Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Les Végétariens – Raisons et sentiments

Ce livre constitue un plaidoyer pour un nouveau végétarisme. L’auteur a voulu y jeter les bases d’une nouvelle conception du monde où le végétarisme n’apparaîtrait plus comme un simple mode de comportement alimentaire, mais comme un mode de vie global, fondé sur le plus grand respect possible de tout ce qui existe.

Respecter la vie animale n’est donc plus une fin en soi, comme trop de personnes le pensent; l’animal n’est que le point où se concentre de façon la plus évidente l’inconscience humaine; il est le point focal des erreurs d’appréciations de l’homme sur son rôle dans la nature. Réciproquement, prendre conscience de cette erreur envers l’animal revient à changer son rapport avec les hommes et mène à rejeter la violence qui embourbe l’humanité. L’inacceptabilité de l’une entraîne l’inacceptabilité de l’autre. Le végétarisme se veut présenté ici comme une «thérapie nécessaire», afin de promouvoir une nouvelle culture où l’esprit humain, repoussant le sommeil des solutions de facilité qui poussent à détruire, s’éveille à la recherche infinie des moyens de ne jamais nuire. Il devient en quelque sorte le «rite de passage» incontournable d’un état d’humanité infantile à un état d’humanité pleinement adulte.
Mais l’auteur reste conscient des réalités de l’existence. Sa «société végétarienne» n’est pas celle où l’on ne tuerait jamais un animal, où l’on n’abattrait jamais un arbre, où jamais une vie humaine serait supprimée; mais c’est une société où serait constamment et ouvertement posée question: «est-ce vraiment nécessaire, et n’y a-t-il vraiment aucun autre choix possible?». C’est une société où les yeux seraient toujours ouverts dans le sens de la vie.
L’image du végétarisme que veut présenter ce livre est donc triple. Dans ‘l’esprit de l’auteur, le végétarisme est une option «politique», au sens où la politique est l’art de bien gérer la cité qui nous abrite tous, la Terre, et de la transmettre à nos descendants en meilleur état que nous ne l’avons acquise de nos ancêtres. C’est aussi une option «révolutionnaire», au sens où il opère un renversement de l’idée reçue de suprématie humaine, en donnant à l’homme un rôle d’accompagnateur de l’existant dans son évolution, et non plus de maître de toutes choses. Et surtout, C’est une option «progressiste», au sens où l’humanité n’accomplira de progrès moral véritable que si elle est capable de se dépouiller de l’habitude de tuer qu’elle entretient nocivement en elle en perpétuant le meurtre inutile des animaux.
Mais le livre n’a pas été conçu comme un exposé dogmatique. Les «saintes écritures» du végétarisme n’existent fort heureusement pas. Ainsi présente-t-il aussi bien des questions polémiques que des aspects vécus et des témoignages de végétariens aussi bien des réflexions sur la chasse et la pêche qu’un état des lieux du végétarisme en France aussi bien des considérations psychologiques qu’un aperçu historique du mouvement végétarien dans notre pays. Il désire faire apprécier au lecteur les multiples facettes du végétarisme (économique, sociale, personnelle, religieuse, etc.), et les multiples façons de s’y impliquer.
L’auteur ne prétend pas détenir la vérité infuse ni être capable d’embrasser dans sa totalité un aussi vaste sujet; il préfère, plutôt que de donner des solutions péremptoires, donner à réfléchir. Le livre se veut aussi un exposé de sa conception propre du végétarisme, qui n’est pas de fixer un nouveau type de comportement, mais de forcer l’esprit humain à trouver, aux questions qui se présentent à lui, des réponses toujours plus et plus porteuses de vie.

Le livre est disponible sur la site Internet:
Alliance Végétarienne
www.vegetarisme.fr
contact@allianceveg.org