Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Journée végé au lycée de Wettingen

Interview avec le groupe de projet «journée végé» du lycée de Wettingen (Argovie).

Vegi-Tag in Wettingen: Organisationsgruppe

Motivations

Quelles ont été vos motivations pour réaliser un projet de journée végé à la cantine de votre école?

Noemi: Lorsque j’ai initié le projet de la journée végé, je n’étais végétarienne que depuis peu de temps. Je voulais en savoir plus sur ce qu'implique la consommation de viande. Lors d’un stage de 3 semaines au WWF, mon animatrice m’a parlé de la journée végé.1 L’idée me paraissait géniale, aussi par rapport à son actualité. Elle correspondait tout à fait à mes intérêts relatifs à la cause de l’environnement.

David: C’est notre prof d'étude de projet qui nous a parlé du projet de Noemi. Notre idée principale était d’abord d'organiser quelque chose à la cantine à propos de l’alimentation. A la base, notre intérêt était d’apporter des améliorations à la cantine de l’école. Pour moi en tant que végétarien, c’était tout simplement une idée cool que de réaliser une journée végé hebdomadaire.

Flo: J’avais déjà été végétarien pendant 6 mois, et les raisons qui m’ont motivé pour participer à ce projet étaient surtout écologiques et économiques.

Adrian: Au début, j'ai un peu hésité car je pensais qu’il ne serait pas facile de réaliser ce projet. Bien que je ne sois pas végétarien, je suis convaincu que c’est une bonne chose. Je partais de l’idée que ce n’est pas difficile de renoncer à la viande une fois par semaine. Par conséquent, j’étais convaincu que les autres élèves seraient du même avis.

Florian: En tant que végétarien, mon but principal était de faire comprendre aux élèves ce que c’est que le végétarisme. On fait souvent l’expérience que les autres ne saisissent pas vraiment pour quelle raison on est végétarien.

Combien de temps vous a-t-il fallu entre le moment du premier entretien avec le chef de cuisine et la réalisation de la première journée végé?

Noemi: Environ un an. Depuis les vacances de sport, la journée végé existe officiellement dans notre école. Avant, il y avait ce que nous avons appelé la période de test obligatoire.

Comment cette phase s’est-elle déroulée?

Flo: Nous avons fait 3 sondages dont nous avons compté chaque vote, même ceux qui de toute évidence n’étaient guère représentatifs. Finalement, nous avons eu 250 votes en tout.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez été confrontés en cours du projet?

Flo: Nous n’avions pas de chef, ce qui au début nous a causé quelques problèmes de coordination. Ensuite, nous nous sommes rencontrés une fois par semaine pour discuter du projet.
David: 6 personnes, c‘est 6 avis. Parfois il était difficile de prendre des décisions, par exemple par rapport aux démarches concrètes, etc.

Inputs

Quels sont vos inputs pour les écoles qui aimeraient réaliser une journée végé à leur tour?

David: 1. Se renseigner au sujet de la personne responsable pour ce type de projet.
2. Commencer par les élèves! Sensibiliser les élèves.

Noemi: La manière de faire est très importante: gérer le projet et les discussions sur un plan neutre. Ne pas parler morale pour éviter que les gens se sentent provoqués ou limités dans leur liberté personnelle.

Flo: Faire de la publicité objective en présentant des faits simples et réels.
Noemi: Prévoir suffisamment de temps et travailler en groupe. Pour une personne seule, c’est trop de travail.

David: Un groupe de 3 personnes est suffisant, il n‘en faut pas nécessairement 6.


Olivia Villard