Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Interview avec Joshua Emanuel Tyrell Joshua Tyrell

Le 6 décembre dernier, le végétalien Joshua Emanuel Tyrell a été élu Mister Suisse Romande 2009.
Renato Pichler de l’ASV l’a interviewé.

Tout d’abord, toutes mes félicitations pour ton élection. Avais-tu espéré gagner ou cette victoire a-t-elle été une grande surprise pour toi?

Elle a été une énorme surprise pour moi! En fait, j’ai d’abord envisagé de participer afin d’acquérir de l’expérience, mais sans vraiment penser à obtenir un titre.

Dans les journaux, on a pu lire que tu es végétalien. Peux-tu expliquer comment tu vis cela?

A la maison, il n’y a jamais ni lait ni œufs, mais cela m’est arrivé d’en manger chez des collègues ou lors de sorties entre amis à l’extérieur. A présent, je suis convaincu que les protéines animales ne conviennent pas à l’alimentation humaine. En outre, je refuse de porter du cuir, parce que c’est aussi une cause de souffrance pour les animaux. Il y a assez d’autres technologies pour créer de bons matériels qui nous permettent de perdre nos habitudes de troglodytes, d’hommes de cavernes quoi ! J’estime que c’est un grand avantage et une chance d’avoir une mère qui m’a nourri en tant que végétarien depuis ma naissance.

Donc toute ta famille mange végétalien?

Oui, il y a quelques années ma mère a changé sa façon de cuisiner, ce qui a été un bienfait au quotidien et une amélioration pour la famille entière. Par ailleurs, quand mon ami Lamsa, qui est comme un frère pour moi, est venu habiter chez nous. Il m’a donné beaucoup d’explications sur l’alimentation avec une grande cohérence.

Tu n’as jamais mangé de la viande dans ta vie?

Seulement une fois, j’ai essayé de la viande. Je me ne rappelle plus du goût, mais certainement de la mauvaise conscience que j’en ai éprouvée ! Pour moi, c’est tout simplement impossible de regarder un animal dans les yeux, puis de le manger après. Des œufs nous en avons mangé rarement, par contre le fromage a fait longtemps partie de alimentation. Ma boisson pour le petit-déjeuner a toujours été du «lait» de soja.

Avec ce type d’alimentation, n’as-tu  jamais eu de problèmes à l’école ou avec des collègues ?

Les premières années au lycée ont été très difficiles pour moi. Je me rappelle de nombreuses situations où on me disait notamment que j’étais bizarre parce que je ne mangeais pas de viande. Aujourd’hui je peux en rire, comme quand mes camarades me demandaient «Mais qu’est ce que tu peux encore manger?». Aujourd’hui, je peux même ressentir de la compassion envers ces gens. Maintenant ils me respectent, pour ma conviction que consommer de la viande c’est de la barbarie et même de la folie et que c’est important de défendre ce point de vue. J’ai toujours eu une grande sensibilité pour les animaux. Lorsque je me trouvais en route pour le jardin d’enfants par exemple, je marchais très en avant des autres enfants pour enlever tous les insectes sur la route. Pourquoi: eh bien parce que les autres enfants s’amusaient à en piétiner le plus possible. J’en pleurais parce que je ne comprenais pas cela.  Ma mère a une fois invité toute la classe à la maison pour expliquer beaucoup de choses sur les animaux.

Est-ce que cela a été un difficile combat pour toi afin d’obtenir des repas végétaliens au lycée ou à l’université?

Oui, et avant tout il m’a fallu expliquer ce qu’était le végétalisme, car beaucoup de personnes ne le savent tout simplement pas.

Tu fais beaucoup de sport. Tu vois cela comme un avantage ou un désavantage de ne consommer aucun produit animal ?

Absolument comme un avantage, parce que j’ai incontestablement plus d’énergie avec moins de charge, moins de poids à transporter.

Tu as l’air très en forme avec ton alimentation végétalienne, mais dois-tu faire attention à certains aspects particuliers de cette alimentation pour garder cette forme?

J’ai toujours avec moi des graines de tournesol et des raisins secs ainsi que des fruits de saison, parce que on ne peut pas s’attendre à ce que toutes les cantines scolaires et les restaurants offrent une nourriture suffisamment riche en vitamines.

Beaucoup des gens affirment qu’on a besoin de nourriture animale pour rester productif. Quelle est ton expérience à ce sujet?

Je sais que cela est inexact, bien au contraire! J’ai toujours observé qu’après avoir consommé des produits laitiers ou des œufs, je n’éprouvais pas seulement des difficultés pour les assimiler, mais que le lendemain, je risquais de me réveiller avec un rhume. Ma peau aussi a toujours été un bon baromètre pour moi.

Merci pour cette interview Joshua. Je te souhaite bonne continuation dans ton parcours de vie et bon succès en tant que nouveau Mister Suisse Romande.  Tu es un bel exemple à suivre.