Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Rapport sur le 7ème Congrès végétarien européen

Du 18 au 23 juillet 1999, des personnes intéressées et des conférenciers d’environ 30 pays se sont réunis à Widnau, près de St.Gall-am-Rheintal, pour participer au 7ème Congrès végétarien européen. Ce fut l’occasion pour les participants à cette manifestation d’approfondir leurs connaissances et aussi de rencontrer d’autres personnes partageant les mêmes intérêts.

Un programme varié et intéressant avait été organisé, notamment plusieurs ateliers, une journée d’excursion, un cours quotidien d’espéranto, un Internet-café, et surtout 35 exposés sur différents thèmes liés au végétarisme.
Un atelier de Thomas Schönberger. Les travaux du Congrès ont été centrés autour de 2 sujets-phares : l’alimentation végétarienne dans le sport de haut niveau et la nourriture crue. Le point fort de ce dernier sujet a sans conteste été l’atelier de Franz Konz et Barbara Simonsohn. Sur le thème «Plantes thérapeutiques et herbes sauvages», ce sont non seulement des principes théoriques qui ont été énoncés, mais c’est d’une manière concrète que les conférenciers ont montré quels types de plante sauvage comestible il était possible de trouver à proximité du lieu du Congrès! Immédiatement après cet exposé sur «la nourriture originelle», Urs Hochstrasser, spécialiste de l’alimentation crue et conférencier réputé, a présenté des préparations crues de fête. Son atelier intitulé «L’alimentation crue pour les gourmets» a donné une nouvelle impulsion à une forme gustative de l’alimentation crue.
Malheureusement le mythe de «la viande qui donne de la force» est encore très répandu au sein de la population, même s’il n’est plus exprimé ouvertement sous cette forme. C’est pourquoi les nombreux arguments que nous ont apportés les thérapeutes sportifs, les spécialistes de la nutrition et les médecins présents ont été très appréciés pour démentir cet adage. Le mardi a été exclusivement consacré au sport de pointe. Au cours de son exposé, le professeur Marcel Hebbelinck, de l’Université libre de Bruxelles, a souligné le fait que les muscles étaient composés à 75% d’eau. C’est pourquoi, si l’on veut augmenter la masse musculaire, il n’est nul besoin d’autant de protéines et d’énergie qu’on pourrait le croire. En réalité le peu de protéines supplémentaires nécessaires à la construction du muscle peut sans problème provenir d’une alimentation végétale. Avec pour avantage d’éviter d’absorber les substances nocives contenues dans la viande, par exemple la purine. A la question qui constituait d’ailleurs le titre de l’exposé «Les athlètes ont-ils besoin de viande?» l’auditoire a pu, au terme de la présentation, conclure avec conviction que non. Et cette conclusion ne se fonde pas uniquement sur des considérations théoriques: Marcel Hebbelinck est végétarien de naissance et a lui-même pratiqué du sport de haut niveau.
La conférencière Vasanti Niemz, la première femme allemande a avoir traversé la manche à la nage, est venue partager son expérience. Elle a également présenté le projet «Course pour la paix» auquel plus de 120 pays ont adhéré. La partie européenne de cette course traverse 44 pays (environ 22’000 kilomètres). Du 4 au 13 décembre prochain, elle passera à travers la Suisse. Vasanti Niemz est l’une des responsables pour la coordination de cette course qui est, cela mérite d’être souligné, organisée exclusivement par des végétariens. Pour ne pas se limiter à la théorie, la journée a été ponctuée par une course symbolique de 5 kilomètres dans la région, et c’est motivés par les divers exposés vantant les avantages des exercices physiques que de nombreux congressistes y participèrent. Pour obtenir des informations complémentaires sur la «Course pour la paix», on peut consulter le site Internet:
www.EuroPeaceRun.com ou téléphoner au numéro 01/730.77.00.
Urs Hochstrasser: «L’alimentation crue pour les gourmets» Sur un tout autre sujet, mais non moins important, on note encore l’exposé du Sergent Sherry Schlueter, de Floride, USA, qui s’engage pour une paix globale sur terre. Sherry Schlueter est à la tête d’un service de police en Floride qui a pour but d’enquêter sur les crimes contre les enfants, les handicapés, les personnes âgées et les animaux. Un article sur l’exposé de Sherry Schlueter, détaillant ses activités, figure dans le présent numéro du Vegi Info.
Bien sûr, au cours de ce Congrès plusieurs exposés ont eu pour sujet le rapport entre l’alimentation et la santé. A écouter la présentation du Dr Hans Diehl, de l’Université de Loma-Linda en Californie, USA, nous nous sommes bien rendu compte qu’en Europe, l’influence de l’alimentation sur la santé n’est pas encore suffisamment prise au sérieux. Dans son exposé «Comment inverser et guérir le diabète avec la fourchette et le couteau», le Dr Diehl a expliqué que ce sujet était connu des milieux médicaux depuis pas mal de temps mais que, la médecine étant devenue un commerce très lucratif, la diffusion de cette vérité était problématique de sorte que le diabète (Type II) est toujours, mais à tort, considéré comme incurable. Le Dr Diehl a fait les mêmes constatations lors de son deuxième exposé sur les maladies cardiaques. Il aurait été naturellement souhaitable que des médecins suisses non végétariens viennent s’informer à notre Congrès. Malheureusement ces médecins, comme la plupart des consommateurs de viande, ne semblent pas manifester un grand intérêt pour des informations qui pourraient remettre en cause leur propre style de vie.
Pour obtenir de plus amples informations sur le Congrès et la composition de son programme, on peut consulter notre site Internet: www.ivu.org/evu/eurocong99.
En outre, dans les prochains numéros du Vegi Info plusieurs autres exposés seront publiés.
La plupart des exposés du Congrès sont disponibles sur papier. Il est aussi prévu de réunir en un seul ouvrage toute la documentation du Congrès, afin que les personnes intéressées puissent en prendre connaissance à leur convenance. Vous pouvez adresser vos demandes à partir d’octobre prochain à l’ASV, 27, chemin de Pierrefleur, 1004 Lausanne, qui vous répondra dans les plus brefs délais possibles.

Renato Pichler