Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Epidémiologie et ostéoporose
Démanteler les mythes

Le nombre de cas d’ostéoporose est, étrangement, plus élevé aux Etats-Unis, au Canada, en Angleterre, en Finlande, en Suède et en Israël, malgré la quantité élevée de consommation de calcium dans ces pays. D’autre part, les cas d’ostéoporose sont étonnamment peu nombreux en Asie et en Afrique, où la consommation de calcium est beaucoup plus faible. Comment cela se fait-il ? L’ostéoporose, c’est clair, ne peut être causée par une faible consommation de calcium ! Savez-vous qu’une Américaine sur deux de plus de 50 ans aura une fracture due à l’ostéoporose ? Les médecins commencent enfin à prendre cette menace au sérieux, et c’est très bien ! Toutefois, nous sommes tous trompés quant à la cause véritable de l’ostéoporose, et c’est cela qui est terrible !

Par le Dr John Mc Dougall, MD

Un vieux mythe: L’ostéoporose survient lorsqu’on ne prend pas assez de calcium

C’est ce que tout le monde vous dit, non ? Et pourtant, cela est FAUX, FAUX, ARCHI-FAUX ! Etrangement, si l’on cherche les pires ‘éruptions’ d’ostéoporose, on les trouve surtout dans les pays où la population consomme DAVANTAGE de calcium que la moyenne. Prenons le cas des Esquimaux. Ils consomment 2200 milligrammes de calcium dans leur nourriture quotidienne. Une quantité importante ! Et malgré cela, ils ont le taux le plus élevé de cas d’ostéoporose dans le monde. Le calcium excédentaire ne provoque pas l’ostéoporose, mais certainement il ne l’empêche pas. Les scientifiques sont d’accord. En 1989, le British Medical Journal, la revue scientifique britannique qui fait autorité, souligne «qu’il n’y a pas de preuve évidente que le taux de perte osseuse chez les personnes âgées varie selon la quantité de calcium absorbée.» Alors, comment faire pour prévenir et inverser l’ostéoporose ?

Un vieux mythe: Le lait de vache fait des os solides

DU TOUT ! En fait, il y a 14 ans, une vaste enquête scientifique a montré que le lait de vache affaiblissait les os. Et ironie des ironies, cette étude avait été financée par le Conseil national des produits laitiers (NDC) ! Cela est vérifiable en consultant les archives de l’American Journal of Clinical Nutrition (41 :254, 1985). L’étude portait sur des femmes ménopausées. Avec pour résultat que lorsque du lait écrémé était ajouté à leur alimentation, elles perdaient davantage de calcium qu’elles ne pouvaient en absorber. Même lorsqu’elles prenaient plus de 1500 mg de calcium par jour ! Naturellement, le NDC n’a plus jamais commandité une autre étude de ce type ! Mais quelle en est l’explication scientifique ? Comment le lait peut-il affaiblir les os ? La réponse en est que les produits laitiers - tels que le lait écrémé et les fromages à pâte dure - constituent une source très concentrée de protéine animale. Et lorsque trop de protéine animale est consommée, cette quantité ne va pas dans les muscles, mais dans le foie et les reins pour aboutir directement aux toilettes, avec l’urine. Le problème est que ce processus de disponibilité en protéine agit aussi en tant que filtre du calcium à partir du flux sanguin. Le calcium va aussi par cette voie dans les toilettes ! Le corps s’appauvrit en calcium et l’intestin ne peut physiquement absorber suffisamment de calcium pour le remplacer ! Le résultat, c’est l’ostéoporose, et plus on boit du lait écrémé comme prévention, pire c’est, peu importe la quantité de complément prise. Il y a néanmoins une voie pour sortir de l’impasse … c’est de suivre une alimentation dite ‘optimale’ (Optimal Diet) basée sur le guide des quatre groupes alimentaires, à savoir:
• Fruits frais
• Céréales complètes
• Légumineuses
• Légumes

«Infléchir le cours de mon ostéoporose» : témoignage

Extrait des dossiers médicaux McDougall
Lorsque le docteur de Karen M. l’informa qu’elle avait de l’ostéoporose, elle devint très inquiète. Il lui avait déjà prescrit de l’œstrogène et aucune amélioration n’avait été constatée. C’est alors qu’elle décida d’essayer l’alimentation végétalienne du Dr McDougall incluant aussi un programme d’exercices physiques. Son régime se composait maintenant de céréales et graines complètes, de lentilles et de haricots, et de beaucoup de légumes. «J’ai arrêté tous les compléments de calcium et tous les produits laitiers», a-t-elle confié. «Au bout de 18 mois, un test de densité osseuse a révélé que j’avais en fait commencé d’infléchir le cours de mon ostéoporose !»

Cet article a été publié dans le journal Lifeline Health Letter 1er semestre 2000. Adresse : PO Box 1761 Loma Linda CA 92354, Etats-Unis