Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Joshua TyrellJoshua Emanuel Tyrell

Mister Suisse Romande 2009, végétalien

Je prends ce titre comme une opportunité et une responsabilité de faire passer le message qu’il est grand temps que les gens s’éveillent de leur mauvaises habitudes et s'orientent vers une nutrition végétarienne, mieux encore végane, car celle-ci cause encore moins de souffrances animales.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont voté pour moi. Bien que le jury seul ait pris la décision finale, je suis persuadé que les votes ont quand même eu un impact énergétique considérable.
Après m'être présenté au casting d’un calendrier destiné à l’université, j’ai été choisi parmi plusieurs centaines d’étudiants pour poursuivre le casting. J’ai été élu et ma joie était grande, car pour moi, cela représentait une aventure, une nouvelle expérience. Cependant j'ai dû y renoncer, ayant réalisé entretemps que mon déplacement de Lausanne à Zurich causerait trop de problèmes jusqu’à l’accomplissement du calendrier. Mes études étant prioritaires pour moi, j'ai donc été inscrit en tant que dauphin.

Ce soir-là, je suis rentré à la maison très tard et affamé : en effet, aucun plat végétarien n’était proposé lors des longues attentes pendant lesquelles tous les autres se rassasiaient !
Ma mère ne dormait pas encore car elle avait voulu m'attendre. Après avoir dégusté le bon plat qu'elle m'avait préparé, je lui ai raconté ce que j'avais vécu. Elle a réagi en me faisant la morale, me disant que j'aurais dû insister pour recevoir un repas végétalien ou du moins végétarien. «C'est très important que nous confrontions les gens, car c'est le seul moyen de faire changer les choses.» Elle a continué en disant que toutes ces fausses habitudes d’hommes de caverne y inclus celles des porteurs de manteaux de fourrure, devaient enfin et définitivement disparaître de ce monde. A son avis, les conséquences de la consommation de viande sont la ruine de l'homme dans tous les sens. Concrètement, le résultat de l'alimentation carnivore, qui est une erreur, serait l'augmentation progressive de la brutalité, des maladies en général, et la précocité de l'évolution sexuelle des jeunes. A cause des hormones animales, ceux-ci sont développés sexuellement de plus en plus rapidement et psycho-émotionnellement de plus en plus tardivement.
Ma mère m'a consolé en en me disant qu'en ce qui concernait le calendrier, il y aurait bien une autre chance qui allait se présenter à moi.
A peine une semaine plus tard, alors que je rentrais de mes cours un soir, elle m’informa sur un concours dont elle avait entendu parler à la radio.
A ce moment-là, il restait juste un jour avant le délai des inscriptions qui consistaient en une présélection du jury. Après une discussion sérieuse et motivante avec mes parents et mes amis, j’ai décidé d’envoyer mes photos, ignorant encore à ce moment le tournant que cela allait provoquer dans ma vie.

J'ai reçu la réponse dans un court délai puisque le casting avait lieu une semaine après la présélection.
Arrivé à Genève, ma destination, nombreuses étaient les questions qui me tourmentaient l’esprit. Ne vais-je pas me ridiculiser ? Ne vaudrait-il pas mieux rentrer avec le prochain train et oublier toute cette histoire ?
Mais j’ai pris la décision d’affronter mon angoisse et faire face à cette épreuve plutôt intimidante.

Au moment où l’on a appelé les 10 finalistes, je me souviens avoir préparé mon sac pour partir, pensant que ce serait à ce moment-là que cette aventure allait prendre fin pour moi.
A ma grande surprise mon nom a été appelé en premier !

Ont suivi alors les deux semaines de préparations à la finale, période que j’ai très bien vécue, profitant de chaque moment pour faire connaissance avec les autres candidats. J’ai très vite sympathisé avec Eric, 26 ans, horticulteur, que je voyais déjà emporter le titre et que je vois encore régulièrement depuis notre première rencontre.
À aucun moment je n’ai manqué l’occasion de prendre des photos avec mon appareil, ce concours ayant toujours représenté pour moi avant tout une aventure et non pas une compétition.

Le jour de la grande finale, toute crainte et peur m’avaient quitté. Peu à peu, j’avais pris confiance en moi et, à ce stade plus rien ne pouvait me décevoir, quel qu’aurait été le choix final du jury.
Au moment du défilé et de mon discours devant le public, j’ai montré que j’étais en train de vivre ma passion en restant calme et naturel…

Et me voila sacré Mister Suisse Romande 2009 !