Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Les enfants intelligents deviennent végétariensMädchen auf dem Weg zur Schule

Des études antérieures avaient déjà prouvé que les végétariens ont des avantages physiques et psychiques par rapport aux mangeurs de viande. Une étude actuelle de scientifiques de l'Université de Southampton (Angleterre) s’est concentrée sur les rapports entre les facultés intellectuelles et la façon de se nourrir d'un individu.1 8170 enfants âgés de 10 ans ont été soumis au test du coefficient d'intelligence QI.
Trente ans plus tard, ces mêmes personnes ont été interrogées sur leurs habitudes alimentaires. 366 personnes (4,5%) déclarèrent être végétariens (dont quelques-uns consomment tout de même du poisson et de la volaille). Les scientifiques constatèrent que ceux qui avaient un QI plus élevé étant enfants ont plutôt adopté une alimentation végétarienne. Lors de comparaisons plus poussées, il fut constaté que plus le QI de l’enfant est élevé plus il est probable qu'il sera végétarien. Ainsi une différence de 15% du QI augmente la probabilité du végétarisme de 38%.

Non seulement, selon cette étude, les végétariens sont plus intelligents que les omnivores, mais encore font-ils preuve en général d'une formation académique supérieure. Les recherches scientifiques anglaises ne sont pas les seules à être arrivées à cette conclusion. Un sondage suisse de 2002 arrive à un résultat identique.2 (5e rapport d'alimentation suisse 2005). Parmi les 19 706 femmes et hommes interrogés alors, 493 personnes déclarèrent ne jamais consommer de la viande. Là aussi il était nettement visible que la plupart de ces gens ont un niveau culturel élevé ou moyen. Contrairement à eux, les personnes mangeant de la viande une fois par jour, voire plus, ont un niveau culturel plus bas.

L'étude Nutri-Trend de l'année 2000, où des Suisses ont été largement interrogés sur leurs habitudes alimentaires, donne l'information suivante: « La cuisine végétarienne a une préférence au-dessus de la moyenne chez les jeunes ainsi qu'auprès de personnes ayant une formation scolaire supérieure et un revenu plus élevé. »

Il est évident qu'il y a des végétariens dans toutes les couches sociales. Mais ces résultats prouvent que les personnes cultivées sont plus motivées pour se nourrir sainement. Les personnes évoluées sont conscientes des conséquences désastreuses de la consommation de viande sur notre santé,sur les animaux et sur notre environnement et renoncent de ce fait très souvent totalement à la consommation de viande.

De nos jours, rien de plus facile que de s'informer largement sur les avantages et les désavantages de la consommation de viande. En Suisse, l'ASV offre un large éventail de matériel informatique et de livres sur le thème du végétarisme. Ces faits irréfutables feront sans doute réfléchir certains.

IQ

1 «IQ in childhood and vegetarianism in adulthood: 1970 British cohort study», publié le 15 décembre 2006 dans le British Medical Journal (BMJ). www.bmj.com
2 Cinquième rapport sur la nutrition en Suisse, 2005.