Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Confrontation dans la justice et les médias


Chères lectrices, chers lecteurs,

En Autriche, le procès des 13 défenseurs des animaux a commencé. Il en ressort de plus en plus clairement qu'il s'agit d'une manoeuvre d'intimidation contre le mouvement de protection animale dans son ensemble. Le procès durera des mois et laissera les accusés financièrement ruinés (cela même s'ils devaient être acquittés, ce qui n'est pas certain, vu le comportement partial de la juge).

L'industrie de la viande se bat par tous les moyens pour sa survie économique. Ne trouvant plus d'arguments valables pour défendre son domaine d'activités, elle influence de plus en plus les instances judiciaires et les médias.
Déjà dans le Végi-Info 2009/1, l'ASV attirait l'attention sur le fait que la Commission fédérale de l'alimentation, qui guide le Conseil Fédéral sur toutes les questions liées à l'alimentation, était sous l'emprise de la représentante mandatée par l'industrie de la viande suisse: Regula Kennel. Jusqu'à ce jour, ce scandale est resté occulté par les médias de masse. Et ceci n'est sans doute pas sans rapport avec le fait que Regula Kennel est également responsable de la distribution des mandats de publicité pour le compte du lobby de la viande. Vous trouverez en pages 6 - 7 d'autres informations concernant ce scandale politique de l'alimentation.

Mais en dépit de l'influence des médias et de la politique, le choix d'un style de vie éthiquement défendable, responsable et plus sain ne se laisse pas
entraver. Genève, par exemple, a décidé en mai d'instaurer une journée hebdomadaire sans viande dans les cantines de ses écoles. Lausanne tente également d'introduire une journée végétarienne hebdomadaire. Le fossé entre les intérêts économiques d'une part, et la protection animale, la santé publique et l'écologie d'autre part, devient de plus en plus manifeste.

Renato Pichler
Association Suisse pour le végétarisme (ASV)

Traduction: Eveline Albisser