Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Guérison par l’alimentation :
l’histoire de la réussite d’une femme

Lorsqu’en 1993 le médecin de Jeanne Hurlbut a diagnostiqué une fibromyalgie, elle avait déjà souffert durant plusieurs années de léthargie, de sommeil irrégulier et de points sensibles au toucher déclenchant de brusques douleurs. Jeanne Hurlbut, une femme de 55 ans résidant à Rolesville, N.C., avait pourtant suivi les traitements médicamenteux prescrits, comprenant des analgésiques, des somnifères et des anti-inflammatoires, mais sans amélioration. En fait, les symptômes avaient même empiré au cours des trois années qui suivirent, avec en plus de pénibles effets secondaires dus aux médicaments. Au cours du printemps 1996, Mme Hurlbut a pris la décision d’arrêter sa consommation de viande, et bien que la raison en était d’ordre purement religieux, un bénéfice inattendu du point de vue de sa santé s’est manifesté. «Au terme de ce printemps, je me suis demandé pourquoi je ne continuerais pas de me dispenser de viande», se rappelle-t-elle. «Trois mois plus tard, la différence était flagrante. Auparavant, je n’arrivais même pas à monter une batterie d’escaliers. Maintenant, je mène une vie normale.»
Le docteur Neal Barnard, président du Comité des médecins pour une médecine responsable (PCRM) et auteur, notamment, d’un livre sur les aliments qui combattent la douleur (Foods that Fight Pain, 1998), a déclaré qu’il n’était pas autrement surpris d’apprendre l’expérience positive suite à un changement de nourriture faite par Jeanne Hurlbut dans son combat contre la fibromyalgie. «Lorsqu’une personne adopte une alimentation végétarienne, elle bénéficie non seulement d’un régime moins gras, mais encore d’aliments contenant beaucoup moins de graisses qui stimulent les inflammations que sont les graisses saturées», poursuit le Dr Barnard. «La fibromyalgie est similaire à bien des égards à l’arthrite et autres maladies inflammatoires du même ordre. C’est pourquoi, un régime végétalien peut s’avérer être des plus profitable pour les personnes souffrant de fibromyalgie.»
Jusqu’à présent explique Mme Hurlbut, son régime composé principalement de légumes, de céréales et, à l’occasion de produits laitiers, a pu contenir les symptômes de sa maladie. «Pour moi, cela a été absolument incroyable», dit-elle. «Mon mari et moi-même aimons voyager, mais nous n’avons pu le faire au cours des dernières années en raison des souffrances que j’endurais pendant les longs trajets en voiture. Cette année, au contraire, nous avons pu entreprendre un grand tour dans le Maine, y faire des promenades et même du kayak sur un lac de la région. Je peux à peine décrire combien cela a été magnifique ! Avoir une activité saine, réussie et libre».

Témoignage traduit de l’anglais. American Vegetarian Times, juillet 2001.