Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Greenpeace et WWF Suisse: «Mangez moins de viande»

Dans nos éditions précédentes, nous avions examiné de plus près au travers de nos portraits d'organisations les actions et prises de position de Greenpeace Suisse et WWF Suisse (lire Végi-Info 2007/4 et 2008/1). A l'époque, ces deux organisations de protection de l'environnement ne pouvaient encore nommer aucune action qui remettait en question la consommation de viande et de poisson. Nous sommes d'autant plus heureux de constater que d'un point de vue végétarien, il y a eu du progrès en la matière.

Début juin, Greenpeace publiait un compte-rendu, «Slaughtering the Amazon», qui confirme que le 80% des forêts vierges détruites au Brésil est utilisé pour l'élevage bovin. L'organisation se montre choquée face à ce résultat et nomme clairement la cause du problème: «La forêt vierge se fait pour ainsi dire manger par les bovins», constate Tobias Riedl, experts des forêts chez Greenpeace. «Cette folie doit cesser toute suite, sinon, les conséquences pour le climat mondial et la diversité des espèces seront catastrophiques».

Greenpeace Suisse exige donc entre autres l'arrêt du subventionnement de l'élevage bovin en Amazonie et appelle les consommateurs à ne plus acheter de viande provenant du Brésil et à réduire de manière générale la consommation de viande! Elle rend par ailleurs attentive au fait que le cuir n'est pas qu'un produit dérivé de l'industrie de la viande, mais également une branche économique lucrative.

Du côté du WWF, il y a également du nouveau à signaler. On trouve sur son site une liste avec des conseils pour une vie écologique au quotidien. Dans la rubrique «alimentation», on peut lire:
«Mangez plus souvent végétarien!», ou encore: «Consommez moins de viande: les fourrages importés pour le bétail sont en partie responsables de la destruction des forêts tropicales.».1
Ainsi, l'organisation a publié, en collaboration avec la Migros, un cahier de stickers pour les enfants dans lequel on peut lire: «Mange moins de viande. Les bovins et porcs sont souvent nourris avec du soja. Ainsi, de grandes surfaces de forêt tropicale sont détruites pour faire de la place aux champs de soja.»

Toutefois, le seul objectif de Greenpeace et WWF Suisse est de sauver la forêt tropicale. Les millions de bovins qui vivent et meurent dans d'immenses élevages intéressent moins les organisations de protection des espèces. Il est néanmoins imaginable que grâce à ces campagnes, quelques activistes se questionnent davantage sur ce qu'ils mangent. Un pas supplémentaire dans la bonne direction a par ailleurs déjà été fait: Plusieurs commerces de détail (Migros, Coop et Manor) qui vendaient des produits bovins provenant de zones problématiques de l'Amazonie brésilienne ont annoncé à Greenpeace Suisse qu'ils n'achèteraient dorénavant plus de viande auprès de ces importateurs. C'est déjà une très bonne chose, mais 1,2 millions d'hectares de forêt vierge brésilienne sont détruites uniquement pour y cultiver du soja de fourrage. La Suisse a elle aussi importé l'année dernière du Brésil le 84% de son soja. Il est difficile de déterminer avec précision si ce soja provient effectivement des zones critiques. Afin de garantir que des produits de soja et en particulier de la viande d'animaux nourris au soja ne proviennent pas de zones de forêt vierge détruite, il faut par conséquent pouvoir complètement exclure une provenance du Brésil ou d'autres pays à forêt tropicale. A l'heure où nous bouclons la rédaction de ce numéro, Migros, Coop et Manor n'ont pas répondu à nos demandes concernant l'origine du fourrage pour la viande qu'ils mettent en vente. Mais au vu des quantités de soja importé, il semble très probable que l'on trouve de la viande qui est indirectement cause de destruction de forêts tropicales.

Bernadette Raschle
Traduction: Nathalie Jayet

Pour en savoir plus :
www.greenpeace.ch/fileadmin/user_upload/Downloads/fr/Forets/2009_Forets_Brochure_EnvieFatale.pdf

1 www.wwf.ch/fr/cequevouspouvez faire/gestes_ecologiques/index.cfm#/fr/cequevouspouvezfaire/gestes_ecologiques/&initAjax&lang=2

Recettes végétariennes du WWF et de Migros

Après la première expérience dans son cahier de sticker, le WWF et Migros ont publié une brochure avec des recettes végétariennes.
Voilà la preuve qu’il était grand temps de réaliser un tel projet. Cette brochure a été rapidement épuisée. Apparemment, le WWF n’avait pas attendu cette grande demande au sujet du végétarisme.
Le nouveau mot d’ordre du WWF est : «Quand on ne mange pas plus que 3 fois par semaine, on peut économiser environ 20 pour cent de dépense alimentaire.»
Dans le cahier complet qui s’appelle «Action Midi Panda – La solution participe», une alimentation complètement végétarienne n’est pas envisagée. Le WWF n’avance que lentement dans cette voie, après avoir dû reculer compte tenu de ses positions passées..
Dans le cahier il y a une publicité pour un label bio, mais aucune mention ne s’y trouve en faveur du label végétarien (V-label). Il semble que les auteurs de cette brochure ne s’habituent pas à l’idée végétarienne.
C’est ainsi que la brochure complète ne comprend indication sur une page d’accueil végétarienne ou le site de l’ASV.