Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

De l’huile de poisson dans des pâtes alimentaires dites de «Réforme»

De plus en plus de produits contiennent des extraits d’animaux. Souvent ces extraits ne sont pas indiqués avec précision dans la composition du produit. Valorisé par les médias comme étant un produit très sain, l’acide gras Oméga-3 (aussi connu sous l’appellation d’acide gras N-3 et EPAs) provenant du poisson apparaît dans un nombre de plus en plus grand de produits.
«L’envie de viande nous est passée depuis déjà soixante ans!» C’est le slogan que la firme Morga S.A. affichait à son stand de la dernière Foire «Natura». Dans sa publicité, ce slogan est toujours répété, auquel vient s’ajouter en renfort «Entièrement végétal, depuis 30 ans».
C’est pourquoi cela nous étonne de retrouver maintenant dans le commerce des articles dits de réforme un produit fabriqué par cette firme et contenant de l’huile de poisson (acide gras Oméga-3). Il s’agit de pâtes alimentaires du nom de «Val Farella Pasta di Sesamo». Ce produit n’est toutefois pas vendu directement sous la marque Morga, de façon à ne pas apparaître dans l’assortiment des produits de cette marque, mais nous pensons qu’un tel développement est regrettable.  Si Morga n’est de loin pas la seule firme qui utilise de tels compléments, c’est cependant bien la dernière que l’on pouvait s’attendre à voir employer un tel ingrédient. Un autre exemple est un jus de fruit de la gamme «Actilife» de Migros. Dans le produit «Actilife Soleil» on retrouve également cette huile de poisson. Dans ce cas on a pu constater que cette huile ne se cache pas sous l’ingrédient de l’acide gras Oméga-3, mais qu’un ‘additif d’huile de poisson’ figure sur l’emballage (sans loupe, il n’est pas aisé de le lire). Par contre, dans les pâtes alimentaires Morga, on doit chercher soi-même l’endroit où se trouve indiqué l’acide gras Oméga-3.

Quel est l’avantage de l’acide gras Oméga-3 ?

Selon des études, des personnes qui consomment beaucoup de poisson (comme les habitants des régions côtières) sont moins sujettes aux infarctus que des personnes en consommant peu. En partant de cette supposition, un lien entre la consommation de poisson et les risques d’infarctus a été établi et de nouvelles recherches ont été entreprises pour déterminer quel élément du poisson en était responsable. Au terme de nouvelles recherches (principalement par des expériences sur animaux!) il a été établi que l’élément positif était l’acide gras Oméga-3. Que l’acide gras Oméga-3 influence positivement le taux de cholestérol semble être fondé scientifiquement. Par ailleurs, on peut aussi faire remarquer que plus une personne vit d’une manière malsaine, plus grand aussi est son besoin d’un tel complément. Pour les personnes ayant une alimentation saine, sans consommation de viande et pauvre en graisses, un tel additif n’est nullement nécessaire. Malheureusement, c’est toujours sous la pression d’intérêts économiques que les gens qui sont habitués à des modes d’alimentation qui les rendent malades sont ensuite obligés d’avoir recours à de tels aliments, dont les effets négatifs les font alors à nouveau rétrograder. Il est vrai que les personnes vivant en bonne santé ne sont intéressantes ni pour l’industrie alimentaire ni pour l’industrie chimique. Pourtant si l’acide gras Oméga-3 est utilisé de plus en plus fréquemment comme complément, se pose alors pour tous les végétariens la question suivante:

Est-il possible d’obtenir cet acide gras à partir de plantes?

Etant donné que l’acide gras Oméga-3 désigne tout un groupe de graisses, nous devons distinguer celles qui sont destinées à être couramment extraites des corps des poissons ou si l’on veut cibler tous les acides gras Oméga-3. L’acide gras du poisson ne se trouve pas aisément dans les plantes. Un extrait de plantes (comme par exemple la « Perilla » japonaise) est pour cette raison aussi parmi les plus chères et n’est pas prescrite aussi souvent que les extraits obtenus par les poissons.
Lorsqu’on examine la gamme entière des acides gras Oméga-3 dans les différents aliments, on constate pourtant qu’il existe beaucoup d’alternatives végétales à l’huile de poisson. Outre l’huile de lin, on peut aussi citer l’huile de chanvre, le portulac et certaines algues, qui contiennent une grande quantité d’acides gras Oméga-3. Que ces acides gras soient de moindre valeur que ceux obtenus à partir de poissons reste encore à démontrer, étant donné que les principaux tests – résultant des expériences sur animaux, toujours peu fiables – ont été effectués d’abord avec des huiles de poisson. Il y a pourtant déjà des scientifiques (c’est le cas du Dr. Dean Ornish) qui recommandent des acides gras d’origine végétale et affirment avoir obtenu de bons résultats avec ces derniers.

Alternatives

Pour qui ne veut pas devoir adjoindre de tels compléments à son alimentation, il est nécessaire d’opter pour des aliments d’origine végétale aussi pauvres en graisse et en cholestérine que possible. Il est aussi toujours recommandé de surveiller sa santé en pratiquant suffisamment d’exercices physiques et en veillant à conserver un bon équilibre psychique et un bon moral. Un programme complet qui a aussi démontré par des tests scientifiques très sévères qu’il est possible de ramener à la santé des personnes souffrant d’infarctus ou de surplus pondéral est le Programme Dean Ornish. Le programme complet figure dans le livre «Révolution dans la thérapie du cœur» (Revolution in der Herztherapie) rédigé par le Dr. D. Ornish. Ce livre de 496 pages et vendu au prix de Fr. 49,80, mais en allemand seulement, peut être commandé au Vegi-Buro. Le Dr. Ornish a aussi publié les deux livres de recettes en allemand: Herzgesunde Kost, VGS, ISBN 3-8025-1361-4, 1998; 190 pages, Fr. 27,30; et Die Ornish-Herz-Diät, Kreuz, ISBN 3-7831-1225-7, 1993; 299 pages, Fr. 45,–. Ecrire au Vegi-Buro, 9315 Neukirch-Egnach.

Etudes sélectionnées sur le sujet:

Pourquoi recommander des acides gras Oméga-3 d’origine végétale plutôt qu’une consommation plus abondante de poisson?