Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Êtes-vous accro?

Les drogues les plus répandues: le fromage, le cacao, la viande et le sucre

S'agissant d'addiction et de dépendance, on pense d'habitude à des drogues illégales comme la cocaïne, l'héroïne ou le haschich. De plus en plus souvent aussi, à l'alcool et au tabac ou à l'abus de médicaments.Beaucoup plus courantes sont cependant les dépendances qu'on ne perçoit pas du tout comme telles parce que notre addiction à celles-ci est continuellement satisfaite.

Beaucoup de végétariens ont déjà eu une fois le sentiment que la viande doit rendre accro. Comment expliquer autrement que la plupart des hommes (et femmes) ne peut renoncer en aucun cas à une consommation régulière de viande – malgré tous les faits connus?
Peu importe que le climat se dégrade, que des animaux souffrent et soient tués, ou même si sa propre santé en pâtit: pas question de renoncer au morceau de viande servi sur assiette. La situation est encore plus préoccupante s'agissant de la consommation de produits laitiers, spécialement de fromage. En Suisse, environ 140 kg de produits laitiers ont été consommés par personne en 2002 (à titre de comparaison: pour les fruits ce ne furent que 84 kg).1 Le présent article démontre que l'hypothèse selon laquelle les produits d'origine animale créent une addiction est soutenue par des faits scientifiques.

La viande produit-elle une addiction?

En avril 2000, la question suivante a été posée dans le cadre d'une enquête réalisée aux USA:
«Renonceriez-vous à la viande pendant une semaine si on vous offrait 1000 dollars en échange?» Environ un quart des répondants préférerait renoncer à l'argent plutôt qu'à la consommation de viande pendant une seule semaine.
En principe, ceci s'appliquerait à presque tous les aliments riches en corps gras. En effet, à l'époque où l'homme devait encore lutter pour se munir de l'énergie nécessaire à sa survie, une nourriture grasse à base de noix, graines, olives, etc. était privilégiée. Cela dit, notre corps n'a pas pu s'adapter à l'abondance actuelle, ni à la quantité d'aliments d'origine animale disponible quotidiennement. La nourriture la plus riche en corps gras provient aujourd'hui de l'animal: viande et produits laitiers.
La consommation de viande n'est pas seulement une habitude, elle possède aussi des propriétés semblables à celles des drogues dures: si on administre de la naloxone2 à une personne, on obtient le même effet que chez un toxicomane: l'envie de viande (et de poisson) diminue.
Heureusement, il suffit de 3 semaines d'alimentation végétarienne pour inverser cette dépendance physique.

chocolatSucre et lait

Dès notre naissance, on est «accro» aux douceurs. Chaque nouveau-né est conditionné à celles-ci, car le lait maternel est naturellement doux (par le lactose qu'il contient), mais aussi parce que la saveur des fruits mûrs est douce.
Le sucre provoque la libération d'opiacés dans le cerveau. Ceux-ci augmentent le taux de dopamine dans le sang, ce qui a un effet positif sur l'humeur. A noter que cet effet ne se produit pas si la mère a été toxicomane pendant la grossesse.
Hormis le sucre, le lait contient aussi des composants identiques à la morphine. Précisons toutefois que ceux-ci ne se forment qu'au moment de l'assimilation de la caséine dans le corps, raison pour laquelle il a fallu si longtemps pour découvrir cet état de choses.
Ceci a pour conséquence que l'attachement du nourrisson à sa mère se trouve renforcé par les sensations agréables déclenchées au cours de l'allaitement.
Mais la nature n'a pas prévu que des animaux adultes (humains y compris) continuent de se nourrir avec du lait qui est destiné à un bébé. Comme les adultes peuvent survivre de façon indépendante (n'étant plus des nourrissons), une telle addiction n'a plus de sens après l'âge de l'allaitement.

fromageL'addiction la plus forte au fromage

L'organisation de médecins PCRM, aux USA, a constaté la force de l'addiction au fromage lorsqu'elle a prescrit dans le cadre d'une étude, à quelques personnes et pendant 14 semaines, une alimentation végétalienne saine pauvre en corps gras. Les effets constatés sur la santé des participants ont été énormes: tous avaient, à l'issue de l'étude, un poids mieux adapté. En outre, les participants diabétiques ont vu les symptômes de leur maladie diminuer et tous leurs paramètres sanguins s'étaient améliorés. Quand on leur a demandé, après les 14 semaines, ce qui leur avait le plus manqué, la réponse fut sans ambiguïté: le fromage. Cela est sans rapport avec l'attirance que l'on peut ressentir pour l'odeur de vieux pieds, mais est plutôt dû au fait que le fromage fait partie des aliments les plus riches en caséines, ce qui le rend particulièrement addictif.

La drogue chocolat

L'addiction au chocolat est une expérience quotidienne pour beaucoup de gens. Cela s'explique aussi de manière scientifique.
Le chocolat contient (par le cacao): de la caféine, de la théobromine, des phényléthylamines et de l'anandamide. En outre, le chocolat contient très souvent du lait, et toujours du sucre.
Avec une telle composition, il serait étonnant qu'il n'ait pas d'effet addictif.
Afin de s'en assurer, des tests ont été réalisés sur des personnes qui avaient une forte addiction au chocolat: on leur a fait prendre des substances bloquant les opiacés, également utilisées pour le sevrage des «drogues dures» telles que l'héroïne. L'effet obtenu a été exactement le même qu'avec les drogues illégales: les sujets de l'expérience ont perdu leur forte envie de chocolat.

Du chocolat sain

Ces dernières années, quelques nouvelles études ont été réalisées sur les bienfaits de la consommation de chocolat, car le cacao contient aussi des substances favorables à la santé.3 Une constatation fut commune à toutes ces études: toutes les propriétés du cacao profitables à la santé disparaissaient dès que le chocolat contenait du lait. C'est pourquoi il est aujourd'hui recommandé de consommer du chocolat noir (= sans lait). Comme le marché du chocolat noir ne cesse de se développer, on trouve aussi dans les commerces du chocolat noir contenant des composants du lait. Ceci oblige donc le consommateur à lire la liste des ingrédients et à ne pas compter uniquement sur la couleur de son chocolat.

Renato Pichler
Traduction: Ulysse Keller

Sources:
– Dr. méd. Neal Barnard: Breaking the Food Seduction – The Hidden Reasons Behind Food Cravings
– VegSource HEALTHY LIFESTYLE EXPO 2003: Chocolate, Cheese, Meat, Sugar: Physically Addictive Foods

Note:

  1. Selon le 5e rapport suisse sur l'alimentation de 2005, pages 14–19
  2. La naloxone est un antagoniste de la morphine. C'est-à-dire qu'elle contrecarre les effets des opiacés en occupant elle-même les récepteurs du cerveau dont dépend par ex. l'action de l'heroïne. C'est pourquoi ce médicament est utilisé pour déterminer si une personne est toxicomane, et pour traiter une overdose.
  3. Cf. Vegi-Info 2004/4 (en allemand): Le chocolat sans lait meilleur comme médicament

Pour en savoir plus: