres bouchers…En Suisse alémanique le recul est de l'ordre de 5 à 10% chez Migros. Dans les boucheries, il varie entre 0 et 20% pour la Suisse centrale et orientale…

Le Matin, 03.12.2000

Jeanne Goerrian: Secrétaire de l'Association française des victimes de la maladie de Creuzfeldt-Jakob

Entretien. Avec ses collègues, Jeanne Goerrian a été reçue mardi par Jacques Chirac.
… «Nous recevons aussi des appels de jeunes, paniqués, qui nous disent qu'ils sont dépressifs et nous demandent s'ils ne sont pas touchés par le nouveau variant. … Nous voulons qu'on mette en place une sécurité sanitaire, ainsi qu'un soutien psychologique et financier aux familles. C'est très bien qu'on ait créé cet électro-choc en France, cela montre qu'il y a aussi un contre-pouvoir. Mais nous ne voulons pas d'un feu de paille, nous exigeons un travail de longue haleine, en collaboration avec les autorités et les médecins. Je pense que notre discussion a beaucoup touché le président en tant que père. Il a dit qu'il allait saisir le Comité national d'éthique à ce sujet. … Nous sommes certains que le sentiment est le même en Suisse qu'en France: on veut nous cacher la vérité.» - (Véronique Egloff)

Dimanche.ch - 03.13.2000

Sondage - Viande de bœuf: les Suisses se méfient

Selon un sondage du Sonntags-Blick auprès de 678 personnes (dont 161 Romands), la vente de viande de bœuf risque de chuter. Interrogés sur leur volonté de réduire leur consommation de bœuf, les participants ont répondu: 45% ne la réduiront pas, 30% la réduiront, 19% sont végétariens ou ont déjà arrêté d'en manger (22% d'Alémaniques et 9% de Romands).

Dimanche.ch - 03.12.2000

Farines animales interdites dans l'UE

Vache folle - Les 15 veulent regagner la confiance des consommateurs, alors que les achats de viande bovine ont chuté de 40% dans certains pays
… Les Etats membres ont décidé de suspendre à partir du 1er janvier «l'utilisation de protéines animales transformées dans l'alimentation des animaux d'élevage détenus, engraissés ou élevés pour la production de denrées alimentaires». Toutefois, l'interdiction ne concerne pas l'utilisation de farines de poisson « dans l'alimentation d'animaux autres que les ruminants ». … Les mesures décidées hier, qui feront l'objet d'une nouvelle évaluation dans six mois, coûteront quelque 1,5 milliard d'euros (2,2 milliards de francs). … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 05.12.2000

Agriculteurs français en colère

Près de 3.000 agriculteurs et producteurs de viande bovine ont manifesté hier à Nantes pour réclamer davantage d'aides pour la filière bovine, menacée par la crise de la vache folle. Par ailleurs, quelque 200 agriculteurs ont manifesté hier devant le Ministère de l'agriculture à Paris. … - (afp-LeMatin)

Le Matin, 05.12.2000

Cette fois, c'est fait : les farines animales sont interdites pour 6 mois en Europe

Bruxelles - Les farines carnées seront bannies des aliments pour tous les animaux dans l'UE, dès le 1er janvier et pour 6 mois. Cette mesure a été adoptée lors d'une réunion extraordinaire sur la vache folle.

… L'objectif de l'interdiction temporaire est d'assurer qu'il n'y a pas de contamination croisée entre les aliments pour ruminants et ceux des autres animaux de ferme. … Les graisses animales ne sont pas concernées par l'interdiction des farines. Elles pourront continuer à entrer dans la composition des aliments pour les porcs, la volaille et les poissons. … - (afp/ats)

Le Courrier, 05.12.2000

L'Europe dans la farine

Editorial
Chacun, devant les méfaits de la vache folle avance au doigt mouillé. Voyez l'Union européenne : il y a quinze jours, la commissaire à la Santé, l'Irlandais David Byrne jurait que l'interdiction des farines animales était « une tromperie ». Le voici qu'il a annoncé leur suppression temporaire la semaine dernière, et les ministres viennent de lui emboîter le pas….Il faut espérer pour Pascal Couchepin qu'il ne sera pas détrompé, lui qui a affirmé hier qu'il n'y avait aucune urgence à imiter nos voisins européens à propos de l'interdiction des farines carnées dans l'alimentation des porcs et de la volaille , et que la viande de bœuf est désormais parfaitement sûre… (Jean-Jacques Roth)

Le Temps, 05.12.2000

      Pour enrayer la panique, les Quinze interdisent les farines animales

…Selon la Commission européenne, les ventes hebdomadaires de viande bovine ont baissé de 40% par rapport à la normale. Rrésultat : les cours s'effondrent. Le prix des vaches vivantes a chuté de 17% dans l'Union Européenne (18.6% en Allemagne et jusqu'à 24% en France), et Bruxelles estime que ce n'est qu'un début.
La facture de l'élimination de ces montagnes de farine sera cependant très lourde….3 milliards d'euros (4.5 milliards de francs) par an. Sans parler du manque à gagner pour l'industrie, estimé à 1.5 milliard d'euros.

Le Temps, 05.12.2000

A Genève, le bœuf est banni de l'assiette de l'écolier, mais les autres cantons restent impassibles

Vache folle - La décision du conseiller administratif de la Ville de Genève va à l'encontre des souhaits des autorités cantonales, mais satisfait les parents d'élèves. Dans les cantons de Vaud et de Fribourg, de telles mesures ne sont pas même envisagées.

… Pour Manuel Tornare, il s'agissait de répondre à une psychose. … « En tant que responsable, je dois faire passer les questions de santé publique avant tout autre considération ». ... - (Jean-Luc Vonnez)

Le Temps, 06.12.2000

Les farines carnées recyclées en combustible

Les farines animales serviront de combustibles de substitution dans l'industrie du ciment

… Les farines carnées seront brûlées dans les huit cimenteries de Suisse. Quatre d'entre elles incinèrent déjà des farines. Celles-ci proviennent de parties à risque de l'animal qui ne sont pas utilisées pour l'alimentation des bovins. … - (ats)

Le Temps, 06.12.2000

 

 

 

Quelques questions sur une interdiction

Vache folle - Face à la psychose généralisée, les 15 ont décidé d'interdire … pour six mois, à partir du 1er janvier 2001, les farines animales dans l'UE. De quoi s'interroger.
Que se passera-t-il après six mois ?
La remise sur le marché des farines animales semble peu probable. …
L'interdiction a-t-elle été décidée à l'unanimité ?
Non, la Belgique s'est abstenue, alors que la Finlande et l'Allemagne s'y sont opposées. …
Qu'en est-il de la destruction des farines animales ?
D'abord, elle coûtera très cher au budget européen. …
Par quoi remplacer les farines animales ?
Par des protéines végétales. Mais là aussi, on ne peut pas tout changer du jour au lendemain. …

La solution suisse

Alors que l'interdiction formelle des farines animales en Suisse devrait tomber dans les semaines à venir, les milieux concernés ont trouvé une solution pour leur stockage et leur élimination, a indiqué hier l'Office vétérinaire fédéral (OVF). … -(afp-LeMatin)

Le Matin, 06.12.2000

Farines animales: l'histoire d'un énorme gâchis

Temps fort: Interdites désormais pour tous les animaux d'élevage et dans toute l'Union européenne, bannies depuis 10 ans de l'alimentation des ruminants en Suisse, les farines carnées sont devenues synonymes de vache folle et de malbouffre industrielle aux yeux des consommateurs européens. Pourtant, les farines animales présentaient un excellent concept de recyclage, un apport précieux de protéines pour les ruminants, et n'entrent qu'à doses infimes dans l'alimentation des animaux de ferme. Leur interdiction va donc obliger à les incinérer, ce qui provoquera une immense gâchis. A l'avenir, il est cependant possible que la filière des farines disparaisse au profit d'autres méthodes d'élimination.
Les principales dates clefs. Une journée de vache folle. Après les animaux d'élevage, les cimenteries. Comment les cadavres retournent à la poussière. Et si la Suisse misait sur la culture du soja ? … - (Anne Crisinel)

Le Temps, 08.12.2000

Drôle de bête que l'homme

Edito-TéléTemps du 9 décembre 2000
…A force de maltraiter les animaux, nous finissons par nous maltraiter nous-mêmes, oubliant juste ce détail : l'homme, qu'il le veuille ou non, fait partie de la même chaîne écologique que celui qu'il soumet à sa volonté. Ce que nous faisons aux animaux nous reviendra comme un boomerang. C'est toute la morale de la vache folle. Et le sujet du débat engagé ce jeudi sur Arte.  (Marie-Claude Martin)
Au bon plaisir de l'homme
…Depuis peu nous découvrons que les animaux ne sont plus des machines. Mieux, ils ont une intelligence, un monde mental, une conscience, une capacité à souffrir parce qu'ils ont des représentations sensorielles et possèdent une mémoire. Nous partageons avec eux un héritage biologique et comportemental, sommes finalement moins à l'image de Dieu qu'à celle du singe. Le piédestal sur lequel repose depuis si longtemps notre certitude à nous croire une espèce élue, d'essence divine, prompte à régir et hiérarchiser le vivant, vacille…

TéléObs /TéléTemps, 09.12.2000

Vache folle : L'USP veut un arrêt de l'importation d'animaux vivants

L'Union suisse des paysans (USP) et Proviande exigent l'arrêt de l'importation d'animaux de ferme et d'animaux de boucherie vivants. Les deux organisations souhaitent également que la Confédération participe aux coûts engendrés par la crise de la vache folle.

Le Matin, 10.12.2000

Pascal Couchepin interpellé aujourd'hui

Vache folle - Le conseiller fédéral devra répondre aux questions du National sur les mesures prévues
De nouvelles mesures et exigences sont apparues ce week-end pour contrer la crise de la vache folle. L'interdiction des farines animales devrait entrer en vigueur en Suisse en janvier déjà. Les paysans exigent l'arrêt de l'importation des animaux de boucherie vivants. … Les aliments liquides pour les porcs, issus de l'affouragement de déchets d'abattoirs et de déchets d'ateliers de découpe, ne seront pas concernés par l'interdiction, a expliqué M. Wyss, le porte-parole de l'Office vétérinaire fédéral (OVF). … - (ats-LeMatin)

Le Matin, 11.12.2000

Vache folle

Après avoir subi les tests de détection du prion responsable pour l'ESB, 2 bovins sur 1000 animaux seraient atteints de l'ESB. Soit beaucoup plus que les estimations les plus optimistes.

Rapporté par France Info/Le Figaro, 11.12.2000

Les farines animales sont enfin interdites

Vache folle - Le Conseil fédéral imite l'Union européenne et proscrit les produits carnés dans l'alimentation des bêtes de ferme. Mais éliminer 45.000 tonnes de produits incriminés n'est pas une mince affaire. Avec un tableau des lieux du recyclage des farines animales en Suisse. … Reste maintenant à savoir qui va financer les coûts supplémentaires - 45 millions de francs - de l'opération. … - (Sébastien Jost)

Le Matin, 12.12.2000

Vache folle : l'arsenal sera complet au 1er janvier

L'interdiction générale d'utiliser des farines animales dans l'alimentation des animaux sera introduite le 1er janvier 2001 comme dans l'Union européenne. La Suisse n'attendra donc pas le 1er mars comme initialement prévu…Une réglementation transitoire permettra encore aux éleveurs d'affourager porcs et volailles et de réduire les stock jusqu'au 1er mars, a indiqué Pascal Couchepin…Il a en outre précisé qu'aucune denrée alimentaire n'était produite avec des farines animales. La gélatine, objet d'une méfiance injuste, est ainsi uniquement produite à base de couenne de porc en Suisse. Cela dit, il n'est pas exclus que des cas de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jacob soient découverts dans les prochaines années en Suisse...
Face à la chute des prix du bétail d'étal et de fabrication qui atteint jusqu'à 25%, une aide à l'exportation n'est pas envisageable en raison des règles de l'OMC…Le Conseil fédéral n'exclut cependant pas une intervention temporaire pour soulager les producteurs l'année prochaine…

Le Courrier, le 12.12.2000

Sur 1.000 bovins jugés à risque, 2,1 étaient atteints (en France)

Un bilan préliminaire de la campagne française de dépistage de la maladie de la vache folle a révélé hier que 2,1 bovins sur 1000 jugés à risque étaient atteints de la maladie, ce qui laisse supposer que des vaches contaminées sont entrées dans la chaîne alimentaire. Ce taux est plus élevé chez les animaux nés entre 1993 et 1995, soit bien après l'interdiction (en 1990) des farines carnées accusées d'être infectées par le prion. Trois catégories de bovins ont été soumises aux 15.000 premiers tests de la campagne, sur les 48.000 prévus : mort naturelle, bovins euthanasiés et abattus d'urgence pour cause d'accident. 32 ont été déclarés positifs par la méthode de test rapide Prionics. - (afp-LeMatin)

Le Matin, 12.12.2000

Tests secrets à la step

Farines animales - On croyait les cimenteries seules habilitées à brûler ces déchets indésirables. Erreur. Lausanne essaie de les éliminer avec ses boues d'épuration.
Stupéfaction lundi à la station d'épuration (step) de Lausanne-Vidy. Trois camions sont venus décharger une étrange marchandises couleur ocre. … Cette poudre n'est ni plus ni moins que de la farine animale. «Il ne s'agit que de tests, s'empresse d'affirmer Olivier Français, municipal des Travaux à Lausanne. Nous voulons savoir si techniquement notre four peut utiliser ces farines comme combustible.» … Reste à savoir pourquoi, à l'heure où les farines animales et les prions sont au cœur de la polémique, ces essais apparemment anodins se font dans le secret. … Quant aux nuisances, Gérard Lambelet, sous-chef de l'usine de Vidy, reste philosophe : «Il faut voir si les émanations vont perturber les gens; ça sent le bouillon.» - (Jean-A. Luque)

Le Matin, 14.12.2000

Les Français ont mangé des milliers de vaches folles

ESB : Selon une étude, 80% des animaux contaminés se sont retrouvés dans les assiettes
Près de 9800 vaches ont été atteintes de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) en France et la majorité de ces dernières sont entrées dans la chaîne alimentaire. C'est en tout cas ce que prétend une étude publiée dans la revue Nature du 14 décembre. Ces estimations sont basées sur les incidences connues de l'ESB en France et en Grande-Bretagne et constituent la première tentative de chiffrer le nombre d'animaux qui ont pu passer à travers les mailles du filet de protection mis en place en France. Selon l'auteur entre 4700 et 9800 animaux ont été infectés depuis 1987 date à laquelle l'épidémie a été découverte…Cette estimation est très largement supérieure aux chiffres officiels des animaux infectés (215, dont 56 récemment).

Le Temps, 15.12.2000

Retombée de la vache folle : les abattages clandestins se multiplient

C'est un Rocky frétillant d'aise qui est rentré mercredi de son escapade matinale dans les bois de Savigny. Dans sa gueule, le bâtard à poil noir tenait une magnifique tête d'os, encore sanguinolente mais très proprement sciée… les prix d'élimination de ces déchets ont pris l'ascenseur, doublant pour la plupart des abats, et décuplant même pour les os, désormais tarifés à 53 centimes le kilo au lieu de quelques centimes voilà un mois. Or, les os à eux seuls représentent 20% du poids d'une bête… «Sur une vache, on peut estimer le surcoût lié à l'interdiction des farines animales aux environs de 80 francs»… Trop pour certains amateurs qui préfèrent donc confier les restes à la forêt, en toute illégalité.
Car la filière est en crise, faute de fours capables de brûler directement les déchets de boucherie, les usines de retraitement continuent à en faire de la farine laquelle ne nourrit plus aucun animal, mais doit servir de combustible aux cimenteries. L'ennui est que ces dernières sont loin d'être toutes capables d'utiliser ce nouveau matériel de chauffage. Alors il faut les stocker. Pour les farines d'os, dont la teneur en phosphore est trop élevée pour les cimenteries, c'est encore plus difficile…

Le Temps, 15.12.2000

Les amateurs de bœuf paieront pour l'élimination des farines : Berne ne financera que les trois quarts de l'opération

Les producteurs de bétail et les consommateurs n'en sortiront pas indemnes. Ils passeront à la caisse pour financer l'interdiction des farines animales. Leur élimination, et les pertes de revenu qu'elle entraîne sont estimées à 45 millions de francs par année. Or la Confédération ne paiera pas tout….elle pourrait s'engager à hauteur de 30 millions…Les farines animales n'ayant plus de valeur, c'est toute la chaîne de la viande qu'il faut réorganiser…Les cimenteries, avec leurs fours à 3000 degrés sont les plus à même de tuer les éventuels prions…Mais les capacités d'incinération sont limitées…A Vidy, la station d'épuration expérimente cette semaine l'incinération de farines… « Mais cette solution ne peut être que marginale sur les quantités », prévient son responsable Thierry Diserens…

La Tribune de Genève, 15.12.2000

Du blé pour éliminer les farines

Confédération - Berne prendra à sa charge les trois quarts de la facture, soit 30 millions. Le reste sera réparti entre les divers acteurs du marché, y compris les consommateurs.
….. Les farines animales seront complètement interdites en Suisse dès le 1er janvier. … A la veille des Fêtes, Pascal Couchepin s'est voulu rassurant et optimiste. Il a répété que depuis l'apparition de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), la Suisse avait pris toutes les mesures pour briser la chaîne de transmission de l'animal à l'homme et éradiquer la maladie chez les bovins. Notre pays avait toujours une longueur d'avance. La preuve : le nombre des cas est en recul en Suisse alors qu'il est en augmentation chez nos voisins. Le chef de l'Economie a également confirmé qu'aucun cas de la nouvelle maladie de Creutzfeldt-Jakob n'a encore été déclaré alors que 80 cas ont fait leur apparition dans le reste du monde, principalement en Angleterre. « On peut espérer que la chaîne soit rompue, mais la période d'incubation étant de cinq à dix ans, il faut encore attendre pour être sûr », a expliqué Pascal Couchepin. Quant au chef de l'Office fédéral de la santé publique, Thomas Zeltner, il a estimé que le nombre de cas de maladie pourrait s'étendre entre zéro et cent au maximum dans les 20 prochaines années. ….. (Anne Dousse, Berne)

Le Matin, 21.12.2000

Le bœuf de retour dans les cantines

La chaîne de restaurants d'entreprises et d'écoles DSR, basée à Morges (VD), a décidé de réintroduire la viande de bœuf dans ses cantines scolaires et universitiares. La mesure prendre effet début janvier.

Le Matin, 21.12.2000

Le Conseil fédéral paiera 75% des frais d'élimination des farines animales

Vache folle - Le gouvernement confirme son intention d'interdire les farines carnées dès le 1er janvier 2001, soit en même temps que l'Union européenne
… L'interdiction d'affouragement s'étend aux graisses d'extraction et aux engrais issus de la fabrication des farines animales. Seule exception, la soupe pour cochons restera autorisée, à condition toutefois qu'elle ne contienne que des déchets carnés préalablement testés par le contrôleur des viandes et certifiés non nocifs pour la santé. La farine de poissons sera interdite pour les ruminants. … sur le plan de la santé humaine, Pascal Couchepin souligne que la Suisse connaît une dizaine de cas classiques de maladie de Creutzfeldt-Jacob par an. Aucun cas lié à la vache folle n'a cependant été recensé à ce jour en Suisse, nuance-t-il. Il rappelle que quelque 80 cas sont connus dans le monde, principalement en Grande-Bretagne. Il espère que la chaîne aura été brisée par les mesures prises sur le plan international, mais, comme la période d'incubation est relativement longue, on ne pourra en être sûr que dans quelques années. … (Bernard Wuthrich, Berne)

Le Temps, 21.12.2000

Interdiction totale des farines animales

Epizooties - La nouvelle ordonnance du Conseil fédéral entre en vigueur le 1er janvier. Les porcs sont épargnés.
… Pour le chef de l'Office fédéral de la Santé publique thomas Zeltner, le nombre de cas de maladie de Creutzfeldt-Jacob pourrait être compris entre zéro et cent au maximum en Suisse dans les 20 prochaines années.

Le Courrier, 21.12.2000

Paysans bio inquiets

… Inquiétude chez les paysans bio, qui ont exclu les farines animales de l'alimentation des bovins mais qui les utilisent sous forme d'engrais … Il faut certes agir, mais l'interdiction de l'engrais pose problème, explique Christof Dietler, de BioSuisse. Les paysans utilisent depuis des années des éléments, tels que les cornes d'animaux comme engrais pour la culture maraîchère. L'interdiction est une mesure disproportionnée. Il faut à présent trouver des alternatives. L'Union suisse des paysans et l'association des petits paysans jugent au contraire les mesures prises par le Conseil fédéral comme positives. Toutes deux soulignent l'importance d'instaurer une plus grande transparence dans le domaine de l'importation de viande. - (ats)

Le Courrier, 21.12.2000

Un 3ème cas de vache folle diagnostiqué en Allemagne

… sur un animal né en Bavière. Un autre cas, décelé parallèlement à celui-ci dimanche, n'a pas encore été confirmé. L'Etat régional de Bavière avait annoncé mardi un programme d'urgence de 11,25 millions d'euros pour lutter contre la maladie de la vache folle. - (afp)

Le Temps, 21.12.2000

Les saucisses sont «folles»

Députée verte et ministre allemande de la Santé, Andrea Fischer a d'autres soucis que la démocratie virtuelle. A la veille des fêtes, elle a dû annoncer que certaines saucisses nationales sont très suspectes. … Jusqu'en octobre dernier, la chair était donc en contact avec l'os, et les carcasses comprenaient encore la moelle épinière, qui peut contenir le prion, l'agent responsable de l'ESB ou maladie de la «vache folle». … Mercredi, les autorités de Bavière avaient confirmé la découverte du 3ème cas de « vache folle » en Allemagne. - (ap)

Le Courrier, 22.12.2000

Creutzfeldt-Jakob : Information judiciaire ouverte

Le Parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire contre X après la plainte déposée en novembre par des familles de victimes de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. L'information a été ouverte pour «homicides involontaires», «atteintes involontaires à l'intégrité physique» et «mise en danger délibérée de la personne d'autrui». - (afp)

Le Temps, 23.12.2000

Les Allemands paniquent devant leurs saucisses, toutes susceptibles de contenir du bœuf

Au soir de Noël, le chancelier Gerhard Schröder a prudemment mangé des spaghettis. C'est du moins ce qu'il affirmait le jour même, en prélude à une interview au journal Bild am Sonntag. Car en Allemagne, l'angoisse consécutive à la découverte des premiers cas de vache folle, fin novembre, a cédé la place à une véritable panique. Après avoir suspecté le seul bœuf, les Allemands ont en effet découvert avec stupeur que la quasi-totalité de leurs légendaires saucisses était potentiellement dangereuse. Saucisses de porc, de dinde, de poulet: toutes sont susceptibles de contenir des déchets de bœuf. Depuis ces révélations, les fêtes de fin d'année n'ont plus tout à fait le même goût. … Même l'oie, rôtie à Noël et au jour de l'An, est sur la sellette «Une oie n'est pas une vache» … mais reste la question cruciale «Que mangent vraiment les oies avant qu'on ne les mange?». La psychose autour du bœuf et de la saucisse gagne ainsi les autres sortes de viande. D'après un sondage publié par le mensuel Max, 40% des Allemands ont changé leurs habitudes alimentaires, privilégiant désormais les plats végétariens ou le poisson. … - (Françoise Chaptal, Berlin)

Le Temps, 27.12.2000

Pénalisée par l'affaire de la vache folle, Bell annonce des résultats en baisse et amorce sa restructuration

Alimentation - La boucherie industrielle du groupe Coop se réorganise afin de réduire ses coûts. Une des raisons évoquée par le groupe est la crainte des consommateurs face à l'encéphalopathie spongiforme. Selon les responsables de l'entreprise, cette opération ne se soldera par aucun licenciement.
Un été maussade qui a empêché les consommateurs de viande de faire ripaille autour du barbecue, un niveau des prix et des coûts de production qui sont restés très élevés, les craintes des consommateurs face à la maladie de la vache folle (ESB) : ce sont ces 3 éléments qui sont mis en avant par le groupe Bell, spécialisé dans la boucherie industrielle, pour expliquer son projet de réorganisation. (Le groupe bâlois appartient au distributeur Coop … En Suisse romande, Bell possède la société vaudoise Vulliamy SA, ainsi que la Boucherie du Molard, à Genève, une entreprise occupant 41 salariés et dégageant un chiffre d'affaires de 14,7 millions de francs …). … - (Roland Rossier)

Le Temps, 28.12.2000

La Thaïlande ne veut plus de bœuf suisse

Le gouvernement a déjà banni le bœuf britannique en 1996
… Son but: «protéger le consommateur thaïlandais » contre la maladie de la vache folle. Cette mesure ne touche toutefois pas le lait ni les produits laitiers, a annoncé Bangkok. … - (ats)

Le Temps, 28.12.2000

Vache volle 2001

Association suisse pour le végétarisme (ASV)