Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Nouvelles de l’Association végétarienne de Genève

Petites nouvelles positives

Migros
Nous avions rouspété dans notre Végi-Info de décembre, concernant des gobelets de glace sans aucune indication sur le contenu! Evidemment toujours contraires à la loi sur les denrées. On a mis plus de sept mois pour les retirer des bacs à glace. Youpi, maintenant c’est fait, ils ont disparu.
Merci Migros!

Migros
Au rayon produits laitiers, on trouve des emballages-portions de grosses croquettes au fromage fondant et pannées, appelées Panadoro. Toujours en guise de dépannage vite fait, quand on n’a pas le temps! Délicieux avec du paprika ou du poivre au citron. Cependant ouvrez l’oeil, car il y en a deux sortes et l’autre est au lard! Garnis avec des tranches de tomates ou feuilles de salade, Miam!

COOP
Nous avons de nombreuses fois constaté que certains légumes et fruits, ainsi que les «bio» des supermarchés Rhône-Fusterie et Augustins, question fraîcheur, étaient passablement abîmés et pourtant non retirés de la vente. Après nos remarques, la réponse était toujours: ”Si vous n’êtes pas contente, pourquoi venez-vous chez nous?» Eh bien oui, on reviendra chez vous jusqu’à ce que ça change! Et un jour, nous avons fait plus de bruit que d’habitude! Ils n’aiment pas ça! Le fait d’attirer l’attention de la clientèle présente a été efficace. N’ayons donc pas peur, Mesdames, de passer pour des «emmerdeuses». Depuis lors, les fruits et légumes avariés sont régulièrement triés dans la journée et retirés de l’étalage!
Bravo et merci la Coop!

Petites nouvelles négatives

McDONALD’s
Bien que nous boycottions depuis longtemps les restaurants McDonald’s, autres destructeurs de forêts pour les troupeaux servant aux hachis bien connus, nous avons fait un effort, afin de tester leur Vegi-Mac. Adresse: Passage Malbuisson, Genève, 19h.30. Aïe, quelle ambiance! Décor et atmosphère sinistre. Trois tables occupées, musique techno à tue-tête, abrutissement garanti et alors l’odeur! j’vous dis pas! Odeur d’huile, écoeurante. Quant aux multiples Végi-trucs, dire que nos jeunes mangent ça plusieurs fois par semaine, ça laisse songeur. La masse de fausse viande était grasse, les petits pains, qu’on imagine croustillants comme des toasts, bernique! Vous mâchouillez un machin mou, comme ramolli à la vapeur. Vous recevez d’ailleurs votre Végi-Mac dans une boîte ressemblant à celles qui emballent les oeufs. Bref, couvercle rabattu dessus, ça vous maintient tout ça dans le sauna! Pour ce qui est des frites, probablement congelées, dès qu’elles sont moins brûlantes, elles deviennent fripées et comme vides dedans. Quelle gastronomie! Grand prix de nullité. De plus, quand vous vous échappez de là après avoir presque tout laissé sur la table, vous puez la friture, cheveux et vêtements compris. Dès lors, évitez de vous enfiler dans un cinéma, sinon bonjour vos voisins!

McDONALD’s bis
Si un matin vous devez vous rendre à Bâle, ne prenez surtout pas le train de 9h.29 et si vous rêvez d’un petit-déjeuner au wagon-restaurant, tranquillement en lisant votre journal, ne montez pas! Retardez votre départ! Car, à cette heure-là, le wagon-resto c’est McDonald’s! D’ailleurs, vous ne pouvez pas vous tromper. Dès son entrée en gare, la puanteur d’huile vous prend sur le quai déjà. Les wagons voisins dudit McDo’s sentent aussi le relent de friture. De quoi être écoeuré pour la journée. Nous avons pourtant été pris au piège, ne pouvant retarder la partance. Dans le wagon-restaurant, self-service d’ailleurs, vous demandez un café décaféiné? Ils ne connaissent pas. Vous demandez un petit-déjeuner, il n’y a pas. Pas non plus de croissants, ni ballons complets par exemple. On vous propose par contre un McDo’s ou éventuellement un paquet de biscuits. Vous demandez alors simplement une tisane, pour l’emporter dans votre compartiment, afin d’échapper à l’odeur. On vous donne un gobelet, et vu que c’est brûlant à transporter, on vous le met dans un cornet en papier. Quand vous arrivez enfin à votre place, le cornet est trempé, votre tisane à moitié renversée tout au long du chemin périlleux. Là, la rogne vous prend et vous maudissez McDonald’s durant tout le voyage. Quand on repense à toute la publicité faite par les CFF pour nous annoncer cet heureux mariage! Ils nous disaient qu’ils avaient allié l’efficacité à la qualité. McDo = qualité? Ah?

Hôtel Ramada
Faisant suite à l’attitude lamentable de l’administration de l’Hôtel Ramada, 19 rue de Zurich, nous ne pouvons plus vous recommander son restaurant indien „Le Taj“. Par conséquent, nous nous voyons dans l’obligation de rayer définitivement cet établissement de nos listes et nous lui ferons, dorénavant, la publicité qu’il mérite. Point final.

Migros
Toujours placées stupidement au rayon „boucherie“ quelques nouveautés végétariennes, qui n’auraient, normalement, rien à fiche là-bas. Bref. Des barquettes de repas déjà préparés et apprêtés à trois sortes de goûts différents, avec sauce, appelées également Cornatur. Ça aurait pu être bien, quand on est pressé, mais ça ne l’est pas. D’abord portions limitées à 250 gr. Faut pas avoir faim! Qualité-prix: beaucoup trop cher (5,50) pour ce que c’est. Goût: très quelconque, plutôt synthétique. Donc nul. Gros défaut: tournez la barquette, pour voir la composition! Bernique! Illisible, tellement c’est minuscule! Il faut avoir une loupe avec soi! Je reviens encore une fois sur la loi sur les denrées alimentaires. Pourquoi ne peut-on être renseigné sur les ingrédients, alors que tant de personnes sont allergiques à certains additifs? Vu qu’on ne peut pas le lire, on nous fait avaler n’importe quoi et c’est contraire à la loi sur les produits alimentaires.

Divers

Les Restaurants
Bientôt, nous ferons l’analyse de ce que les restaurants nous proposent en guise de repas végétariens! L’originalité n’est pas encore au pouvoir! Rien à faire, on nous prend encore trop souvent pour des malades! Légumes tristes, trop cuits, sans goût, aucune imagination. Alors on va voir ça de plus près en septembre. A bientôt donc.
P.S. : D’autre part, nous sommes en traîn de vous préparer une liste complète et détaillée des restaurants de Genève, où l’on peut manger végétarien.

Isabel Nerny
Présidente de l’Assoc. Vég. de Genève