Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Editorial

Globaliser le végétarisme ?

Chères lectrices, chers lecteurs,
Les conséquences globales de la consommation de viande requièrent une collaboration de travail plus étroite de la part des organisations végétariennes tant en Suisse qu’en-dehors de nos frontières. Le Congrès végétarien européen, qui s’est tenu à Widnau du 18 au 23 juillet dernier, a précisément fourni l’occasion de resserrer les liens déjà existants et d’établir de nouveaux contacts.
Bien que l’Association suisse pour le végétarisme (ASV) soit surtout active dans notre pays, l’accent a été mis depuis sa création sur l’importance d’une collaboration constructive avec des organisations sympathisantes et/ou ayant des objectifs similaires en Suisse et à l’étranger. Entre-temps, les contacts étroits et réguliers avec l’Allemagne et l’Autriche se sont élargis aux Etats-Unis, à la Grande-Bretagne, à la France et à la Slovénie notamment. Une contribution essentielle a été, bien entendu, apportée grâce au réseau de communication pratique et rapide qu’est l’Internet (et le courrier électronique e-Mail). En outre, dans le cadre de notre rayon d’activité principal, qui est la Suisse, nous avons pu, par notre coopération avec l’Association végétarienne de Genève (AVG), avec le groupe d’action pour le respect des animaux ARA, et quelques personnes très engagées de ces organisations, promouvoir davantage encore le mode de vie végétarien. Depuis bientôt deux ans, notre Vegi Info paraît aussi en français
, et des feuilles d’information de plus en plus nombreuses sont traduites en français et dans plusieurs autres langues.
C’est seulement par une collaboration étroite avec ces associations proches de la nôtre en Suisse et dans d’autres pays que l’on pourra avoir la capacité de contrer nos adversaires de longue date opposés au mode de vie sain, écologique et éthique qu’est le mode de vie végétarien. Pour cela, il ne s’agit pas de combattre quelqu’un en particulier, mais d’apporter directement à la population les informations appropriées de manière à permettre à tout un chacun de décider librement et individuellement si par son alimentation on tient à faire preuve de son sens des responsabilités vis-à-vis de la création dans son entièreté, ou à rester partie prenante du problème global. Il reste à espérer que beaucoup de personnes végétariennes, qui ont jusqu’à présent estimé qu’il était suffisant de vivre soi-même en végétarien sans plus, reconnaissent à temps la dimension du problème et soient prêts à affirmer ouvertement leur mode de vie et rejoignent notre Association.

Ensemble, nous sommes forts !

Renato Pichler
président de l’ASV et vice-secrétaire de l’Union végétarienne européenne (EVU).