Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

«Recettes du Sud, une cuisine végétarienne rapide et facile»

de Troth Wells, Editions d’En Bas

Ce très bel ouvrage, richement illustré, n’est pas un recueil de recettes comme les autres. Edité conjointement par les Editions d’En Bas de Lausanne et l’association Helvetas, active dans la coopération au développement avec les pays du tiers monde, ce livre, conçu par l’auteure britannique Troth Wells allie avec réussite la description de succulentes recettes végétariennes et végétaliennes et de superbes illustrations des pays du Sud.

Il n’a pourtant rien d’un guide carte-postale. Son message très présent tout au long des 200 pages invite en réalité le consommateur des pays occidentaux, par des recettes appétissantes, à respecter les pays du Sud par son comportement alimentaire.

Recettes simples, variées et colorées

Côté recettes, on retiendra d’abord l’originalité de leur présentation: les spécialités sont triées par pays et la brève introduction rappelle le contexte historique et politique de la région. On peut composer des menus complets : entrées, amuse-gueules, soupes, plats principaux, desserts et boissons. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les provenances: Afrique, Asie, Antille, Amérique Latine, Moyen Orient et Maghreb.

L’idée de Troth Wells est de combiner les intérêts des consommateurs occidentaux qui recherchent avant tout à cuisiner des plats simples et rapides, mais avec des aliments frais sans additifs, et ceux des pays du tiers monde dont l’environnement et l’agriculture sont menacés par l’invasion d’élevages intensifs d’animaux et par la production d’aliments transgéniques. Végétarienne convaincue Troth Wells explique dans son introduction intitulée « l’alimentation du futur » les avantages éthiques, écologiques et sanitaires de la nourriture végétale exempte d’additifs et d’organismes génétiquement modifiés.

Pour les végétariens débutants, le guide de nutrition qui précède les recettes indiquant les sources de protéines, vitamines, minéraux se révélera très pratique. Les végétaliens apprécieront que la grande majorité des recettes sont purement végétales et sont indiquées comme telles.

Une conférence de presse appétissante!

Invités pour l’Association suisse pour le végétarisme à la conférence de presse accompagnant le lancement de ce livre en Suisse romande le 21 mars dernier, nous avions de multiples raisons d’être enthousiastes. Premièrement parce qu’au programme de cette conférence de presse organisée au café de la Bossette à Lausanne figurait un merveilleux repas composé de recettes tirées du livre :  cassolette de choux, chaussons aux épinards, potée de maïs et de haricot, couscous sucré. La vingtaine de personnes présentes, pourtant en majorité non végétariennes, ne tarissaient pas d’éloges sur la combinaison harmonieuse et surprenante des différents ingrédients composant les plats. Commentaire d’un journaliste après avoir goûté aux délices du plat de résistance -la potée de maïs et haricot, recette originaire de Bélize - : « Avec de telles recettes, on est déjà en voyage!»

Le végétarisme: pour le respect des pays du Sud

Il est d’autre part réjouissant qu’un livre de recettes sans viande ni poisson soit édité par des milieux tiers-mondistes et politiques qui ne sont pas végétariens à la base, marquant ainsi une prise de conscience de l’intérêt et de l’importance de l’alimentation végétale dans une démarche de respect des pays pauvres.

Catherine Rollandin représentante d’Helvetas, association qui a notamment créé la Fondation Max Haavelar qui commercialise du café et des bananes en assurant un revenu décent aux producteurs locaux, a expliqué que la promotion d’un livre de recettes à base d’ingrédients exotiques végétaux s’inscrit dans une perspective d’encouragement à un mode de production écologique dans les pays du tiers monde.

Et la production de viande, qui gaspille les protéines végétales et qui est hautement consommatrice d’eau potable ne peut être qualifiée de bénéfique pour les pays du Sud. On apprend avec effarement dans ce livre que l’Ethiopie, pays régulièrement victime de sécheresses dévastatrices, produit de la viande de bœuf qu’il exporte presque intégralement…vers les pays européens! Si l’on respecte le tiers monde mieux vaut donc se régaler d’une salade de lentilles, de purée d’aubergines et de lait de coco, de salade d’avocat au gingembre ou d’un ragoût de pois chiches et tomates !

Mettre en valeur le côté joyeux des pays du Sud

Michel Glardon, responsable des éditions d’En Bas, s’est amusé du fait que sa maison d’édition, qui publie habituellement des ouvrages politiques, s’essaie au registre du livre de recettes. Plus sérieusement, il expliqua ensuite que la publication de ce livre de recettes végétariennes du Sud répond au contexte de la « malbouffe » et des scandales liés à l’industrie de la viande dont le public a eu connaissance ces dernières années. Les « Recettes du Sud » offrent également une image joyeuse et inhabituelle des pays du tiers monde et montrent ainsi que ces pays ont une tradition de nourriture appétissante et équilibrée, dont nos pays feraient bien de s’inspirer plutôt que de promouvoir un mode de production basée sur l’élevage intensif d’animaux, nuisibles à l’environnement.

Intérêt des médias

Le fait que ce livre soit édité par des milieux tiers-mondistes et politiques a retenu l’attention des médias : un excellent article paru dans le Temps, un reportage de la TV régionale Lausannoise qui a filmé la confection des plats présentés dans la conférence de presse dans les cuisines, un article dans Fémina et une présentation à la Radio suisse romande ont été à chaque fois l’occasion de parler végétarisme.

Vous l’aurez compris, nous ne saurions que vous recommander d’acheter ce livre et/ou de l’offrir à vos connaissances, car il contient tous les ingrédients pour donner un nouvel élan au végétarisme en intéressant, grâce à son côté exotique, une partie de la population « omnivore » à ce mode d’alimentation.

Le livre: Les Recettes du Sud est vendu en librairie au prix de 39 Fr.

Christina Maier

Recette de Cassolette de chou   Origine : Lesotho

Végétalien, pour 3 ou 4 pers. - Préparation: 10 min. - Cuisson: 25 min.
Chaud ou froid !

Ingrédients :
500 g de chou émincé
1 oignon finement haché
3 tomates concassées
1/2 à 1 cuillerée à café de poudre de curry
huile
sel
Préparation :
  1. Faire revenir l’oignon dans l’huile pendant 10 min. jusqu’à ce qu’il soit blond. Ajouter le curry et le sel, remuer.
  2. Mettre ensuite le chou dans un peu d’eau, remuer. Couvrir la casserole et cuire pendant 10 min. ou jusqu’à ce que le chou soit cuit.
  3. Ajouter les tomates, bien remuer et cuire encore 5 min. avant de servir.