Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Nouvelles brèves

La Clinique La Lignière à Gland récompensée
Elle a reçu, le 5 juin 2003, un label qui lui permet d’améliorer son statut!
Dans notre Vegi-Info No.14, 2/2001, nous vous avons présenté cette clinique, en particulier le travail qui y est effectué par Gabrielle Calderara, conseillère en diététique et spécialiste de la cuisine végétarienne, et son application dans le cadre du programme Newstart (N=Nutrition, E=Exercice, S=Sun, T=Temperence, A=Air, R=Rest/repos, T=Trust/confiance). Le label en question est attribué aux hôpitaux qui non seulement interdisent la fumée, mais présentent trois projets répondant à des critères très précis. Pour La Lignière, il s’agit de l’éducation thérapeutique en réadaptation cardio-vasculaire, de l’activité physique pour les diabétiques, et de la gestion des risques pour le personnel. (Information reprise de 24H, du 6.6.2003).

Un label végétarien-Coop ?
La Coop a introduit récemment son propre label pour ses produits végétariens, mais ce label n’est pas un label contrôlé. A la question posée par les consommateurs de savoir si ce label-Coop était équivalent à celui, officiel, du label végétarien européen, nous précisons que ni l’Association suisse pour le végétarisme ni l’Union végétarienne européenne ne sont impliquées dans la mise en place du label-Coop. Ce dernier n’est soumis à aucun contrôle indépendant extérieur et n’a par conséquent pas plus de force que si le mot « végétarien » était simplement indiqué sur l’étiquetage. En outre, il n’apporte pas une meilleure connaissance du produit mais, par contre il permet d’accroître le chiffre d’affaires. En effet, comme Coop l’a bien remarqué le montant des ventes des produits végétariens est en augmentation.
Sur le fond, un étiquetage spécifique, clair, sur les produits végétariens est à saluer. Mais lorsqu’une firme crée son propre label en-dehors d’une réglementation légale et ne soumet pas ses produits à un organisme indépendant ni ne recourt à des méthodes de vérification habilitées reconnues, alors on peut dire qu’un tel label ne présente pas un réel avantage. C’est pourquoi, lors de ses achats, il est important de prêter attention si les produits portent ou non le V-label officiel, soit un « V » de couleur verte sur fond jaune.
Si vous-même, en tant que consommateur, voulez que d’autres producteurs soumettent leurs produits végétariens à un contrôle officiel et qu’ils utilisent le V-label végétarien européen, soit vous faites part par lettre ordinaire de votre souhait à ces firmes, soit vous utilisez le formulaire on-line sur l’Internet prévu à cet effet. Tout détaillant dépend de son chiffre d’affaires pour son commerce et accorde donc une grande attention aux souhaits de ses clientes et de ses clients.

Plats végétariens, aussi chez Mövenpick
Une annonce titrant «Nouveau dans tous les restaurants Marché Mövenpick : dès 19h, se régaler pour 19,90 fr.» nous a fait découvrir que dorénavant Mövenpick, lui aussi, pense aux végétariens : c’est nouveau, et c’est bien ! Dans tous ses restaurants Marché de Suisse en effet, les clients peuvent choisir à discrétion les mets tout frais du marché qui les tentent et proposés froids ou chauds au buffet, avec divers plats végétariens. Tous les plats sont préparés sous les yeux du client. … En Suisse, Marché est représenté par 12 restaurants le long des autoroutes et à la gare centrale de Zurich. (Annonces classées, Le Matin du 25.06.2003).

Veggie Pride du 17 mai à Paris et du 19 juillet à Stuttgart
Végétariens et végétaliens contre l’exploitation animale, une manifestation qui s’est tenue à Paris-Baubourg le 17 mai 2003, dont les objectifs sont ‘Affirmer notre existence, dénoncer la végéphobie, défendre nos droits, agir pour nous semblables privés de droits’. Voir les infos actualisées sur www.veggiepride.org et à la boite vocale au 0033/ 4 95 30 26 13.

Pour le droit des animaux, végétariens et végans allemands et internationaux
Dans son No. 4/2003, la revue Natürlich Vegetarisch de l’association végétarienne allemande ‘Vegetarier-Bund Deutschlands e.V., informe que, outre la nouvelle manifestation en faveur du droit des animaux tenue cette année à Stuttgart le 19 juillet 2003, un groupe de sportifs végans ont participé au Marathon de Berlin le 28 septembre 2003. On peut noter qu’alors que la plupart des ‘prides’ et des ‘parades’ populaires de toutes sortes s’essoufflent et s’amollissent, celles en faveur du végétarisme et du droit des animaux progressent et s’affirment.

Suite à la Veggie Pride 2003 de Paris, deux lettres ont été publiées dans le courrier du Fémina No.27, du 6 juillet 2003, suite à l’article (Fémina No.24) ‘Végétaliens: la solidarité animale’.
1. L’humain et l’animal: Votre dossier m’a beaucoup intéressée. Votre commentaire sur le mouvement antispéciste, que vous qualifiez de dérapage incontrôlé, appelle des précisions. Tout d’abord l’amalgame effectué entre végétalisme et antispécisme n’est pas correct. Les végétalien-ne-s ont un objectif très concret : le respect, dans la mesure du possible, des animaux dans leurs activités quotidiennes (nourriture, habillement, loisirs, etc.). Quant à l’antispécisme, il s’agit d’un courant philosophique et non d’un simple choix alimentaire ou vestimentaire. Basé sur le concept d’utilitarisme, il prône la prise en compte des intérêts de tous les êtres vivants. Les animaux n’ayant pas intérêt à être tués pour être mangés ni exploités pour produire des œufs ou du lait, le mode de vie végétalien est une conséquence logique de la philosophie antispéciste. Par contre, contrairement à ce que vous écrivez, les végétalien-ne-s ne sont pas unanimes à partager tous les principes de la philosophie antispéciste, notamment celui qui postule que les humains sont des animaux. On peut être végétalien-ne-s par compassion envers les animaux, tout en restant persuadé-e de la spécificité humaine (ou même, pour certain-e-s, de sa supériorité). L’antispécisme est une philosophie qui doit être abordée en tant que telle. Il est vraiment dommage que votre article n’ait pas présenté ce mouvement de manière plus documentée, car même si vous trouvez ses thèses politiquement incorrectes, elles reposent sur un concept dûment argumenté et basé sur la notion fondamentale de non-violence. Ce qui, en ces temps, en fait peut-être sa subversion et explique les réactions … violentes de rejet qu’il suscite souvent. (Christina Maier, Lausanne).
2. Végétarien et équilibré: Nous sommes végétariens. Nous achetons nos fruits et légumes surtout au marché et essayons de consommer les produits de saison. Nos amis aiment manger chez nous et souvent ils découvrent de nouvelles saveurs. Notre fille de 14 mois n’a jamais jusqu’à présent eu besoin de compléments vitaminés. (…) Pourquoi les différences alimentaires sont-elles mieux acceptées si leurs fondements sont religieux et non choisies librement ? Et la tolérance dans tout ça ? (R. Kholi Javet, Cormérod).