Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Brendan Brazier, triathlonien végétalien canadien

Foto - Brendan BrazierBrendan, né en 1975, est devenu végétarien en 1990, et végétalien quelques mois plus tard. Il a à son actif un brillant palmarès. Dans son site internet www.brendanbrazier.com, on en apprend davantage sur ses récents succès, ses activités (les interviews qu’il accorde à la presse, les conférences et séminaires qu’il anime, en plus de son entraînement sportif!), ses réponses aux questions les plus souvent posées, ses conseils sur la nutrition des sportifs végétaliens y compris comment augmenter les apports en protéines et lipides. A propos de la question sur la vitamine B12, Brendan dit : «La vitamine B12 est très importante. Une absence de B12 pendant une période prolongée peut entraîner des problèmes neurologiques, notamment une insensibilité dans les extrémités. Il faudrait en consommer un peu tous les jours, et une dose hebdomadaire est nécessaire. … La B12 se trouve notamment dans la soupe au miso et dans la levure alimentaire. Sans consommer de produits animaux, on en trouve aussi dans les légumes non pelés, cueillis fraîchement dans un potager bio. Cette dernière option n’est évidemment pas pratique pour tout un chacun, Personnellement, je la trouve dans l’algue Chlorella (*). Brendan nous donne aussi ses meilleures recettes pour être performant comme végétalien.
(*) Chlorella 100% naturelle en Suisse via Corpsano s.a., 28 ch. de la Colline, C.P.36, 1093 La Conversion.

 



Athlètes végétariens: les connaissances actuelles

Le numéro de juillet/août 2004 du journal Nutrition a publié une mise au point des connaissances intitulée «Informations nutritionnelles pour les athlètes végétariens». La dernière étude traitant des performances des athlètes et le végétarisme datait d’il y a 5 ans. Rien de très nouveau depuis. Il n’y a toujours pas eu d’étude rigoureusement menée sur le long terme sur les effets d’une alimentation végétarienne et/ou vegan sur les athlètes, mais les meilleures données que nous avons à ce jour suggèrent qu’il n’y a pas de différence marquée au point de vue puissance, forme ou résultat entre les athlètes végétariens et les non végétariens. Les athlètes végétariens semblent réaliser des performances équivalentes à celles de leurs homologues mangeurs de viande.
Mais le journal en question (Nutrition) s’est intéressé au rôle de la créatine. La créatine est un élément des muscles que le corps produit pour faciliter une arrivée rapide d’énergie. Les personnes qui mangent les muscles d’autres êtres – soit les mangeurs de viande – semblent développer des niveaux plus élevés de créatine que les végétariens. Bien qu’il n’ait pas été démontré que cela offrait un meilleur atout pour la compétition, un supplément important de créatine pourrait offrir des bénéfices additionnels pour les athlètes végétariens qui en auraient un niveau de base inférieur. Toutefois, le niveau d’un supplément de créatine utilisé couramment équivaut à une consommation d’environ 10 pounds (4536 gr) de viande par jour, consommation dont la sécurité sanitaire n’a pas été établie. La revue termine en conséquence : «la conclusion la plus prudente consiste à dire que des informations additionnelles sur la sécurité à long terme sont nécessaires avant que la prise d’un supplément de créatine ne soit recommandée aux athlètes, qu’ils soient végétariens ou non». (Michael Greger, M.D., www.veganmd.org/september2004.html.). Le Vegi-Info a publié plusieurs articles sur le sujet, et notamment Les athlètes ont-ils besoin de viande? par le professeur Marcel Hebbelinck, Uni.libre de Bruxelles, Vegi-Info 1999/3f; Cyclisme d’endurance, exploit d’un végétarien lausannois, par Christina Maier, ASV, Vegi-Info 2000/4f; Protéines en pilules et en poudre, et autres idioties! Par Ruth E. Heidrich, Ph.D, USA, Vegi-Info 2001/3f. Et toutes nos informations sur les nombreuses victoires d’honneur en triathlon de la végétarienne Natascha Badmann, l’Ironman d’Hawaii (2ème en 2004).