Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Toujours plus d’intoxications alimentaires

A ce jour, on estime qu’entre 6,5 et 8,1 millions d’Américains sont victimes d’intoxications alimentaires, et pour neuf mille d’entre eux l’issue en est fatale. Cette tendance va en s’accentuant. Les scientifiques expliquent: «Sur le marché global, le nombre d’épidémies augmente, ce qui est à mettre en corrélation avec l’augmentation croissante des intoxications alimentaires, qui jusqu’à présent n’étaient pas très importantes.» (JAMA 277, 1997,97).

Ainsi, le microbe Cyclospora cayetanensis qui contamine les framboises au Guatemala a été la cause d’intoxications alimentaires aux Etats-Unis. La demande croissante de fruits exotiques augmente le risque d’épidémies.
Des spécialistes, à l’instar de Osterholm de la Nouvelle Orléans, déclarent à ce sujet: A cause de la production de masse d’aliments et de la globalisation croissante du marché, il s’agit de mettre en place des nouvelles normes de qualité et de contrôle.
Le Dr. Robert V. Tauxe, du Centre de contrôle des maladies à Atlanta, met en garde: «Il faut cependant noter que pour une grande part des cultures végétales pour l’alimentation, on utilise des engrais à base d’excréments d’animaux. Des études ont montré que la bactérie escherischa coli responsable d’entéro-hémorragies (EHEC) vit sans problème durant deux mois dans le purin et peut s’y multiplier, contaminant les plantes.»
Il faut donc plus que jamais conseiller la consommation de plantes cultivées localement (particulièrement les fruits) et privilégier les aliments végétaux cultivés avec des engrais d’origine non animale (une liste d’agriculteurs n’utilisant pas d’engrais animaux est disponible au Vegi-Buro contre envoi d’une enveloppe affranchie).

Informations: Ärzte Zeitung, 31.1.1997.