Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Conférence de l’ONU sur le climat, Copenhague, 7-18 décembre 2009

Logo CopenhagueBien que les négociations climatiques aient débuté après le bouclement, il y avait déjà avant leur commencement quelques signes annonçant que l’on ne prêterait pas attention au responsable principal du changement climatique.

L’Union danoise des végétariens a fait remarquer aux organisateurs (le Ministère des Affaires étrangères et le Ministère climatique du Danemark) avant le début des préparatifs qu’il serait judicieux de servir de la cuisine végétarienne à une telle conférence climatique mondiale. L’autorité danoise compétente a malheureusement refusé. Les discussions théoriques sur le climat sont donc approuvées, mais quand il s’agit de fournir un engagement concret pour le climat, cela ne semble pas prioritaire.
L’ASV a demandé au Conseiller fédéral Moritz Leuenberger (végétarien), qui participera à la conférence, s’il a prévu de s’exprimer sur le sujet de la consommation de viande. Sa réponse :
«Dans le cadre des négociations climatiques internationales, le débat porte également sur le secteur agricole. Dans ce contexte, on parle notamment des émissions de méthane qui proviennent de l'élevage de bétail. Les États ont d’ores et déjà reconnu que les changements climatiques remettent notre modèle de développement traditionnel en question et que le combat contre le réchauffement climatique doit passer par un changement de notre façon de consommer, de notre alimentation. Cette prise de conscience sera exprimée à Copenhague, sous une forme ou une autre».

Cela dit, le sujet ne figurera pas à l’ordre du jour et il n'est pas officiellement mentionné sur le programme. D‘après le Conseiller fédéral Leuenberger, il fera cependant l’objet de discussions, car cela semble inévitable. Mais parce qu’il ne s’agit pas d’un point figurant sur le programme officiel, et puisqu’aucun État n'a fait l’effort d'inclure le sujet de l'alimentation dans les discussions prévues, ce serait une très grande surprise si l’on trouvait ne serait-ce qu’une allusion aux conséquences de la consommation de viande sur le climat dans le rapport qui sera rédigé à l’issue de cette conférence.

Si toutefois un miracle devait se produire, celui-ci sera déjà connu lorsque vous tiendrez cette revue entre vos mains.
Bien sûr, l’ASV a fait tout son possible pour introduire le sujet de la consommation de viande dans les négociations. Nous avons été en contact avec l'Union danoise des végétariens et nous avons mis de la documentation à sa disposition. Notre tract sur la protection climatique été traduit entre autres en danois (et bien sûr en anglais) afin qu’il puisse aussi être distribué au Danemark.

Pour en savoir plus: