Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Stupeur et tremblementsLait

Une nouvelle étude (2005) vient de mettre en évidence un risque accru de développer la maladie de Parkinson chez les personnes consommant du lait. A noter que cette étude est publiée dans la prestigieuse revue scientifique Neurology, qui ne souffre pas vraiment d’une réputation de colporteuse de ragots. Cette remarque en prévision de l’habituelle réaction du lobby laitier qui balaie d’un revers de main toutes les études gênantes, et elles sont nombreuses, en invoquant invariablement «la rumeur» ou en se démenant pour éviter leur diffusion dans les médias généralistes en agitant un argument scientifique imparable, à savoir la suppression de la manne plus qu’importante des budgets publicitaires. Quoi qu’il en soit, une autre étude (Lancet Neurol. 2005) indique que la consommation d’aliments d’origine végétale riches en vitamine E (les noix, les graines, les huiles végétales et, dans une moindre mesure, les légumes à feuilles vert foncé) préviendrait de la survenue de cette maladie. La vitamine E naturelle – mais pas synthétique – pourrait en effet franchir la barrière hémato-encéphalique, ce qui explique que son pouvoir antioxydant protecteur pourrait s’exercer, y compris pour les neurones. Enfin, une autre étude, également publiée dans une revue de neurologie de très bon niveau (Experimental Neurology, Vol 193, mai 2005), confirme les effets protecteurs des végétaux vis-à-vis du système nerveux et cardio-vasculaire, ainsi que leur capacité à rétablir le fonctionnement cognitif qui décline généralement avec l’âge.

Hervé Berbille dans ‘Alliance Végétarienne’ française, No.81, septembre 2005.