Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Amélie, mon enfant végétalien

bébé AmélieCela fait plus de 20 ans que je suis végétarienne, et depuis huit ans, je mange végan.
Dès le départ, ma grossesse se déroula absolument sans problèmes : je ne souffrais ni de nausées, ni de brûlures d’estomac, j’étais en pleine forme et j’ai pu travailler jusqu’au dernier jour dans notre Restaurant végétarien Schillinger (voir: www.charlys.at).
Puisque mes valeurs sanguines étaient excellentes, je n’ai utilisé aucun complément nutritionnel. J’ai même laissé de côté durant ma grossesse la préparation à la vitamine B12 que je prends occasionnellement.
Le 15 octobre 2004, je suis partie faire les courses pour la semaine suivante, comme d’habitude. En route, un léger tiraillement dans le ventre m’amena à passer chez ma sage-femme, qui par ailleurs est aussi végétarienne.
Elle constata que l’accouchement avait commencé et nous rentrâmes donc à la maison, puisque j’avais opté pour un accouchement à domicile.
J’étais parfaitement détendue et ne ressentais ni nervosité, ni anxiété.
Nous riions et faisions des blagues entre deux contractions et cela prit à peine trois heures pour mettre au monde ma fille Amélie, en pleine santé.
J’étais toute surprise lorsque ma fille était soudainement là, tant l’accouchement fût facile et doux. C’était incroyable et fût une expérience magnifique et inoubliable.
Amélie et Maman
Ma sage-femme, qui, après passé mille accouchements qu’elle a accompagnés, dispose d’une longue expérience, me confirma que les végétariennes mettent généralement au monde des enfants ayant un poids légèrement inférieur. Cela facilite en conséquence l’accouchement.
De plus, ces enfants sont particulièrement vivaces et rattrapent rapidement le poids manquant.
La perte de poids initiale est par ailleurs inférieure à la moyenne. La sage-femme pense que cela correspond à la nature humaine et est donc bien ainsi.
Amélie est resplendissante et se développe à merveille. Elle est une enfant particulièrement équilibrée et paisible.
Deux mois après l’accouchement, je fis refaire des analyses sanguines: à nouveau, toutes les valeurs étaient en ordre, j’avais même encore beaucoup de fer. Et bien sûr, Amélie est entièrement nourrie par du lait maternel et ne sera pas vaccinée.

Irene Schillinger, 33 ans,
vit à Grossmugl en Autriche
contact: spinat@aon.at