Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Refuges pour animaux en Suisse

Vivre avec les animaux, c’est le point commun de tous les refuges pour animaux. Nous présentons quelques lieux en Suisse au sein desquels le mode de vie végane a toute son importance.


Weiter lesen...

Gnadenhof Vaikuntha

Vaikuntha – Sérénité complète

Il y a environ 13 ans, nous avons décidé de créer un lieu de respect et d’attention envers la nature et les animaux. C’est ainsi qu’est née la ferme de rencontre Vaikuntha. Depuis bientôt 3 ans, nous y cultivons des fruits et des légumes bio. Nous y tenons également un refuge pour animaux de rente dans l’objectif de leur offrir un lieu où ils peuvent vieillir de manière naturelle, sans craindre l’abattoir.

Les chiens et chats faisant partie de la famille tandis que les bœufs finissent dans l’assiette de l’homme, c’est un fait que notre société considère comme étant normal. Dans le but de contrer cette inégalité, nous aimerions contribuer à la prise de conscience de ce que les animaux de rente sont eux aussi des êtres individuels et dignes de protection. Chez nous, les animaux ont un statut de concitoyens – ceci relève d’un traitement qui tout d’abord stupéfie les gens qui ont été habitués à une optique selon laquelle il est légitime d’exploiter les animaux pour leurs propres intérêts (y inclus même les intérêts culinaires).
A la ferme, il y a actuellement deux chevaux, quatre vaches, huit moutons, deux chèvres. Nous avons le projet de construire une autre cabane, en particulier pour l’hébergement de cochons et de poules.

À présent, la ferme de rencontre est installée et organisée de façon à pouvoir accueillir davantage de visiteurs ainsi que des classes d’école. En parlant de végétarisme uniquement, on se heurte à la résistance de la plupart des gens. Nous avons fait l’expérience de la grande puissance du contact direct entre l’homme et l’animal. L’on peut observer des transformations profondes des attitudes par la seule présence des animaux heureux et paisibles. Ce sont des processus qui se déroulent sans recours à la parole.

Au lieu de leur démontrer l’atroce réalité des abattoirs, notre ferme offre aux visiteurs la possibilité de connaître la joie de vivre et la gratitude des animaux protégés.
Le nom sanscrit de notre projet « Vaikuntha » exprime exactement cette réalité : une entière sérénité grâce à une protection complète. A l’origine, le terme « Vaikuntha » symbolise la réalité éternelle de l’amour de Dieu.

Afin de pouvoir financer le projet, Franziska travaille à 80% comme assistante médicale pendant que Daniel s’occupe de l’exploitation maraichère Vaikuntha. Le jeudi, il vend les légumes bio au marché hebdomadaire au Tessinerplatz à Zurich (directement en face de la gare Enge).

Daniel et Franziska

Vaikuntha Begegnungshof
Gemüsegärtnerei und Gnadenhof
Lottenweg 17
5502 Hunzenschwil
Tél. 062 897 15 06
www.vaikuntha.ch


Gnadenhof Felsentor

Felsentor (« Porte des rochers ») – oasis de la convivialité fraternelle

Les animaux qui vivent ici-haut peuvent bouger librement, ils ont des congénères et ne doivent pas craindre l’abattoir. En lieu et place de milliards d’animaux appelés « de rente », ils nous rappellent que, eux aussi, ils sont des créatures sensibles qui comme nous aiment être heureuses. Le bien-être de toute créature suppose entre autres la satisfaction de certains besoins élémentaires tels que le mouvement, le contact social, l’occupation, la séparation du dortoir et des excréments, etc.

En entendant les termes « protection des animaux », beaucoup de gens pensent à des chiens, des chats ou des cochons d’Inde qui bien sûr ont besoin de notre protection. Or en réalité, bien moins visibles mais d’autant plus nombreux sont les animaux que nous exploitons de façon commerciale et industrielle pour notre consommation – une consommation optimisée en termes de rendement, subventionnée par l’État, tolérée par la société.
Chez nous, à la fondation « Felsentor », leurs congénères jouissant d’une vie dépourvue d’exploitation sont là pour nous rappeler tous ces animaux de rente qui subissent une vie infernale et sans espoir derrière des portes closes. Nous hébergeons d’anciens animaux de rente.
Lorsque les animaux font partie de la communauté, lorsqu’homme et animal vivent ensemble au quotidien, les deux bénéficient d’un enrichissement réciproque.
Récemment, nous travaillions avec quatre jeunes volontaires qui nous ont demandé en rigolant quand nous mangerions le verrat Antoine qui pèse plus de 300 kg. Rentrés chez eux, se trouvant face aux frères d’Antoine qui se présentaient dans leurs assiettes sous forme de lard et de jambon, ils se sont souvenus du regard affectueux et confiant d’Antoine. Ils décidèrent alors de devenir végétariens. Il est clair que de tels échos nous procurent une joie immense; ils nous motivent, nous donnent de l’espoir, également en ce qui concerne la faculté d’apprentissage de l’homme. Le contact direct avec les animaux a le pouvoir d’ouvrir les cœurs, bien souvent plus rapidement qu’un coussin de méditation. Nous avons le bonheur d’en faire l’expérience au quotidien.

Le lieu de protection des animaux « Felsentor » (« Porte des rochers ») est l’expression de notre volonté de contribuer à un monde meilleur, voire plus paisible, qui offre plus de joie qu’il n’impose de peine, indépendamment des genres ou des espèces.

Krishna Chandra
Trad.Olivia Villard

Stiftung Felsentor
Romiti-Felsentor
6354 Vitznau
Tel. 079 780 85 91
www.felsentor.ch

Bienvenue aux visiteurs et aux classes d’école !