Kopf SVV-Mitgliedschaft Breite einstellen

Die SVV heisst seit 2014: Swissveg

Unsere neue Homepage finden Sie hier: www.swissveg.ch


Seite veraltet!
Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert! Unsere aktuellen Infos finden Sie auf unserer neuen Homepage: Swissveg.


Diese Seite wird nicht mehr aktualisiert.
Wir heissen seit 2014 Swissveg und sind nun hier zu finden: www.swissveg.ch

Assemblée générale de l’ASV-2000

Cette année, l’Assemblée générale (AG) de l’Association suisse pour le végétarisme s’est réunie pour la première fois à Berne. De la sorte, des membres de la région ainsi que de Romandie se sont motivés afin d’assister pour la première fois à notre AG (tous nos membres avaient reçu une invitation). Après une visite au Vegan Center, le seul magasin de Suisse entièrement végan, l’AG s’est tenue dans une salle du restaurant végétarien Bubenberg. Devant une assistance bien fournie, les montants de l’année dernière relatifs aux cotisations des membres et à l’abonnement au Végi Info ont été confirmés/fixés comme suit:

Membre 70 Fr.
Membre à l’étranger 70 Fr.
Donateur (y compris le Végi Info en une langue) 33 Fr.
Donateur (y compris le Végi Info en une langue) 45 Fr.
Donateur à l’étranger (y compris le Végi Info en une langue) 40 Fr.
Donateur à l’étranger (y compris le Végi Info en deux langues) 50 Fr.
Cotisation pour les membres d’une même famille 100 Fr.
Personne en difficulté financière, jeune, chômeur 20 Fr.


Après lecture du rapport annuel pour la Suisse alémanique et la Suisse romande, une discussion a eu lieu concernant quelques propositions émanant de membres présents (par exemple, l’introduction d’une cotisation de membre à vie). Il a été en outre décidé que l’ASV étende ses activités au Tessin. Cela vient d’ailleurs de se réaliser d’une manière concrète grâce à l’engagement de Bernard Gygax (voir son article en italien dans la présente Feuille d’information). Pour l’année à venir, le Végi Info paraîtra donc en trois langues, l’allemand, le français et l’italien. Les membres de l’ASV peuvent d’ores et déjà nous signaler s’ils souhaitent à l’avenir recevoir le Végi Info aussi en italien.

Renato Pichler